Faire pousser ses cheveux crépus : les 4 régles d’or pour des cheveux crépus longs !

Faire pousser ses cheveux crépus et réaliser son rêve de cheveux crépus longs et forts apparaît souvent comme mission impossible pour beaucoup de têtes crépues et cheveux afro. Malgré une bonne routine, les cheveux ne poussent pas, leur semble-t-il… Mais pourquoi, où se situe le problème ?
S’agit-il d’une impossibilité physiologique ou génétique comme on le lit souvent ? En d’autres termes, existe-t-il une « nature de cheveux à être longs » et d’autres cheveux « condamnés » à rester courts ou à stagner à une longueur limite ? La réponse est : non !

Pousse cheveux crepus astuces

Tout cheveu quelque soit sa nature et son type de frisure a la capacité de pousser, y compris les cheveux fins et fragiles. Et même si depuis l’enfance, vos cheveux n’ont jamais dépassé un certain seuil, cela ne veut pas dire que c’est irrémédiable. Loin de là… Découvrez dans cet article les 4 pilliers d’une routine gagnante pour des cheveux crépus longs et en bonne santé :

La principale erreur est de penser qu’une bonne routine c’est simplement d’avoir les bons produits ou d’arrêter les mauvais traitements de type défrisage. Ces deux facteurs sont certainement un bon début mais non suffisants.

Il n’y a pas de natures « à cheveux longs » et d’autres pas comme beaucoup s’en plaignent.

1e régle d’or : Il ne faut pas juste faire des soins mais faire les bons soins au bon moment. Il faut ainsi choisir soigneusement les ingrédients utiles pour renforcer ses cheveux et éviter ceux qui assèchent (certains soins maison ne sont ainsi pas forcément adaptés en terme de pH ou parce qu’ils ne sont pas assez nourrissants et adhérants à la fibre en terme de « substantivité »).

2e régle d’or : Il faut toucher ses cheveux avec les bons gestes. Il est très facile de casser ses cheveux et il faut simplement apprendre à se coiffer tous les jours et à démêler ses cheveux sans arracher de cheveux. C’est l’étape la plus difficile.

3e règle d’or : quand les cheveux sont un peu abîmés, un peu cassants, on ne se précipite pas sur les « coiffures protectrices » en pensant qu’elles permettent de laisser « reposer » ses cheveux pendant 1 mois (ou plus…)
C’est un mauvais automatisme car les cheveux endommagés ont au contraire besoin de soins renforcés, ce qui nécessite de les garder libres, outre le fait que le cuir chevelu et les racines n’aiment pas les tensions créées par les tressages trop serrées de type tresses collées/plaquées.

4e règle d’or : Avoir des cheveux longs c’est surtout éviter la casse de ses cheveux (arrachés lors des démêlages, lavages, coiffage, etc.), responsable en grande partie des difficultés à les faire « pousser » (la pousse en racine est ainsi annulée par la casse en pointe ou sur la longueur). Ou encore le coiffeur qui coupe plusieurs centimètres pour « relancer » la pousse. C’est donc sur ce risque majeur qu’il faut concentrer ses efforts : limiter voire empêcher à tout prix la casse qui réduit à néant tous vos efforts.

Et pour cela il faut souvent changer ses habitudes, notamment dans la manipulation de ses cheveux à tous les niveaux. Et c’est seulement quand on y parvient que l’on voit ses cheveux enfin « pousser » au fil des années.

Alors ne perdez pas espoir, les cheveux longs sont à la portée de tous les cheveux crépus 🙂

Si vous perdez espoir avec vos cheveux, que vous avez besoin d’être guidée, motivée et accompagnée dans votre routine capillaiure, n’hésitez pas à me contacter pour la réalisation un diagnostic-conseil personnalisé !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.