Comment protéger ses cheveux de la chaleur (brushing, plaques lissantes, fer à boucler…) ?

Nos fragiles cheveux n’aiment guère être maltraités par trop de manipulations à la fois mécaniques (peignage, tripotage…), chimiques (coloration, défrisage, permanente…) et encore moins thermiques (brushing, plaques lissantes, fer à boucler). Pour ces dernières, il est impératif de protéger la fibre avant de l’exposer à des températures susceptibles de l’endommager en profondeur.
Cosmétique du marché ou huile végétale : que choisir, quels sont les ingrédients efficaces contre les dommages thermiques ?

Tout d’abord, analysons de plus près les dommages causés par la chaleur sur le cheveu :
> Le séche-cheveux produit un « flash asséchant » en retirant non seulement son film hydratant naturel qui le recouvre à sa surface (le film hydro-lipidique) mais également son eau interne (« water of hydration », combinée aux molécules de kératine).
Conséquence : la cuticule (l’enveloppe externe du cheveu) devient sèche, rigide et fragile. Quand le cheveu est fléchi, la pression provoque un craquèlement de la cuticule. Une étude* a montré que cette fissuration intervient non seulement sur la 1e couche des écailles constituant la cuticule mais également plus en profondeur (2 ou 3 couches plus bas).
Peigner les cheveux avec ce niveau de cuticule endommagé présente de sérieux risques de casse.

> De son coté le lissage des cheveux avec des plaques engendre deux types différents de dommages selon qu’il soit effectué sur cheveux secs ou mouillés :
Les plaques chauffantes sur cheveux secs peut causer un craquèlement radial ou axial le long des extrémités des cuticules, ce qui peut conduire à leur casse.
Sur cheveux mouillés, la chaleur peut conduire l’eau interne à bouillir et éclater en petites explosions de vapeur.
La cuticule se met alors à gondoler (bulles) et à rompre sous cette pression ce qui se matérialise par l’apparition de coques de petits cheveux.

Si l’enduit du fer à friser ou des plaques à lisser sont en métal, c’est encore plus catastrophique. À l’inverse de la céramique, le métal conduit directement la chaleur sans la doser, ce qui cuit le cheveu et en altère le pigment. Investissez donc dans un instrument thermal fait de céramique à 100 % qui répartit la chaleur.

Selon une expérience scientifique (basée sur un brin de laine, également constitué de kératine) une température comprise entre 215 et 235 ° C infligerait des dégâts irréversibles à la kératine du cheveu.
Veillez donc à ne pas pousser le thermostat de votre appareil jusqu’à cette limite !

Attention aussi à l’usage de produits contenant de l’alcool, risquant de produire un effet inflammatoire !

Quels ingrédients pour lutter contre les méfaits de la chaleur ?
Les dommages liés au sèche-cheveu peuvent être limités en utilisant des produits contenant de la glycérine ou du propylene glycol, deux humectants qui retardent l’évaporation de l’eau (en la retenant).
Un autre ingrédient appelé “hydrolyzed wheat protein polysiloxane copolymer » donne de bons résultats en ce qui concerne la réduction du craquèlement de la cuticule. A noter que selon l’étude* pré-mentionnée, il apparaît que divers silicones n’obtiennent pas le même effet. Employés seuls, ils ne permettent pas de réduire les dommages de la cuticule.
Toutefois, à noter que les silicones au poids plus lourd, tels que les phenyl trimethicone, dimethicone et amine-functional possédant une conductivité thermique très basse permettraient donc d’agir comme de bons isolants du cheveu contre la chaleur. Ils empêchent également l’eau interne du cheveu de s’évaporer (effet scellant).
Les silicones suivants sont aussi cités comme capables d’isoler le cheveu de la chaleur dans une certaine mesure : Dimethicone, Dimethiconol, Amodimethicon et Cyclomethicone (Journal of Cosmetic Science, pg 245-256 1998).

Les dommages liés aux plaques chauffantes peuvent être limités en utilisant des conditionneurs formulés avec de petites molécules légères aptes à pénétrer la cuticule comme le cetrimonium chloride (quat). Une autre étude** a démontré que la présence de ce type de composant conditionneur permettrait d’augmenter la force de tension (la force requise pour casser un cheveu).
C’est pourquoi la chaleur réagit avec cet agent conditionneur en croisant les liaisons de certaines chaînes de protéines à l’intérieur du cheveu.

Les produits leave-in ou coiffant contenant un conditionneur cationique comme le Quaternium 70 (Stearamidopropyl Dimethyl Ammonium Chloride) ou un polymère tel que P/DMAPA Acrylates Copolymer ont également démontré dans les études une bonne protection contre les dommages des appareils chauffants.

A noter que ces composants (silicones, quats et polymères) sont des substances chimiques souvent nocives à l’environnement et qui peuvent aussi, à terme, alourdir, ternir ou poisser vos cheveux. En cas d’usage fréquent, elles nécessiteront un shampooing clarifiant (détergent donc asséchant).
Le mieux est donc de plutôt éviter ce type d’agression thermique !

Attention aux produits à base d’eau
Selon des expériences menées par des chercheurs en chimie de l’Université de Manchester, les dégâts, notamment structurels, observés sur des cheveux imprégnés d’eau (suite à l’utilisation d’un spray à base d’eau) étaient bien plus importants que ceux observés sur les cheveux imprégnés d’un produit qui n’en contenait pas.
Ainsi les chercheurs concluent que les produits thermo-protecteurs gagneraient en efficacité si l’eau était retirée et préconisentl’utilisation d’ingrédients volatiles, comme l’éthanol comme base de solvant (attention toutefois car si cet alcool aide à sécher les cheveux, il peut aussi les assécher en dissolvant les huiles naturelles du cheveu).
Veillez donc, autant que possible à ce que votre produit thermo-protecteur ne comporte pas d’eau dans sa formulation (marquée « Aqua » ou « Water » dans la liste INCI). A ce jour, je ne sais pas si un tel produit existe (en effet la présence d’un humectant nécessitant celle de l’eau pour obtenir une émulsion, cf: commentaire ci-dessous d’un lecteur « Julien » en date du 30/06/2013 à 4.30) !

Mode d’application :
Veillez également à appliquer et répartir correctement votre protecteur de chaleur sur vos cheveux :
- Maintenez une distance de sécurité entre vos cheveux et votre spray : en général 20 à 30 cm garantissent un nuage uniforme, qui protégera le cheveu sans l’alourdir ni le rendre collant. Respectez les instructions indiquées sur l’étiquette du produit pour connaître la distance idéale.

- Une fois la protection contre la chaleur appliquée, peignez délicatement vos cheveux à l’aide d’un peigne large afin de mieux répartir le produit.

Peut-on utiliser une huile végétale comme protecteur thermique ?
En matière de protection thermique, un des critères importants à prendre en compte est le niveau de tolérance de la chaleur.
Dans le cas d’une huile, il s’agit de son point de fumée (smoke point).
D’autre part, vous devrez prendre en compte la façon dont le produit lubrifie le cheveu.
L’utilisation d’une huile comme protecteur de chaleur nécessite des précautions car les huiles seules, peuvent créer des aspérités sur le cheveu qui ralentissent le passage de la plaque chauffante, ce qui peut finalement conduire à encore PLUS de dommages !

Un bon protecteur de chaleur doit aussi compenser les effets desséchants de la chaleur.
La bonne combinaison repose donc sur de la glycérine (ou un autre humectant) pour retenir l’eau à l’intérieur du cheveu et une petite molécule légère de polymère qui peut pénétrer la cuticule du cheveu et empêcher son craquèlement.

Parmi les huiles qui résistent le mieux à la chaleur, on peut se référer à une liste indiquant les points de fumée.
Cette liste indique que l’huile de pépin de raisins monte jusqu’à 458F tandis que l’huile de cathame grimpe jusqu’à 510F et l’huile d’avocat atteint les 520F. Wikipedia donne des valeurs un peu différentes : l’huile de graines de coton et l’huile d’olive sont au même niveau que l’huile de pépins de raison tandis que l’huile d’amande, de noix et de tournesol et de noix de coco sont plus élevées.
Privilégiez les huiles qui possèdent le point de fumée le plus élevé.

* Gamez-Garcia, M. “The Cracking of Human Hair Cuticles by Cyclical Thermal Stresses,” J. Cosmetic Science, 49, 141-153 May/June 1998

** Ruetsch, S.B, et al, “Effects of Thermal Treatments with a Curling Iron on Hair Fiber,” J. Cosmetic Science, 55, 13-27 Jan/Feb 2004.

J Cosmet Sci. 2011 Jan-Feb;62(1):15-27, « The effects of water on heat-styling damage. »

A lire aussi :

52 Responses

  1. Cet article est très interessant, pourriez vous du coup recommander un produit qui réunirait ces ingrédients ? J’ ai les cheveux frisés et j’en ai testé pas mal, et aucun n’est réellement convaincant.

    Merci

    • bonjour et merci :-)
      de mon côté, je ne me lisse pas les cheveux donc je n’ai jamais testé l’un de ces produits de protection thermique…
      n’hésite pas à me citer des noms de produit avec leur composition (liste INCI sur l’étiquette) et je te dirai s’il peut être efficace au regard de ces critères.

      • Voici quelques infos complémentaires :

        - la chevelure doit être sèche avant d’être travaillée. La chaleur sur un cheveu mouillé peut détériorer sa cuticule et sa structure.

        – Appliquez les produits de protection thermique sur cheveux mouillés, pour une meilleure répartition et une protection optimale.

        – Maintenez une distance de sécurité entre vos cheveux et votre spray : 20 à 30 cm garantissent un nuage uniforme, qui protégera le cheveu sans l’alourdir ni le rendre collant. Référez-vous aux instructions indiquées sur l’étiquette du produit pour connaître la distance idéale.

        – Une fois la protection contre la chaleur appliquée, peignez délicatement vos cheveux à l’aide d’un peigne large afin de mieux répartir le produit.

        – Appliquez chaque semaine un soin pour cheveux secs ou abîmés. Le but ? Eviter que la chaleur n’endommage définitivement votre chevelure.

        – Les différentes dégradations infligées à la cuticule du cheveu rendent la chevelure de plus en plus vulnérable. Les cheveux travaillés à chaud sont par conséquent beaucoup plus sensibles aux rayons UV. Pour éviter de les endommager encore davantage, évitez d’utiliser des peignes ou des barrettes en métal.

        Côté produit, j’ai repéré « Frizz Ease Ecran chaleur » de John Frieda qui contient un polymère : « Acrylamidopropyltrimonium Chloride/Acrylamide Copolymer »
        ainsi qu’un polyquaternium mais pas celui cité par les études. environ 10€
        Par contre il contient de l’alcool denat comme bp de produits de protection capillaire, qui est désséchant (additif pour réduire le temps de séchage dans les cheveux)…
        Les avis sur Beauté-test st néanmoins très positifs

        Le « nectar thermique » de Kérastase contient du Polyquaternium-4, un conditionneur cationique. Il ne contient pas d’alcool desséchant
        Avis très positifs aussi sur Beauté-test.

        Un produit américain qui contient deux ingrédients à l’efficacité testée et prouvée scientifiquement :
        Ouidad Climate Control Heat & Humidity Gel

        Autre produit recommandé par les coiffeurs
        Indola 4+4 Heat Protector
        http://www.basler.fr/Soin-des-cheveux/Produits-de-styling/Indola/Indola-4-4-Heat-Protector-Flacon-pulv-risateur-300-ml.html

        Un produit américain réputé Climate Control de Ouidad (il contient deux des trois ingrédients dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement) :
        http://www.ouidad.com/Climate-Control

  2. merci pour l’info, très important, j’utilise un bon lisseur qui abime moins mes cheveux, c’est le lisseur Karmin G3 Salon Pro, il a des plaques avec céramique et tourmaline, il provoque moins de dégâts, il est très agréable d’utiliser, il a un control de température pour tous les types de cheveux. C’est le meilleur lisseur que j’ai essayé. :)

  3. super! je n’avais pas vu vos commentaires, merci :)

  4. Du coup j’ai une autre question: peut on dire que, dans le cas d’un usage ponctuel du fer à lisser (1-2 fois par mois), il est préférable d’utiliser shampoing/apres shampoing + spray protecteur avec silicones car ceux-ci isolent la fibre le temps du lissage vs. shampoing et apres shampoing bio sans silicones habituels par exemple ?

  5. Bonjour!
    j’ai le soin lisséa de furterer en fluide et en spray!je lisse mes cheveux avec un fer,est-ce de bons produits meme s’il y a des cilicones?
    Merci mille fois de m’aider je suis un peu perdue!!
    biz

    • tu peux me donner la composition INCI et je te dirai ce que j’en pense si tu veux.
      a+

  6. Bonjour,

    Votre article est très intéressant et à l’air plutôt sérieux, ce qui change des promesses mensongères et utopistes !!!!

    Pouvez me dire si la composition suivante contient des produits protecteurs efficaces ou au contraires nocifs? C’est la compo de la crème protectrice steampod!

    COMPOSITION : alors : aqua – cyclopentasiloxane – propylene glycol – dimethiconol – triethanolamine – phenoxyethanol – peg/ppg 17/18 dimethicone – carbomer – behentrimonium chloride – caprylyl glycol – polyquaternum-4 – potato starchmodified – hydroxypropyl guar – amodimethicone – quaternium-87 – arginine – glutamic acid – serine – hydroxypropyltrimonium – hydrolyzed wheat protein – trideceth-6 – butylphenyl methylproponial – 2-oleamido-1.3-octadecanediol – alpha-isomethyl ionione – coumarin – linalool – cetrimonium chloride – citronellol – hexyl cinnamal – geraniol – parfum]

    Je vous remercie d’avance!!!

    • hello, merci pr la liste, j’ai l’impression que cette composition contient qques ingrédients a priori efficaces (bien que super polluants !) pour protéger de la chaleur. elle contient notamment un humectant en quantité importante, le propylene glycol, ainsi que plusieurs quaterniums qui doivent je pense être aussi des conditionneurs cationiques (à vérifier toutefois). Il y a aussi un quat behentrimonium chloride qui doit pv aussi pénétrer le cheveu comme le cetrimonium chloride recommandé (à vérifier aussi). par contre je ne sais pas si les silicone qui dominent, le cyclopentasiloxane et le dimethiconol, protègent bien de la chaleur, notamment le craquèlement de la cuticule. ils ne sont pas mentionnés dans les études scientifiques et divers silicones ne permettraient pas de protéger des dommages de la chaleur. Donc, je ne peux pas garantir que ce produit protège vraiment bien de tous les dommages thermiques car les ingrédients majeurs qui le composent ne sont pas ceux cités dans les études scientifiques sur le sujet malheureusement… Maintenant ils forment assurément une première gaine de défense mais est-elle suffisante, ça je ne le sais pas…

      Petit rajout : les silicones au poids plus lourd, tels que les phenyl trimethicone, dimethicone et amine-functional ont une conductivité thermique très basse, et permettraient donc d’agir comme de bons isolants du cheveu contre la chaleur. Ils empêchent également l’eau interne du cheveu de s’évaporer (effet scellant).

  7. Bonjour,

    Je vous remercie pour votre article très intéressant!

    J’essaie d’utiliser des produits naturels pour mes cheveux, mais je fini toujours par le sèche-cheveux ou les fers. L’huile de coco que j’utilise est pressée à froid, ce qui lui donne une faible résistance à la chaleur d’après le tableau que vous avez mis en lien.

    Du coup, je cherche un produit protecteur de chaleur, mais avec le moins de cochonneries possibles dedans et évidemment une bonne efficacité.

    J’ai pensé à ce produit dont j’ai beaucoup entendu parler, de la marque TRESemmé : http://www.lacaribeenne.com/s/26325_136667_protecteur-heat-tamer-spray

    Si vous pouvez nous confirmer la qualité de ce produit grâce à la liste des ingrédients, il pourrait s’ajouter à la liste des suggestions que vous avez faites en commentaires. Il comporte les ingrédients bénéfiques à la protection de la chaleur que vous avez cité, mais je suis incapable de déchiffrer le reste.

    Protecteur de Chaleur TRESemmé :
    Water (Aqua), Glycerin, Amodimethicone, PEG 12 Dimethicone, PVP, Propylene Glycol, Hydrolyzed Silk, Tocopheryl Acetate (Vitamin E), Niacinamide, Biotin (Vitamin H), Panthenol, Ascorbic Acid (Vitamin C), Polysorbate 20, Cetrimonium Chloride, Trideceth 12, Cetyl Pyridinium Chloride, Benzophenone 4, Triethanolamine, Disodium EDTA, DMDM Hydantoin, Alpha Isomethyl Ionone, Benzyl Benzoate, Butylphenyl Methypropional, Citronellol, Geraniol, Hexylcinnamal, Hydroxyisohexl 3 Cyclohexene Carboxaldehyde, Limonene, Linalool, Fragrance (Parfum)

    Je vous remercie d’avance.

    • Bonjour,
      Le protecteur TRESemmé contient surtout des silicones, Amodimethicone et PEG 12 Dimethicone qui ne sont a priori pas cités par les études scientifiques.
      Toutefois, les silicones plus lourds (cf mon précédent commentaire) pourraient protéger dans une certaine mesure la cuticule (le Dimethicone (est ce identique au PEG 12 Dimethicone, je ne sais pas ?) en fait partie : fonction isolante du cheveu) combinés à d’autres actifs.
      Il contient aussi un humectant Propylene Glycol qui est cité ausi donc utile.
      Sinon je repère aussi le « Cetrimonium Chloride », un quat également utile, pas en grosse quantité toutefois (je ne sais pas si c’est suffisant).
      Je tendrai à privilégier des produits qui contiennent les ingrédients clé au début de la liste INCI (dans les 5 premières positions) pour m’assurer d’un maximum d’efficacité.

      Pour reprendre votre expression sinon, ce protecteur est bourré de « cochonneries » toutefois… mais à ce jour, je ne connais pas de produit naturel efficace pr protéger de la chaleur.

      • Je vous remercie pour votre réponse complète et rapide qui m’aide beaucoup! Je vais m’orienter vers le protecteur de la marque Kerastase que vous avez suggéré. Vous pensez qu’il vaut mieux se protéger les cheveux, même avec des siliconnes, au lieu de les laisser plus naturels, mais chauffer sans protection sous les sèche cheveux et fers?

        • si tu utilises le fer à lisser ou brushing, tu es a priori alors obligée de recourir à des produits synthétiques si tu veux les protéger du mieux possible, sachant qu’ils resteront quand même exposés à des dommages, mais quelque peu atténués.

          • Merci beaucoup! C’est un plaisir d’avoir les conseils d’une pro comme toi qui n’est pas là pour vendre les soins L’Oréal de son salon ;) Bravo pour ton site! Merci pour tes super conseils! Bonne soirée.

          • merci c’est adorable, oui j’essaie d’être le plus objective possible, même si ça me vaut des attaques de certains coiffeurs et marques mais bon… :-)

            PS : j’ai vu passer qques nouveaux produits récemment dans le domaine de la protection thermique (bombes pistolet, la nouvelle tendance apparemment), notamment de la marque Elnett Satin, Franck Provost ou encore la nouvelle marque EverLiss de L’Oréal.
            Si qqn veut poster les compositions INCI, j’essaierai de les analyser ou si j’arrive à les récupérer, on regardera ça…

  8. Bonjour!! Etant passée a une routine sans silicone, je pensais faire du bien a mes cheveux, mais je les lisse… donc en gros ça sert a rien si je remet des produits avec du silicone non? j’avais pensé prendre ce produit: desert essence coconut hair defrizzer&heat protector vu que j’utilise leurs shampooing sans silicone.. mais penses tu qu’il puisse être efficace??? voici la compo:
    Water (aqua), glycerin (plant), cocos nucifera (coconut) oil, cocos nucifera (coconut) extract, agave rigida (sisal) extract, hydrolyzed soy protein, panthenol (pro-vitamin B5), simmondsia chinensis (jojoba) seed extract, aloe barbadensis leaf juice, opuntia vulgaris extract (nopal cactus), yucca schidigera leaf/root/stem extract (yucca cactus), retinyl palmitate (vitamin A palmitate), tocopheryl acetate (vitamin E acetate), decyl glucoside (coconut), cetrimonium chloride (coconut oil), diglycerin, polyquaternium-11, sodium lauroyl glutamate, propanediol, citric acid, polyglyceryl-4 caprylate, sodium phytate, gluconolactone, sodium benzoate, fragrance (parfum), potassium sorbate.

    100% vegan

    Wheat, gluten and silicone free

    • Bonjour,
      Je viens de mettre à jour cet article après avoir pris connaissance d’une autre étude scientifique qui préconise d’éviter les produits thermo-actifs à base d’eau (ce qui s’avère compliqué car tous les produits cités ci-dessus le sont tous ! > ce qui pourrait expliquer qu’aucun produit du marché ne soit vraiment efficace… sans vouloir être trop pessimiste !).
      Celui que tu cites par exemple en comporte aussi en grande quantité car son premier ingrédient est « Water ».
      Je n’avais pas encore fait attention à ce facteur jusqu’à présent.
      Sinon pour le reste des ingrédients, je ne vois pas, en dehors de la glycérine, dans les premiers ingrédients de la liste les substances citées par les études ayant une action scientifiquement prouvée concernant la protection thermique donc je ne l’utiliserai pas personnellement.

  9. Bonjour,

    Je m’appel Julien, j’ai découvert ton site il y a quelque mois et je le trouve absolument génial est très instructif. En faite, carrément hallucinant lol avec toute les info qu’il y a.
    Bref, j’ai décidé depuis mes lecture sur le silicone de passé au 100% végétal « Home made » pour mes cheveux, ma peau et ma santé. Je confectionne donc mes masque pour cheveux, mes baume/crème hydratante et j’envisage de me faire un sérum protecteur pour les cheveux, car il sont ondulé et je me les lisses régulièrement (2 à 4 fois par semaine).

    Donc en lisant ton article tu précise que les sérum thermo protecteur :
    -ne devrait pas contenir d’eau (je comprend bien pourquoi.)
    -doivent contenir de la glycérine (ou n’importe quel autre) humectant).
    -et enfin contenir une molécule légère de polymère ( ça je sais pas vraiment ce que c’est.. ^^ )

    Oui mais voilà, faire une émulsion avec de la glycérine par ex, demande obligatoirement de l’eau car sinon l’émulsion ne prendra pas, (ex : 5% de glycérine + 95% phase huileuse).
    De plus ont ne peut pas dépassé un certain pourcentage de glycérine pour ne pas déssécher le cheveux. Le pourcentage maxi étant 10% sur les cheveux et la peau, si je ne me trompe pas.

    A moins que les industrielle ai des produits qui permettrait une telle émulsion je suppose que c’est pour cela que tout les sérum thermo, ont tous de l’eau.

    J’en viens enfin à ma questions, il existe du silicone végétal à base d’algue et aussi de coco (coco silicone sur Aroma-zone) qui n’ont de silicone que le nom mais ont le apparement le même effet gainant, protecteur et lissant pour le cheveux, sans les inconvénient des vrai silicone minérals.

    Et je me demandais, puisqu’une émulsion glycérine/huile n’est pas potable sans eau, est-ce qu’un sérum divisé en deux serait intéressant. Plus clairement : avant un lissage si je m’applique un spray « eau + glycérine » que je laisse sécher a l’air libre et qu’ensuite j’applique un spray « huile + silicone végétal » je pourrait obtenir quelque chose de bien ou alors ça reviendrai au même que n’importe quel autres sérum thermo du marché?

    Evidement en espérant que le coco silicone + huile, puisse protéger un minimum mes cheveux de la chaleur.

    PS : désolé du gros pavé.. ^^

    • salut Julien et merci de tes infos sur le mélange eau+humectant.
      Quand j’ai lu cette étude sur la présence d’eau dans les spray thermo-protecteurs, je me suis dit qu’il faudrait peut-être privilégier des sérums de lissage à base de silicones. Par contre je ne pense pas que le coco silicone soit efficace contre la chaleur, du moins il n’est pas répertorié dans les études scientifiques de ma connaissance.
      j’avais trouvé une autre info selon laquelle seuls certains silicones pouvaient éventuellement protéger contre certains dommages de la chaleur (pas tous a priori) : il s’agit des silicones lourds qui auraient une fonction isolante (cf: mon précédent commentaire du 25/03/2013 ; 10:24, je rajoute d’ailleurs cette info ds l’article). Bon bien sûr le souci c’est que ces silicones peuvent avoir tendance à alourdir, s’accumuler et/ou ternir le cheveu…

      La chose compliquée dans la protection thermique c’est que la chaleur implique des dégâts de différente nature, elle s’attaque un peu à tout, donc il faut des composants pour chaque dommage, sauf que parfois un composant n’est pas compatible avec l’autre comme tu le soulignes (cf : glycérine sans eau).
      Maintenant concernant le spray eau+glycérine au préalable, je ne pourrai pas te répondre, je ne sais pas si l’effet sera le même, c’est possible mais je ne saurai l’affirmer.

      Par contre je pense que ce qui peut-être bien aussi, c’est d’utiliser au préalable un après-shampooing contenant du cetrimonium chloride et un conditionneur cationique contenant l’un de ceux cités dans l’étude mentionnée ds l’article. Ce qui va former un 1e bouclier puis une fois les cheveux secs, appliquer un sérum siliconé.

      Bon bien sûr cela nécessite d’avoir le temps chaque matin de faire tout cela (temps de séchage des cheveux entre l’AS et le sérum inclus)…

      PS : jusqu’à présent les protecteurs thermiques que tu utilisais donnaient-ils de bons résultats ?

      • Salut

        Merci de cette réponse si rapide.

        Perso, je n’ai jamais vraiment utilisé de sérum protecteur pour mes cheveux. J’ai essayé une fois le Frizz Ease de John Frieda, c’était pas mal mais ça n’empêche pas totalement les frisottis, (à l’époque j’avais les cheveux endommagé par de la décolo et le lissage). J’avais aussi aussi acheté toute la gamme liss’ intense de L’Oréal et franchement moi qui avait les cheveux abîmé, j’avoue que le silicone c’était géniale… sur le 1er masque.. voir le 2ème, mais après c’est vite devenu inutile, surement dû au fait de l’accumulation des silicone dans mes cheveux.

        Depuis je me suis refait une « santé capillaire », j’utilise uniquement de l’AS, je lave mes cheveux uniquement 2 à 3 fois par semaine + 1 masque par semaine car j’ai une chevelure très dense, donc ça gonfle dès qu’ils ont été lavé. Quand au fer à lisser j »évite la barre des 180° autant que possible. J’utilise quelques huiles essentielles pour le cuir chevelu.
        Et pour finir je passe régulièrement un peu l’huile de macadamia pour les discipliné.

        Du coup j’ai complètement banni les silicones, même pour le lissage, j’arrive à ne pas trop endommagé mes cheveux avec les plaques (tant qu’il sont doux c’est bon signe, non? ^^ )

        Enfin voilà, mais je me rend compte, en te lisant, que faire un réel sérum thermo-protecteur c’est pas si simple. Mais de toute façon je sais bien qu’a partir du moment ou l’on agresse ses cheveux, ont ne peut que limiter les dommages au maximum. D’ailleurs ont ne pourra jamais que limiter les dommages causé sur les cheveux. Et c’est pas L’Oréal ou John Frieda qui vont changé ça, lol.

        Alors je sais pas, je pense qu’au pire j’essaierai de me confectionné un « spray eau + glycérine » et puis un sérum à base d’huile de pépin de raisin (pour le point de fumée assez élevé) et de coco silicone. Si au moins ça discipline mes cheveux sans les graissé c’est déjà pas mal.
        Et si c’est trop relou bah, tanpis pour le spray.. Je verrai bien ce que ça donnera à long terme.

        Bon.. j’ai encore écris un roman désolé. ^^ Au pire je posterai mes résultats de ma cosméto. SI ça peut être utile à d’autres.

        Bon courage @+

        • De mon côté, si je me lissais les cheveux, j’utiliserai plutôt des produits synthétiques, maintenant si tu as de bons résultats avec de simples huiles, il faut continuer. Chaque cheveu réagit différemment.
          Pour voir si tes cheveux encaissent bien, il faut voir s’ils ne sont pas trop frisottants et secs au naturel et si tu parviens tjs à les gainer quand tu appliques tes soins (s’ils restent moches même après les soins c’est qu’il y a un souci).
          Bon après en les coupant régulièrement, si tu n’as pas d’objectif de longueur, tu devrais réussir à éliminer les parties trop abîmées au fur et à mesure.

          A te lire suite à tes expérimentations !

  10. Hello !

    J’ai trouvé ZE SOLUTION Miracle anti-frisotti ! J’ai décidé de me.. rasé la tête complètement !! Fini les frisotti, les cheveux secs et les boucles foiré !
    Me suis rasé hier, et la je dois dire que je revis ! Comme c’est kiffant de sentir l’air sur ma boule à zéro et en plus de ça je passe totalement inaperçu avec ma tête de Fabien Bartez Foireuse lol.

    Bon plus sérieusement, j’ai regardé mes cheveux au naturel et franchement ça va ils ne sont pas secs, mais ça frisotte un peu par- ci, par-là quoi., sans que ce soit dramatique non plus, mais ça m’agace quand même. ^^ J’ai aussi fait un test avec un des mes cheveux qui restait sur une brosse, que j’ai pris avec deux pince à épiler pour l’étirer au max. Résultat : il reste souple, résiste bien à la tension que j’ai effectué dessus, il a fini pas se cassé (forcément c’est pas incassable) juste au niveau de la pince. Donc je pense que mes cheveux vont bien malgré tout. Mais le truc c’est que je dois aussi me les faire effilé chez le coiffeur et ça c’est pas bon du tout, surtout quand je rentre j’ai direct des frisottis. Mais j’ai pas trop le choix vu la densité que j’ai.

    Alors que faire?? Bien j’ai réfléchi et finalement, je pense qu’il est inutile que j’essaie de me faire un sérum thermo protecteur. Déjà parce que j’ai lu hier que la glycérine s’évaporait au-delà de 150° donc je pense que ce serait inutile pour le lissage, ensuite les actifs que je pourrai rajouté dans le sérum seront forcément détruits (en en grande partie je pense), à cause de la chaleur des plaques. De plus je n’ai aucune info sur des actifs naturel qui pourrait se substituer à des silicones (contre la chaleur j’entends), qui eux-mêmes ne sont pas tous efficace dans la protection contre la chaleur.

    Alors au lieu de ça, je vais plutôt me faire un sérum post-lissage.
    J’ai déjà ma petite recettes en tête, je posterais ici mes résultats, p’têt d’ici un mois histoire de bien voir ce que ça donne.

    Et puis devine quoi, en vérifiant les composant de mon AS tout à l’heure je suis retombé sur un des tes article qui en parle : le behentrimonium chloride. listé en 3è position dedans, donc le petit marseillais il est pas si naturel que ça.. tsss… bref, je vais donc me contenter de me lavé les cheveux avec mon masque capillaire fait maison et puis me rincé avec de l’eau+vinaigre de cidre.

    Lol Tu dois te dire mais qu’est-ce qui m’a foutu un gus pareil, qui veut du 100% naturel… deux claque et hop, retour au shampoing/soin classique.
    J’espère que j’en fais pas trop, mais bon j’ai vraiment plus envi de me polluer les cheveux.

    PS: J’ai un objectif de longueur mais juste genre 10/15 cm pas plus.
    Mais c’est pas en allant chez mon coiffeurs que j’vais y arrivé vu qu’ils me les effile toujours trop..
    En tout cas j’te remercie de m’avoir répondu, d’avoir écouté un gugusse comme moi lol et franchement merci pour ton site géniale car hier j’ai passé un entretien pour un CAP en coiffure et j’dois dire que que les personne que j’ai eu en face de moi sont resté un peu ébahi quand je leur ai sorti ce que je savais sur les cheveux :D

    Tu m’excusera encore une fois pour le gros pavé, mais tu commence à avoir l’habitude je suppose. ^^
    Bye @++

    • hello, ha ha oui se raser c’est certain que c’est une solution radicale !
      apparemment tes cheveux ont l’air de bien supporter le lissage. après tout certaines personnes se lissent régulièrement les cheveux et arrivent à encaisser, même si la coupe devient parfois obligatoire.
      de façon générale, le brushing est moins agressif toutefois que le fer.
      oui le petit marseillais n’est pas une marque naturelle en effet.
      c’est tout à ton honneur de vouloir du 100% naturel, la planète te dira merci !
      après si tu parviens à conserver une qualité de cheveux correcte et que tes soins naturels suffisent, je ne peux que t’encourager à poursuivre dans cette voie. chaque cheveu réagit différemment et certains cheveux sont plus résistants à la chaleur que d’autres, en particulier plus on est jeune.
      moi déjà à la trentaine je constate que mes cheveux sont plus fragiles qu’à la vingtaine, cela joue aussi.
      au plaisir de te lire et bonne chance pour ton CAP, c’est cool tu vas apprendre plein de choses intéressantes, mais ça va etre dur de rester au naturel car dans ce milieu c’est souvent le tout chimique qui prime (sauf exceptions…)…

      • Salut,

        AH ! Misère j’ai déjà 26 ans ! J’espère que mes cheveux continueront à bien encaissé. =/
        Sinon pour le brushing ça va être dur à moins d’avoir des cheveux un peu plus long.. Je le garde en tête de toute façon car j’veux avoir au moins 10-15 cm en longueurs. Donc à voir si ça sera réalisable.

        Je sais qu’en coiffure c’est du tout chimique (sauf cas exceptionnel), mais bon c’est pas grave je ferai mon irréductible du 100% naturel ! Mouahahaha !

        Mais qui sais, si j’arrive à avoir de (très) bon résultats sur moi (J’ai encore du boulot pour « comprendre » mes cheveux.) et si un jour j’ouvre mon salon( si je poursuis cette voie), je pourrais éventuellement proposé des soins à base d’huile et autres.

  11. Bonjour,

    Toute d’abord je vous remercie pour toutes les informations que vous nous donner, vraiment je trouve votre site l’un des plus intéressant sur le Net franchement je n’est pas encore rencontrer un site aussi riche et clair,

    j’aimerai savoir si je peux utilisé la creme Phyto 7 comme un protecteur thermique ?

    merci beaucoup.

    • Salut Adlane et merci de tes compliments, non malheureusement la crème Phyto 7 n’est pas conçue pour protéger de la chaleur, elle ne suffira pas.

  12. Certains disent que le baume de coco de logona est un bon protecteur avant un brushing, qu’est-ce que vous pensez ? est-ce que il suffira ?

    • je ne connais pas la composition de ce baume donc je ne pourrai pas te répondre, désolée.

  13. Voici la composition:

    Cocos Nucifera (Coconut Oil), Parfum (Fragrance), Limonene, Tocopherol

  14. J’aimerai aussi que vous me donniez votre avis sur un produit bio certifier par BDIH c’est la cire coiffante de la marque Santé et ça composition est :

    Ingrédients-clés: Cera Alba (Beeswax)
    Ingredient (CTFA/INCI): Cocos Nucifera (Coconut) Oil, Lanolin, Cera Alba (Beeswax), Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil, Behenyl Alcohol, Sesamum Indicum (Sesame) Seed Oil, Tocopherol, Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil, Parfum (Essential Oils)

    d’apres vous quel est le produit qui vous paraissez bon comme un protecteur thermique entre ces deux produits que je viens de vous parlé?

    merci beaucoup.

    • Idem que pour ma précédente réponse, ce produit ne me paraît pas adapté, comme son nom l’indique d’ailleurs c’est une « cire coiffante » et non un protecteur thermique.

  15. Je vous remercie pour toutes ces informations.

  16. Mercii beaucoup pour ttes ces infos… Je me suis fait récemment une coupe type « Mulet » qui est hyper tendance à NY en ce moment… Mais alors il faut qu’elle soit lisse bien sur sinon ca fait ringard… du coup j utilise le fer à friser ts les matins et je sens que mes cheveux en prennent un coup….

  17. Quel est votre avis a propos du produit de franck provost – Expert protection 180 ° (sans alcool) avec un sucre d’origine végétale aux propriétés thermo-protectrices, voici la composition :
    Aqua / water, dimethicone , stearyl alcohol ,peg-40 hydrogenated castor oil , linalool amodimethicone, trideceth-6 behentrimonium chloride , salicylic acid phenoxyethanol , xylose isopropyl alcohol , laureth-4 laureth-23 , cetrimonium chloride citronellol , hexyl cinnamal butylphenyl methylpropional , benzyl salicylate benzyl alcohol , parfum / fragrance

    • Tu as les réponses ci-dessus avec ce qui a déjà été dit sur les différents composants…

  18. Qu elle huile vegetal peut on appliquer pour un lissage des que huile est seche?

    • bonjour, tu as les réponses dans l’article concernant l’usage des huiles végétales, voir avec le point de fumée.

  19. Bonjour,
    Vous parlez souvent de la marque Ouidad, avez-vous deja essayé des produits de cette marque ? Après plusieurs mois de reflexion je me suis enfin lancée, je viens de commander un kit d’essai cheveux bouclés + le célèbre gel : « Climate Control
    Heat & Humidity Gel » sur leur site. Je vous en dirai des nouvelles… au passage votre site est vraiment top, je m’inspire beaucoup de vos billets.. Merci

    • merci de ton sympathique message, non je ne crois pas avoir parlé tellement de la marque Ouidad sauf dans ce billet (ou alors j’ai oublié ce qui est aussi possible !), je ne l’ai jamais testée personnellement. le produit de protection thermique contient des ingrédients intéressants même si ce n’est pas encore optimal en raison de la présence d’eau. au plaisir d’entendre ton avis sur cette marque, oui !

  20. merci pour ce sujet très intéressant

    dans le sujet on voit que l’huile d’amande est très élevé par rapport aux degrés de chaleur donc protectrice,
    comment dois-je l’appliquer en « thermoprotecteur »
    avant ou après le brushing ?
    je me dis qu’après c’est un peu trop tard
    et qu’avant ça peut cuire ou faire regraisser

    comment faire pour l’utiliser en thermo protecteur

    merci j’attends votre réponse avec impatience

    • Hello, personnellement je déconseillerai de l’utiliser en soin thermoprotecteur après tu peux toujours tester et voir comment tes cheveux réagissent.
      Bien évidemment tout soin protecteur doit s’utiliser avant le passage des plaques :-)

  21. Bonsoir j’ai acheté un protecteur d’une marque naturel qui prétend protéger de la chaleur voici la composition. Qu’en pensez vous ? merci

    Aqua, Aloe barbadensis leaf juice*, Glycerin, Distearoylethyl dimonium chloride, Cyamopsis tetragonoloba (Guar bean) gum*, Cetearyl alcohol, Prunus armeniaca (Apricot) kernel oil*, Cocos nucifera oil*+, (Soy-)Lecithin*, Althaea officinalis (Mallow) root extract*, Lavandula angustifolia oil*, Pelargonium graveolens (Rose geranium) oil*, Cedrus atlantica wood oil*, Parfum (Essential oils include Benzyl benzoate, Farnesol, Geraniol, Citral, Citronellol, Limonene, Linalool)*, Alcohol*, Arginine, Glyceryl caprylate, Hydrolyzed wheat protein, Lactic acid, Levulinic acid, p-Anisic acid, Tocopherol.

    • Bonsoir, je vais te décevoir mais a priori je ne vois pas, dans cette liste, d’ingrédients dont l’efficacité contre la chaleur aurait été prouvée… Je te laisse néanmoins vérifier plus en détail en te référant à l’article qui contient toutes les infos pour te permettre d’analyser ta compo.
      De plus le premier ingrédient est de l’eau (voir article).
      De manière générale, il n’y aurait pas à l’heure actuelle de toute façon sur le marché de produit réellement capable de protéger les cheveux efficacement de la chaleur malheureusement. Au mieux, ils permettent « d’abîmer un peu moins » mais le fer abîme quand même…

  22. Bonjour et bravo pour cet article vraiment intéressant, il est très difficile de trouver de vraies informations scientifiques à ce sujet !
    A partir de toutes ces informations, j’ai comparé la composition de beaucoup de produits, en grande surface mais aussi boutique de produits « professionnels », et je n’arrive pas à trouver de produit qui rassemblerait tous les critères…

    Pourriez vous me donner un avis global sur la composition suivante, Sérum lissage 3 jours de Franck Provost (« sans alcool et sans silicone ») :

    aqua, glycerin, peg-40, hydrogenated castor oïl, hydroxyethylcellulose, linalool, behentrimonium chloride, eugenol, coumarin, phenoxyethanol, limonene, hydroxyethyl oleyl dimonium chloride, cetrimonium chloride, citronellol, ethylhexyglycerin, polyquaternium-6, hexyl cinnamal, butylphenyl methylpropional, benzyl salicylate, benzyl alcohol, parfum.

    Merci beaucoup !!!

    • salut Mélou, à ma connaissance, il n’existe en effet aujourd’hui pas de produit réellement satisfaisant en terme de protection thermique (sinon plus personne n’aurait les cheveux abîmés par la chaleur :-)
      regarde les composants de l’article et compare avec ta liste. Déjà tu as de l’eau pour commencer ta compo (voir article à ce sujet…)

  23. Bonjour alors voila j’ai un protecteur de chaleur hasty d’alter-ego et j’aimerais bien un avis sur la composition et savoir aussi s il protege vraiment de la chaleur :butane,isobutane,propane,cyclomethicone,hexamethyldisiloxane,dimethiconol,parfum,linalool,butylphenyl methylpropional,coumarin,geraniol
    Merciiii beaucouuuup!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>