La vapeur d’eau est-elle bonne pour les cheveux bouclés ?

Après le lisseur vapeur (steampod) et le casque vapeur, la nouvelle tendance depuis 2020 semble être le diffuseur à vapeur (de type « sauna facial ») détourné pour rafraîchir et raviver ses boucles le matin. Quels sont les effets de la vapeur sur le cheveu/la peau et est-ce une bonne ou mauvaise pratique ? Essayons de mieux comprendre les dessous scientifiques de cette technique comme d’habitude ! 🙂

L’influenceuse française Victoria L recommande l’utilisation d’un vapozone pour rafraîchir ses boucles le matin

Les relations entre les cheveux bouclés et l’eau font beaucoup débat et j’ai eu l’opportunité de publier l’un des premiers articles sur le sujet lorsque j’ai lancé ce blog en 2011 !

En effet, beaucoup de cyber-gourous/influenceuses clament que « les cheveux bouclés aiment l’eau » et que pour les » hydrater » il faut les mouiller car ils auraient besoin d’eau étant donné que le cheveu contient de l’eau. Lorsque la teneur en eau du cheveu n’est pas suffisante, celui devient donc sec. Bon, si vous avez lu mon article de l’époque et sur lequel je ne change pas une ligne à date, vous aurez compris que les choses ne fonctionnent pas exactement comme ça.

En effet asperger d’eau vos cheveux ne va pas vous permettre de « remplir » d’eau votre cheveu sec comme une plante qu’on arroserait. Tout simplement parce que l’eau s’évapore du cheveu et que la teneur en eau de ce dernier s’ajuste tout simplement à celle contenue dans l’atmosphère par capillarité.

C’est pourquoi mouiller vos cheveux (ou votre peau d’ailleurs) ne va pas les « hydrater » au sens où elle les rendrait moins secs, moins mousseux, moins frisottants (qui sont tous les signes/caractéristiques d’un cheveu sec). Cela pourrait même être le contraire car en hérissant sa cuticule par le gonflement puis l’évaporation de l’eau dans sa fibre, elle va plutôt exacerber cet aspect. Il peut aussi y avoir un effet d’osmose (l’ajout d’eau va entraîner aussi lors de son évaporation celle de l’eau initialement contenue dans la kératine) notamment sur la peau. Enfin il faut savoir que ce que l’on appelle la « beauté » d’un cheveu est essentiellement dû au bon état de sa cuticule, c’est à dire son enveloppe extérieure qui est d’une nature plutôt hydrophobe (c’est à dire qu’il est censé repousser l’eau afin de protéger sa structure). Lorsque le cheveu est trop poreux, son hydrophilie augmente et c’est alors qu’il devient plus rêche et terne).

Toutefois il est indéniable que l’eau reste utiles aux cheveux bouclés en dynamisant leur frisure (en créant des liaisons hydrogène qui induisent une forme incurvée) et les rendant malléables pour les (re)mettre en forme et raviver leur ressort et définition. A condition de ne pas être utilisée seule (sauf cas précis) !

OK donc ce petit rappel effectué, voyons maintenant les différentes manières de mouiller/humidifier ces cheveux.

La 1e la plus courante est tout simplement de passer sous le jet de douche, ce qui va fortement imbiber le cheveu plus ou moins brutalement selon le débit.
L’application peut aussi se faire plus progressivement et en moindre quantité par application manuelle de l’eau sur les mèches. Enfin la plus répandue le matin est de vaporiser ou brumiser, ce qui garantit une pénétration de l’eau par (micro-)goutelettes.

La vapeur d’eau se situe à un niveau de finesse encore au-dessus en terme de pénétration de l’eau dans le cheveu, sous une forme moléculaire. Ce qui limite au maximum son gonflement et donc le soulèvement de ses cuticules. De nombreuses têtes bouclées ou crêpues citent d’ailleurs souvent que la simple vapeur d’une douche chaude aide leurs boucles à se reformer en douceur et naturellement, toujours sans avoir besoin de remouiller entièrement. Solange Knowles (soeur de Beyoncé) citait d’ailleurs cette pratique dés 2012! Désormais c’est le diffuseur à vapeur d’eau type sauna facial qui a le vent en poupe pour remplir cet office les jours où on ne prend pas de douche avec l’avantage d’avoir une vapeur sur mesure, dirigée là où on a besoin à la rempérature et durée souhaitées.

Les appareils à vapeur manuels sont aussi appréciés pour raviver les boucles de façon plus ciblée

La coiffeuse américaine spécialiste des cheveux bouclés, « ManesbyMell », qui a contribué à populariser la pratique, la décrit comme une forme « d’humidité contrôlée ». Outre le gain de temps au séchage, cela réduirait aussi le stress de la fibre capillaire associé à la fatigue hygrale qui endommage la cuticule et accroît la porosité capillaire, selon cette dernière. En effet, le cheveu n’est pas ici saturé d’eau mais simplement légèrement imprégné (à condition de rester brève).

Bénéfices cités de la vapeur d’eau pour les cheveux bouclés et crépus

Selon les utilisatrices et certaines expertes (comme la trichologiste afro américaine Bridgette Hill), la vapeur d’eau présente divers avantages capillaires ci-dessous listés :
– L’assouplissement des boucles
– L’adoucissement des boucles
– Raviver la frisure et maintenir la définition des boucles tout en minimisant les produits et sans mouiller excessivement ses cheveux
– Redonner du volume et de la « vie » aux boucles
– Faciliter le démêlage
– Leur élongation/détente et la réduction du rétrécissement des boucles (appréciés en particulier des cheveux crépus)
– Augmenter l’hydratation des cheveux i.e leur teneur en eau (au moins temporairement)
– Favoriser l’absorption plus profonde des ingrédients soins capillaires dans la fibre capillaire notamment riches en acides gras comme les huiles ou le beurre de karité (selon Bridgette Hill).

Les cheveux crépus sont souvent adeptes des traitements vapeur qui ont un effet « relaxant » qui va détendre leur frisure et accroître la pénétration des soins profonds.

Bénéfices revendiqués de la vapeur d’eau pour le cuir chevelu

– Le thérapies capillaires par la vapeur renforceraient la fibre capillaire et les follicules pileux, et favoriseraient son développement et sa pousse
– Ceci serait effectué par l’ouverture des pores du cuir chevelu permettant de « déboucher » les excès de sébum ou accumulation de résidus/cellules mortes de la peau et d’activer la circulation sanguine comme le soutient Bridgette Hill. Elle ajoute que cela permettrait aussi au cuir chevelu d’absorber les nutriments dans le derme à un niveau plus profond.
→ Cette affirmation est très douteuse à plus d’un titre. Tout d’abord, je ne sais pas de quels nutriments elle parle ? Le cuir chevelu n’étant pas nourri de l’extérieur mais puisant ses ressources du sang par voie interne alimentant les glandes sebacées et follicules pileux. D’autre part, comme l’expliquent les dermatologues, les pores de la peau ne sont pas destinés à s’ouvrir et se fermer, ils restent plutôt fixes. Ils ne se contractent pas car ce ne sont pas des muscles. C’est ainsi que cette dernière s’élève contre la pratique du sauna facial car la vapeur d’eau en amolissant la cornée de l’épiderme vient affaiblir et altérer la barrière hydrolipidique de la peau du visage et causer ainsi une entrée de germes ainsi qu’augmenter la perte en eau transépidermique (induisant sécheresse, inflammation et irritation). Elle conduit aussi à une vasodilatation des vaisseaux sanguins (particulièrement nocive à la rosacée). Enfin cet endommagement de la barrière cutanée va en effet accroître la pénétration de certains actifs des soins appliqués sur la peau, ce qui peut aussi être irritant (comme l’acide trétinoïne par ex) . Le cuir chevelu étant fait de peau, on peut logiquement s’attendres à  des effets de la vapeur similaires ou proches. Les cheveux étant d’une nature différente et de plus « matière morte », ces risques ne me semblent pas applicables. En revanche, je conseillerai de protéger son visage pendant l’opération ou au minimum de le détourner.

NB : Pour donner un compte-rendu complet sur l’application de vapeur d’eau sur la peau, il est à noter qu’un certain nombre d’utilisateurs semblent en tirer toutefois une forte satisfaction en particulier en cas d’acné. On peut donc en conclure qu’une utilisation modérée sur une courte exposition et à basse température pourrait donner de bons résultats au moins à court terme. L’usage d’un humidificateur (à froid) est en revanche considéré comme excellent d’un point de vue dermatologique pour garder la peau hydratée en particulier en hiver.

Combien de temps peut-on exposer ses cheveux à la vapeur d’eau sans risques ?

La coiffeuse ManesbyMell recommande de l’effectuer pendant environ 1mn.
De façon générale, appliquer de la vapeur d’eau à ses cheveux moins de 30 minutes est généralement considéré comme sécurisé pour ne pas endommager (ni brûler) le cheveu et préserver l’élasticité (selon une des rares études menées sur le sujet*). L’application de vapeur d’eau au-delà de 30mns peut induire en revanche une rupture des ponts dissulfure (liaisons fortes de la kératine qui assurent sa solidité et résistance) selon le même phénomène utilisé pour détendre/défriser les cheveux chimiquement.

A quelle température appliquer la vapeur d’eau sur ses cheveux et la vapeur froide est-elle efficace?

Je n’ai pas pu trouver de chiffrage exact mais il est recommandé comme indiqué ci-dessous d’opter pour une température modérée (les appareils à vapeur permettant de la régler). A noter qu’il existe aussi des diffuseurs de vapeurs/saunas faciaux à vapeur froide. D’après les résultats que j’ai pu voir, j’ai eu l’impression que visuellement la vapeur chaude donnait des boucles mieux définies mais peut-être était ce lié à d’atres facteurs. Je vous invite donc à tester les deux et si la vapeur froide suffit, c’est encore mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.