Dove lance une campagne de pub pour « cultiver l’amour de ses boucles »

Bien sûr on sent immédiatement l’opportunité commerciale derrière ce message et ce spot publicitaire plein de bons sentiments exploitant l’air du temps, mais la marque de cosmétique Dove, qui nous a habitués depuis quelques années déjà a ses campagnes décalées destinées a renforcer l’estime de soi des femmes, vise malgré tout relativement juste avec cette nouvelle publicité qui met l’accent sur la transmission des préjugés de mère en fille induisant le rejet de soi se transmet(cf: les mères qui se lissent leurs cheveux apprennent indirectement a leur fille que c’est ce qu’il faut faire, au lieu de s’accepter, j’en parlais au sujet de Nicole Kidman récemment).

mere-et-fille-cheveux-boucles-acceptation-de-soi
Dans cette publicité, la marque met en évidence les préjugés qui sont inculqués aux enfants, des le plus jeune age, par leur entourage et les médias (avoir des cheveux « lisses et soyeux »= avoir de beaux cheveux), toutes ces normes culturelles qui formatent notre idée de ce qui est « beau » et « sain » dont je parlais dans mon article « Des cheveux en bonne santé » : ça veut dire quoi au juste… ?! et autre « racisme capillaire » que l’on peut observer regulierement publiquement (sans meme que cela ne pose probleme !).

Ce qui finit par créer ces fameux complexes et le souhait de « renier » sa nature.
On regrettera le ton sans doute trop mélodramatique du début et le « happy end » extatique de la fin doublée d’une chanson un brin neuneu, mais l’idée est là: à chacun de se faire son opinion…

Commentaire annexe: les temps ont bien changé car je me souviens qu’enfant je recevais toujours des compliments sur mes cheveux (quand bien même je rêvais de chevelures lisses !) et faisais même des envieuses parmi mes copines aux cheveux raides ! Et vous avez-vous subi dans votre enfance de quelconques brimades pour vos cheveux ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.