Faut-il faire son masque capillaire sur cheveux secs ou mouillés ? Avant ou après le shampooing ? + Conseils d’application et de pose

Un masque capillaire doit-il s’appliquer sur cheveux secs ou cheveux mouillés, avant ou après le shampooing, pour qu’il pénètre au maximum la fibre, retirer tous les bénéfices de son soin et que les cheveux profitent au mieux de ses nutriments ? La question mérite d’être examinée d’autant qu’on peut lire des avis contradictoires sur la toile. Essayons de démêler le vrai du faux des bonnes pratiques pour bien poser son masque capillaire, et le pour et le contre de chaque méthode (pose du soin sur cheveux mouillés vs. cheveux secs) :

Le masque s’applique sur cheveux mouillés bien essorés

La plupart (sinon tous ?!) les masques capillaires vendus dans le commerce mentionnent en général dans leurs instructions d’être utilisés sur cheveux mouillés. C’est aussi ce que recommandent la plupart des coiffeurs.
Toutefois, ils mentionnent que les cheveux doivent être juste humides et surtout bien essorés (et non pas trempés).
La raison en est qu’un excédent d’eau pourrait « diluer » le produit et donc ses actifs seraient moins efficaces car moins concentrés. De plus leur fixation sur la fibre capillaire pourrait s’en trouver compromise (effet de glissement). La coiffeuse Céline Antunes interrogée par Madame Figaro expliquait ainsi : « Il ne faut surtout pas faire ses soins sur des cheveux encore gorgés d’eau ! Autrement, le produit prendrait la fuite. »
Ces masques prêts à l’emploi sont en général à base d’eau (Aqua ou Water est le premier ingrédient de la liste INCI).
Ils fonctionnent en enrobant la fibre capillaire et plus particulièrement sa cuticule pour combler ses brèches, lisser ses écailles et ainsi l’adoucir et l’hydrater.
On entend souvent que le fait d’appliquer le masque sur cheveux mouillés est qu’il va mieux pénétrer la fibre capillaire dont les écailles sont alors soulevés par l’eau et donc plus perméable.

Les charges positives des actifs des masques capillaires synthétiques sont attirés par la charge négative de la kératine abîmée du cheveu et vont ainsi cibler leur effet réparateur et nourrisant sur ces zones.

Par ailleurs, les actifs se fixent par un mécanisme physico-chimique appelé scientifiquement l’adsorption.

Qu’est-ce que l’adsorption ? Il s’agit de le capacité de certains ingrédients cosmétiques à se fixer à la surface du cheveu (cuticule). Il existe aussi certains actifs avec un poids moléculaire plus léger qui sont conçus pour eux, être absorbés sous la couche cuticulaire. ce processus d’adsoption nécessite l’attraction entre deux charges opposées (positive et négative). Les soins capillaires (avec et sans rinçage) contiennent des agents cationiques (tensioactifs) qui possèdent une charge positive tandis que les cheveux abîmés et poreux ont par nature une charge à tendance négative, ce qui permet l’association des deux (les cheveux sains avec une cuticule à la structure compacte, ont une charge positive). Les traitements capillaires visent donc à neutraliser cette charge négative, ce qui a pour effet de lisser la chevelure sans l’alourdir ou la graisser. Toutefois, plus les cheveux sont secs, plus leur stock d’ions négatifs diminue. Les charges positives deviennent alors majoritaires (d’où l’électricité statique).

Faut-il appliquer son masque capillaire avant ou après le shampooing ?

Hors masque avant shampooing, la meilleure méthode d’un point de vue scientifique pour qu’un maximum de ce type de masque (à base d’eau) soit « adsorbé » (c’est à dire fixé à la surface du cheveu) serait de :
– Laver d’abord ses cheveux avec un shampooing contenant des tensio actifs anioniques (charge négative)
de type sulfates comme le SLES (sodium lauryl ether sulfate) ou les plus doux cocamidopropylbetaine/cocobetaine/cocabetaine.
– Bien rincer le shampooing
– Appliquer le masque capillaire contenant des tensioactifs cationiques (charge positive)

Pourquoi shampooiner ses cheveux avant d’appliquer un masque capillaire ?

L’explication donnée par les scientifiques est que les cheveux possèdent une charge légèrement négative qui est accentuée lors d’un shampooing anionique. Comme le soin capillaire comporte lui une charge positive et que les contraires s’attirent, l’attraction des actifs hydratants, nourrissants et réparateurs vers les cheveux serait ainsi renforcée, favorisant une meilleure adhésion. Attention toutefois à bien rincer le shampooing avant d’appliquer le masque sous peine de neutraliser la capacité du soin de se fixer à la surface du cheveu (il risque alors de simplement d’être éliminé au rinçage ou alors de former une accumulation de produit shampooing+masque sur les cheveux, ce qui pourra les alourdir et les rendre ternes voire créer des désordres au niveau du cuir chevelu).

Mon avis sur cet argument : les shampooings avec des tensioactifs anioniques sont plus ou moins agressifs pour la cuticule car détergents, de plus ils soulèvent les écailles et augmentent la friction entre les tiges capillaires, ce qui n’est pas le but recherché (on veut justement les lisser, but d’un masque capillaire). De plus des cheveux abîmés ainsi que les cheveux poreux tels que les cheveux bouclés ou crépus, souvent visés par les masques capillaires ont déjà une charge électrique négative plus élevée que la moyenne donc il ne me semble pas utile de l’accroître davantage. Par contre l’application sur cheveux propres peut faciliter l’application et l’adsorption (voir ci-dessous).

Faut-il shampooiner ses cheveux après l’application d’un masque ?

Il n’y a pas de contre-indications ou de risques à shampooiner après la pose de votre masque capillaire, simplement vous perdrez les bénéfices du soin en enlevant tous les actifs fixés à la surface des cheveux…
Donc pas d’intérêt…, à moins de réappliquer un autre soin ensuite…

Peut-on appliquer son masque capillaire sur cheveux secs ?

Ah nous y voilà, pratique plus inhabituelle mais appréciée de certaines utilisatrices qui shampooinent en général leurs cheveux donc après sa pose (avec l’inconvénient cité ci-dessus toutefois).
Le fait de poser un masque sur cheveux secs risque en effet de graisser les cheveux ce qui nécessiterait donc un shampooing ensuite. Ce qui s’avère contre-bénéfique car induisant la perte des actifs fixés et enrobés autour de la fibre…

J’ai trouvé également deux sites sur le web qui le conseillaient avec des arguments toutefois très douteux d’un point de vue scientifique :

Source : Madmoizelle.com (cliquez pour élargir)

Source : Consommerdurable.com

En effet, ces deux sites indiquent « que lorsqu’on mouille ses cheveux, les écailles se referment« . Cette donnée est fausse et même totalement erronnée puisque c’est l’exact contraire qui se produit !
Peut-être ont-ils voulu dire plutôt que le cheveu gorgé d’eau empêchait le soin de bien pénétrer (l’eau pouvant former une « barrière » au produit, le diluant ou l’empêchant d’adhérer), ce qui serait plus conforme à la réalité (cf ci-dessus : la nécessité de bien essorer ses cheveux avant de poser son masque) ?
L’argument inverse (et plus logique) est en fait plus souvent entendu : le fait de mouiller le cheveu soulève ses écailles et donc faciliterait la pénétration du masque… A noter toutefois qu’un cheveu abîmé ou bouclé/crépu est déjà poreux donc avec des écailles déjà soulevées (« défaut » que l’on cherche justement à corriger avec le masque !).

Conclusion

Toutefois, je rajoute un bémol pour conclure : la plupart des masques on l’a dit agissent en surface du cheveu et ne le pénètrent pas ou très peu selon certains cas. Il n’a donc techniquement pas besoin de « pénétrer » comme on l’entend souvent également. Il doit surtout bien adhérer et s’accrocher à la fibre capillaire par effet de polarité (adsorption). Attention des cheveux secs électriques ont des charges positives donc pas adaptées pour le phénomène d’adsoption, d’autre part ils peuvent présenter des poussières ou résidus de produits (qui ont tendance à davantage se nicher dns les cheveux abîmés et poreux) qui pourraient gêner l’application et l’efficacité du masque. De ce fait, l’application sur cheveux mouillés ou secs (à la condition qu’ils soient bien chargés négativement et propres) n’aurait finalement pas vraiment d’importance, si ce n’est que la première permettrait a priori de limiter le « graissage » du cheveu et donc ne nécessiterait pas de refaire un shampooing ensuite qui anihilerait tous ses bienfaits !

Tuto pour bien poser son masque (vidéo)

En complément, voici une vidéo expliquant comment bien appliquer son masque capillaire avec les conseils d’Olivier Lebrun, coiffeur créateur. L’application (qu’il conseille d’effectuer en divisant la chevelure en plusieurs séparations et en enduisant chaque mèche en massant de la pointe jusqu’en haut) s’avère en effet praticulièrement critique dans l’efficacité du masque qui doit être réparti de façon uniforme et homogène. La bonne dose de produit est estimée à 2 à 4 noisettes de sorte à former un film fin et léger sur le cheveu. Dans cette vidéo il montre aussi comment bien essorer ses cheveux en serrant la chevelure en queue de cheval et en pressant aussi les cheveux sur les côtés. Une serviette en micro fibres ultra-absorbante est aussi à recommander ! Pour la pose (3 minutes suffisent), il conseille d’envelopper la chevelure dans une serviette préalablement chauffée au micro-ondes (à condition qu’elle ne comporte pas d’élément métallique bien sûr !).

[Articles à lire sur le sujet du masque capillaire, des soins capillaires et des cheveux abîmés ]
Masque hydratant pour cheveux secs, bouclés, frisés… : comment le choisir et l’appliquer (1)

Comment appliquer son shampooing et son masque capillaire ? (vidéos d’une coiffeuse)

Combien de temps faut-il laisser poser son masque sur ses cheveux et comment éviter « l’over-conditionning » ?

 Réparer les cheveux abîmés : comment agissent les traitements aux protéines/kératine ?

Comment nourrir ses cheveux secs avec un bain d’huile capillaire ?

pH du cheveu et pH du cuir chevelu : une différence à prendre en compte pour les soins capillaires

—————
Références :
J Soc Cosmet Chem, pp 351-359, 1991
J Soc Cosmet Chem, pp 263-278, 1993

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *