Coronavirus, Covid-19: transmission, durée de vie par surface, solutions efficaces et intox

Coronavirus: liste des modes de transmission, moyens d’action, système immunitaire, vrai faux sur le virus selon sources médicales, scientifiques de médecins et professeurs à l’hôpital (compilation du Professeur Gilbert Deray)

  • – Enlever ses chaussures et son manteau dès que l’on entre.
    – Se laver les mains à l’eau et au savon avant de toucher quoique ce soit.
    – Aérer regulierement, au moins 15 minutes par pièce trois fois par jour.
    – Laisser entrer le soleil ! Les UV détruisent les virus. L’efficacité d’une telle mesure n’est pas démontrée pour le Coronavirus mais elle paraît logique et surtout c’est bon le moral !
    – Veiller à avoir une hygiène irréprochable : éternuer dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, se laver les mains avec de l’eau et du savon, et éviter les embrassades avec son conjoint ou ses enfants s’ils présentent des symptômes.
    – Nettoyer son intérieur une fois par jour en particulier les toilettes. Le SARS-CoV-2 est également excrété dans les selles. Un minimum de précautions peut être pris : notamment, bien abaisser l’abattant des toilettes avant de tirer la chasse d’eau. Il peut en effet y avoir émission d’aérosols contaminants. Et Bien sur nettoyer la lunette. Pour cela, la plupart des produits d’entretien (ou simplement du savon) sont efficaces.
  • Boire de l’eau toutes les 15 minutes pour garder la gorge humide est inutile.
  • Les boissons froides n’augmentent pas le risque de contamination.
  • Exposer ses vêtements au soleil n’est pas efficace. Par contre les laver pendant au moins 15 minutes à au moins 60 degrés l’est.
  • Nous ne savons pas si la chaleur du printemps permettra d’atténuer l’épidémie.
  • Bloquer sa respiration pour vérifier si l’on ne tousse pas n’a aucun intérêt diagnostique.
  • On peut recevoir des colis de chine.
  • Aucun aliments (ail. Fenouil…) ou bains de bouche n’est efficace.
  • Il n’existe pas encore de traitement dont on ait démontré l’efficacité y compris la chloroquine. Mais 80 essais cliniques sont en cours dans le monde. Il est probable que nous trouverons un traitement efficace.
  • Il n’est pas démontré que l’on puisse avoir deux fois le Coronavirus.
  • Il est inutile de se raser la barbe
  • Les personnes contaminées et sans symptômes sont contagieuses
  • La cocaïne, le fer, le zinc, le sélénium, la vitamine c et aucune autre vitamine n’ont d’efficacité démontrée contre le Coronavirus.
  • – L’alcool est efficace sous la forme de solution hydro alcoolique mais pas lorsqu’il est bu.
  • Le virus ne survit pas à un nettoyage des surfaces contaminées à l’aide d’un désinfectant d’usage courant deux fois par jour.

Chloroquine et Coronavirus : prudence

Trois sources d’informations

– Des études qui montrent que si vous mettez de la chloroquine en présence du Coronavirus dans un tube (in vitro qui est différent de invivo qui veut dire testé chez l’homme où l’animal) elle sera efficace pour les tuer.

  • Le Vinaigre n’est pas efficace pour tuer ce virus.
    – Les moustiques ne transmettent pas le Coronavirus.
    – Il n’est pas possible d’attraper le coronavirus en respirant l’air ambiant.
    – Le virus de la COVID-19 peut se transmettre sous les climats chauds et humides.
    – Le whisky et la vodka n’ont pas d’efficacité car leur degré en alcool n’est pas suffisant. Il doit être au moins de 70 %
    – Prendre un bain chaud ne protège pas contre le Coronavirus.
    – Le masque de l’apnée du sommeil n’améliore pas la gêne respiratoire liée au Coronavirus.
    – Les vaccins contre la pneumonie tels que le vaccin antipneumococcique et le vaccin anti-Haemophilus influenza type B (Hib) ne confèrent pas de protection contre le nouveau coronavirus.
    – Les sèche-mains ne sont pas efficaces pour tuer le Coronavirus.
    – Les masques faciaux, y compris les masques médicaux plats ou les masques N95, ne doivent pas être réutilisés.
    – Les lampes à UV ne doivent pas être utilisées pour se stériliser les mains ou d’autres parties du corps, car les rayons UV peuvent provoquer des érythèmes (irritation de la peau).
    – Vaporiser de l’alcool ou du chlore sur tout le corps ne tuera pas les virus qui ont déjà pénétré dans votre corps. La pulvérisation de ces substances peut être nocive pour les vêtements ou les muqueuses (les yeux, la bouche).
    – Le fait de se rincer régulièrement le nez avec une solution saline ne protège pas contre l’infection par le coronavirus.
    – Les bains de bouches ne tuent pas le virus
    – Le diamètre des particules du nouveau coronavirus varie entre 60 nm et 140 nm. Seul les masque FFP2 ont une efficacité quasi totale pour bloquer son passage. Les masques chirurgicaux ont une efficacité de 90 % et ceux fait maison sont peu efficaces. Ils peuvent seulement bloquer la projection de gouttelettes plus grosses qui elles contiennent du virus.
    – Le gel désinfectant pour les mains ne favorise pas le cancer.
    – La viande de bœuf n’a aucune efficacité contre le vaccin.
    – L’huile de sésame ne tue pas le coronavirus.
    – Les antibiotiques n’agissent pas contre les virus, mais contre les bactéries.

– Ce virus n’a pas été fabriqué dans un laboratoire.
– Il fait parti d’une famille connue de longue date, il est donc normal de retrouver la mention. « Coronavirus « sur des fiches de médicaments anti viraux.
– Non, le virus ne meurt pas à 27 degrés.
– Il n’est pas démontré et très peu probable que les boissons chaudes, le thé, les douches, les bains chauds et l’exposition au soleil aient la moindre action contre ce virus.
– Boire de l’eau toutes les 15 minutes pour garder la gorge humide est inutile.
– Les boissons froides n’augmentent pas le risque de contamination.
– Exposer ses vêtements au soleil n’est pas efficace. Par contre les laver pendant au moins 15 minutes à au moins 60 degrés l’est.
– Nous ne savons pas si la chaleur du printemps permettra d’atténuer l’épidémie.
– Bloquer sa respiration pour vérifier si l’on ne tousse pas n’a aucun intérêt diagnostique.
– On peut recevoir des colis de chine.
– Aucun aliments (ail. Fenouil…) ou bains de bouche n’est efficace.
– Il n’existe pas encore de traitement dont on ait démontré l’efficacité y compris la chloroquine. Mais 80 essais cliniques sont en cours dans le monde. Il est probable que nous trouverons un traitement efficace.
– Il n’est pas démontré que l’on puisse avoir deux fois le Coronavirus.
– Il est inutile de se raser la barbe
– Les personnes contaminées et sans symptômes sont contagieuses
– La cocaïne, le fer, le zinc, le sélénium, la vitamine c et aucune autre vitamine n’ont d’efficacité démontrée contre le Coronavirus.
– L’alcool est efficace sous la forme de solution hydro alcoolique mais pas lorsqu’il est bu.
– Le virus ne survit pas à un nettoyage des surfaces contaminées à l’aide d’un désinfectant d’usage courant deux fois par jour.

– Une étude chinoise qui rapporte chez une centaine de patients une amélioration de la maladie qui semble plus rapide que celle observée habituellement.

– Une étude (Marseille, Pr Raoult) qui rapporte chez 24 patients une nette amélioration de la charge virale en particulier avec un antibiotique (l’azithromycine) comparée à des patients traités dans d’autres hôpitaux par des moyens conventionnels.

Pour ces deux études chez l’homme, Il nous manque : le détail des résultats, un groupe contrôle. (qui serait des patients sous placebo outre bien sûr les traitement conventionnels, antibiotiques, oxygène, antipyrétiques…) et une évaluation des résultats par des experts avant publication dans une revue scientifique de qualité.

Les résultats de l’étude du Pr Raoult portent sur la charge virale et non sur l’évolution clinique des patients et en particulier le nombre de décès.

Conclusions : aucune certitude de l’efficacité, une piste intéressante, la nécessité d’un protocole valide avec un groupe contrôle et d’une évaluation des résultats par des experts.

  • Ne prenez pas de chloroquine si vous avez un syndrome compatible avec le Coronavirus.

Pendant combien de temps un porteur asymptomatique/porteur sain peut-il contaminer son entourage ?

La durée d’incubation du Covid-19, c’est-à-dire le temps d’apparition des symptômes après l’exposition au virus, est de 3 à 5 jours dans la plupart des cas, mais peut aller jusqu’à 14 jours. Une personne contaminée peut transmettre la maladie jusqu’à 2 semaines avant l’apparition des symptômes. Dans le cas d’un porteur sain asymptomatique, le risque de contaminer demeure au delà de la durée d’incubation mais serait beaucoup plus faible.

Toutefois, un porteur sain serait moins contagieux puisqu’il ne projette pas de microparticules par voie de toux ou d’éternuement. « Pour être contagieux, il faut quand même excréter des gouttelettes, c’est-à-dire tousser, éternuer. Et donc quelqu’un qui n’a pas de symptôme certes pourrait être porteur – c’est très probable et on en trouve de temps en temps avec des formes extrêmement peu symptomatiques – mais finalement a peu de moyens de diffuser le virus« , indique Jérôme Salomon, directeur général de la Santé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.