Amel Bent, accro à ses cheveux !

Depuis son premier succès, « Ma philosophie », la chanteuse française d’origine algéro-marocaine, Amel Bent, actuellement en promo de son nouvel album « Délit mineur », a toujours accordé une grande importance à sa longue chevelure brune et dense.
Avec une maman coiffeuse, elle avoue que ses cheveux sont sa priorité beauté !
Elle nous révèle ses petits trucs pour les chouchouter :


Dans diverses interviews, elle confie que le plus important en matière de beauté sont ses cheveux !
« Je préfère être coiffée et pas maquillée: d’ailleurs je ne sors jamais si je ne suis pas coiffée ! J’apporte beaucoup d’importance à la propreté et à la qualité de mes cheveux. Je vais chez le coiffeur deux fois par semaines pour entretenir ma coiffure, et faire des soins. »

Parmi les soins prodigués à sa précieuse chevelure, elle cite les produits Kérastase de L’Oréal (La gamme Oléo Relax et son shampooing nourissant « Bain satin »), « comme ceux utilisés en salon. » En effet, sa mère étant coiffeuse, « c’est elle qui m’a donné de bonnes habitudes. » déclare-t-elle.
Attention, ses produits sont essentiellement à base de silicones.

Autres remèdes plus naturels cette fois pour hydrater et nourrir : « J’utilise, comme l’ont beaucoup fait mes ainées, les huiles d’olive et d’argan sur ma peau et mes cheveux. »

Adepte du brushing, elle va chez le coiffeur, au minimum deux fois par semaine, en plus de sa mère qui, à la maison lui rattrape une boucle indisciplinée : « Mal habillée, les yeux bouffis, en jogging, si on a le cheveu coiffé, ça sauve tout. »

Le secret de sa chevelure extra-longue ? Un petit artifice car elle n’aime pas rester les cheveux courts :
« Je me fais poser des extensions tous les trois mois, et j’en prends grand soin pour qu’elles restent belles et qu’elles ne s’emmêlent pas. »

Les traitements chimiques ne lui font pas peur puisqu’elle explique aussi que « ma maman coiffeuse me fait aussi régulièrement un lissage brésilien pour soigner mes cheveux et les rendre soyeux. »
Récemment, elle a craqué sur une coloration « Cappuccino ».
« Mon balayage est top, ma coiffeuse a réalisé un vrai travail d’orfèvre, toutes les mèches ont été colorées aux doigts. Cette nouvelle méthode s’appelle “tie-and-dye”. On laisse la demi-tête supérieure au naturel et on éclaircit les longueurs comme si on était allée au soleil. Il n’y a rien de plus terrible qu’un balayage uniforme, façon touches de piano avec feuilles d’alu, ou pire, bonnet à trous-trous« .

La nuit, elle dort avec les cheveux retenus en chignon.

A lire aussi :

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. La bonne blague….. Amel Bent prendrait soin de ses cheveux…. tu parles…. ce sont des rajouts (tissages) qu’elle a sur la tête. je vous invite à visionner des photos ou vidéos d’elle plus jeune….

    En quelques années, elle est passé de 4 cheveux crépus sur le caillou à la chevelure de Dalida… Non mais…. faut pas nous prendre que pour des quiches…. Pfffffff…..

    1. Amel Bent ne se cache pas d’user d’extensions donc je ne vois pas où est le pb…

    2. C’est clair !!!
      Elle a de la tune maintenant elle change ses faux cheveux tous les trois mois,….

  2. Aller chez le coiffeur deux fois par semaine !! Il faut avoir les moyens ! Avec ça, si elle n’a pas de beaux cheveux …

  3. elle a des perruques lace front indétectables comme beyoncé, lara fabian, dion, et bien d’autres, les hommes aussi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.