Hydrater ses cheveux bouclés : la meilleure méthode pour appliquer ses soins (après-shampooing, masque, etc) selon Lorraine Massey !

Pour avoir de belles boucles bien définies et bien nourries, l’application des soins est stratégique ! En effet, une bonne distribution du produit est fondamentale pour être efficace et obtenir des boucles bien dessinées et les cheveux brillants et soyeux promis !

Or, bien souvent c’est la pose du produit (trop superficielle ou partielle) qui est mal faite et nuit aux résultats obtenus. Lorraine Massey, la coiffeuse star des boucles aux US (auteur notamment de la bible « Curl power ») nous explique sa méthode pour optimiser au maximum les soins pour les cheveux bouclés. Et c’est assez surprenant !

Alors que les coiffeurs nous répètent souvent qu’il faut appliquer les soins, après-shampooing, masque capillaire ou lait/crème hydratant en séparant les mèches et en les « ratissant » (cf. méthode de définition des boucles de Ouidad notamment, la « rivale » de Lorraine Massey !) de nos doigts enduits de produit cosmétique ou encore en l’étalant mèche à mèche en remontant vers le haut, avec les pouces de chaque côté, mais Lorraine Massey propose une technique radicalement différente et innovante spécifique aux cheveux bouclés/frisés/crépus !

Principe d’application de ssoins capillaires pour de beaux cheveux et de belles boucles !

Le secret est d’au lieu de glisser ses doigts de haut en bas entre les mèches, d’effectuer d’abord une série de pression à pleine mains (fermées en poing) le long des mèches. La meilleure stratégie pour hydrater et nourrir ses boucles serait donc de « serrer puis de lisser ». On commence l’application à mi-hauteur pour éviter de graisser les racines et on descend jusqu’aux pointes par petites pressions successives énergiques.
Une fois effectué, on peut alors passer ses doigts entre les mèches pour démêler.

Pourquoi l’application par pression serait-elle plus efficace et adaptée aux cheveux bouclés et/ou secs, abîmés?

L’explication est toute simple selon la coiffeuse : « La cuticule des cheveux bouclés (secs, abîmés, etc.) n’est pas plate (écailles naturellement plus ou moins hérissées) donc il nous faut la lisser manuellement par nous-mêmes. »
Ce geste qui agit un peu comme des « plaques de compression » naturelles permet donc de renforcer l’action des soins en aidant au lissage des écailles en les aplanissant, ce qui ensuite permettra d’obtenir des boucles bien formées, brillantes et douces au toucher qui renvoient bien la lumière. Le raisonnement se tient en toute logique 🙂

On rince ensuite avec une eau fraîche à tiède pour conserver au maximum les bénéfices des soins et ne pas trop les dissoudre.

Ne reste plus qu’à tester !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.