Combien de temps faut-il laisser poser son masque sur ses cheveux et comment éviter « l’over-conditionning » ?

Temps de pose masque capillaire et rôle de la chaleurLa question de la durée de « pose » d’un masque de soin capillaire est récurrente.
On entend souvent que le plus longtemps il marinera sur votre tête, meilleur sera son effet, i.e la pénétration de ses actifs. Certaines personnes n’hésitent pas ainsi à le laisser poser toute la nuit sous une charlotte. Mais quel est réellement le temps de pose optimal et comment l’adapter à sa nature de cheveux ? Et dans tout cela, quel rôle joue la chaleur dans la pénétration des actifs ?

> Ces informations concernent la pose d’un conditionneur à base d’eau qu’il soit un masque profond ou de soin intensif. La pose d’une huile fonctionne sur des principes différents (l’huile de coco, par exemple doit être laissée poser toute la nuit – 8 heures- pour absorption totale dans le cheveu (J Cosmet Sci pp 169-184, 2001).

> Les pourcentages indiqués ci-dessous ne correspondent pas aux réelles mesures (souvent équivalentes à 0.01%), ce sont seulement des échelles de valeur destinées à comprendre le mécanisme.

Tout d’abord, examinons la question du temps de pose de son masque.
Les études scientifiques ont pu démontrer que l’accroissement du temps de pose, jusqu’à une certaine limite, permettait au cheveu d’absorber davantage les actifs du masque.
L’absorption maximale se situe aux alentours de 20 à 30 minutes de pose.
Les ingrédients principaux qui se fixent aux cheveux (tensioactifs, protéines hydrolysées, silicones, polyquats, etc.) sont capables d’agir en quelques secondes après l’application du conditionneur.
10 minutes plus tard, la quantité d’ingrédients absorbés double en général.
Au cours des 10 à 20 minutes suivantes, cette quantité s’accroît encore de 60 à 100%.

Au delà de 30 minutes, on ne note plus aucune absorption supplémentaire du conditionneur dans le cheveu. La raison en est simple, le cheveu est alors « saturé » et le conditionneur n’a plus de brèches ni de surfaces disponibles où se fixer.

Quant à la chaleur, elle s’avère aussi utile pour améliorer cette absorption lorsque le conditionneur est réchauffé à une température maximale d’environ 35°C (proche de la température du corps).
Au bout de 10 minutes, un conditionneur chauffé à 35° permettra d’absorber 5% de composants en plus sur le cheveu. Au bout de 30 minutes, ce supplément passe à un peu plus de 10%.
Le principe reste sinon identique au temps de pose : au delà de 30 minutes, aucune substance additive n’adhère au cheveu gorgé.

En conséquence, la température du conditionneur ainsi qu’un temps de pose optimaux permettent de favoriser l’absorption des actifs d’un masque de soin capillaire.

Autre facteur à prendre en compte : la composition du conditionneur
Selon les ingrédients et leur dosage, l’absorption dans les cheveux varie aussi.
Par exemple, un conditionneur qui contient 0.2% de protéine hydrolysée pourra déposer 20% de protéine en plus à la surface du cheveu qu’un produit n’en contenant que O.1%. La proportion est encore plus significative avec les surfactants. Seul l’effet rendu sur vos cheveux pourra vous renseigner étant donné que les fabricants ne donnent pas ce type de pourcentage (l’ordre des ingrédients peut néanmoins indiquer leur importance, par ordre décroissant).

Savoir adapter le temps de pose à l’état de ses cheveux :
Toutefois, il faut noter que selon la nature et l’état de votre cheveu, ce temps d’absorption maximale est variable. En effet, le temps de pose d’un masque est en fait proportionnel au degré d’endommagement de vos cheveux. Plus votre cheveu est abîmé, plus le conditionneur se fixera en grande quantité dans ses brèches et autres porosités.
Les cheveux traités chimiquement et sensibilisés (décolorés, défrisés…) assimilent davantage de produit que les cheveux sains. Les cheveux qui se cassent facilement ou présentant des fourches sont aussi considérés comme des cheveux abîmés. Enfin, s’il vous est impossible de vous passer de soin hydratant ou nourrissant, vous entrez aussi dans cette catégorie.
Un temps de pose long (20 à 30 minutes) profitera donc bien à vos cheveux.

En revanche, moins votre cheveu est abîmé, plus le temps de pose pourra être réduit. Si vos cheveux tendent à devenir excessivement souples voir mous ou si vos boucles forment des spirales ou des anglaises qui ne tiennent pas après la pose trop longue d’un masque, alors vous devrez privilégier un temps de pose compris entre 5 et 10 minutes.

Qu’est ce que « l’over-conditionning » et quels sont les risques ?
L’ « over-conditionning » correspond à un excès de produit (à base d’eau, Aqua en premier sur la liste INCI) sur le cheveu pouvant être dû à un temps de pose trop important par exemple.
Il entraîne un assouplissement excessif (ce que certaines personnes apprécient néanmoins) mais attention car ceci pourrait être associé à une modification des molécules de kératine qui constituent le cheveu et pourrait donc induire une plus grande fragilité et faiblesse en cas de manipulation du cheveu ainsi surchargé. Ceci en comparaison avec une étude sur les effets sur les ongles (même molécule de kératine) saturés d’eau au bout de 15 minutes.

—–
Sources :
Journal of the Society of Cosmetic Chemists, pp 259-273, 1992
Journal of the Society of Cosmetic Chemists, pp 351-359, 1991
Journal of the Society of Cosmetic Chemists, pp135-152, 1969

A lire aussi :

17 Responses

  1. Salut!!
    Je cherchais en vain un livre d’or, car je n’ai rien d’autre à te dire que : chapeau!!! Super site, complet, avec des sources explicitées et qui va chercher loin dans les explications. Et le top du top : sans faute d’orthographe!! Bref, I’m in love <3 lol
    Merci pour ton boulot 🙂

  2. Très intéressant cet article!
    J’ai les cheveux sec (mais pas vraiment abîmés) et très très fins (tellement fins que ça a horrifié le dernier coiffeur chez qui je suis allée, du coup je peux pas me les laisser pousser! Mais j’ai découvert que les cheveux bouclés à la nuque ça m’allait bien en fait. 😉
    J’ai l’habitude de laisser poser mon bain d’huile toute la nuit. 20 à 30 minutes c’est suffisant en fait!

    C’est la première fois que je poste un commentaire alors j’en profite pour te dire que ton blog est génial, les articles sont toujours très bien documentés, les sujets très bien choisis, toujours un plaisir à la lecture… Franchement bravo et merci, c’est pas tous les jours qu’on trouve un blog sur cheveux bouclés aussi bien, en plus ça doit te prendre du temps à toi!

    • merci de tes compliments, c’est très gentil 🙂
      pour l’huile normalement c’est toute la nuit, 8 heures pour que la pénétration soit optimale.
      l’article ici concerne les masques à base d’eau, comme indiqué en préambule.
      par contre pour des cheveux fins, je ne sais pas si l’huile est le plus indiqué (ça risque de graisser beaucoup…) enfin si tu en es satisfaite c’est l’essentiel !

  3. J’ai adoré cet article! Merci beaucoup pour ce travail.

    Serait-il possible d’avoir le même article mais pour les bains d’huile?

    • Merci du compliment, tu as la réponse pour le temps de pose d’un bain d’huile dans l’article.

  4. Bonjour!

    Super article! Super blog! Histoire de pas répéter ce qui a déjà été dit! 🙂

    En lisant ton article, je me suis interrogée: du coup, que se passe-t-il en cas de bain d’huile amélioré, ou dans l’autre sens, de masque à base d’eau amélioré? Je m’explique: je fais des masques au yaourt, miel, aloe… etc. donc des ingrédients plutôt pour hydrater ( humecter 🙂 ), auxquels j’ajoute des huiles diverses.

    Donc en fait, je fais exclusivement des masques avant-shampoing puisque je n’utilise que des produits naturels qui nécessitent un shampoing après.

    Est-ce que je profite bien de tous ces éléments en les mélangeant? Combien de temps faut-il que je garde le masque dans ce cas là? Dois-je séparer ces deux masques avant-shampoing?

    Merci d’avance pour ta réponse Miss Boucles!

    • Salut et merci de tes compliments.
      Pour te répondre,je suppose que c’est la même durée que pour un masque prêt à l’emploi… Simple supposition, il faut voir à l’usage.

      • Okay, bon bah je continue comme je faisais déjà alors! lol! Merci!

        J’en profite pour te poser une nouvelle question: que conseillerais-tu à une bouclée aux cheveux fins et PEU poreux?

        J’aimerais épaissir mes cheveux sans prendre le risque de les gainer pour qu’ensuite les soins ne soient pas efficaces.

        • vaste question, cela va être difficile de te répondre comme cela par Internet.
          déjà es tu certaine que tes cheveux sont peu poreux ? Des cheveux peu poreux sont en général plutôt lisses et brillants.
          l’efficacité d’un soin c’est que le cheveu soit bien gainé, ce n’est pas de « pénétrer » forcément le cheveu s’il n’y a pas utilité.
          Voir mon article sur la pénétration des soins pour plus d’infos.
          en espérant t’avoir éclairé qque peu malgré tout !

          • Merci de ta réponse.

            Wow! J’ai lu ton article « Ouvrir les cuticules… » et je n’en reviens pas! lol! C’est dur de lire des choses et leur contraire… Mais comme tu dis, il faut tester et voir ce qui nous va. Perso, j’utilise la baggying method la nuit pour mes pointes, et elles sont plus lisses après.

            Pour la porosité de mes cheveux, j’ai effectué les tests bien connus du verre d’eau et le toucher des cheveux lavés sans conditionner. Ils n’ont pas coulé d’un poil en 2h et sont lisses au toucher. Par contre, ils sont brillants coiffés (grosses tresses), mais pas lâchés. Mais en principe, les cheveux bouclés et frisés renvoient moins de brillance que des cheveux lisses (quand on n’utilise pas des produits avec agents occlusifs).

            J’ai également testé l’élasticité de mes cheveux, pour vérifier mon équilibre protéines/hydratation, et mon cheveu est fort mais pas très élastique. Du coup, ça fait 3 semaines que j’ai cessé les protéines hydrolisées dans mes soins, et que je cherche à mieux les hydrater.

            Quand ils sont lâchés et qu’ils ont séchés, ils sont frisés, doux, mais plutôt mousseux (pas mal de frisottis). Je vis en France, mais depuis septembre, je porte le foulard quand je sors. Je m’étais dit que c’était parce que les produits ne pouvaient pas bien rentrer dans les cheveux.

            « l’efficacité d’un soin c’est que le cheveu soit bien gainé, ce n’est pas de « pénétrer » forcément le cheveu s’il n’y a pas utilité ». Maintenant, que j’y pense, tu as bien raison. Mais je sens bien que mes cheveux, de par leur aspect ont besoin de quelque chose.

            Je n’utilise pas de beurres car cela pourrait alourdir les cheveux et empêcher l’accès des soins quotidiens (en plus mes cheveux sont fins).

            Mais alors, que faire?

          • Les cheveux frisés/bouclés renvoient moins de brillance parce que justement leur surface est plus poreuse, c’est à dire que les écailles ont tendant à être hérissées du fait des spirales.
            Tout ce qui va venir perturber les écailles va engendrer des frisottis et moins de brillance, plus ton cheveu sera gainé, plus ses écailles seront bien serrées (c’est à dire à « couchées ») et alignées et plus tu vas gagner en douceur, en brillance et en boucles mieux définies + volume maîtrisé.
            Tes cheveux ont sans doute besoin d’être mieux gainés tout simplement. D’autant si tu portes un foulard qui peut assécher.

  5. Merci pour tes réponses Miss Boucles! Merci pour ton super blog de manière générale. 😉

  6. bonjour voila mon probleme…j’ai des cheveux tres tres fins avec des boucles tres serrees pas jolies je les colore depuis longtemps avec casting noir ebene lorsque je les lave quel que soit le shampooing et l’as il faut que je les remouille quelques heures apres qu’ils aient seche sinon ils sont secs reches et incoiffables
    apres le deuxieme bain ca va mieux mais…j’aimerais savoir comment les entretenir merci 10000 fois pour tes conseils et ta reponse

  7. Certaines le laissent poser toute la nuit sous une charlotte ? Comment elles font ? Si je laisse poser le masque sous une charlotte (pour éviter qu’il ne sèche), je ne tiens pas plus de 15 minutes avec, car cet effet sauna n’est pas agréable du tout sur la tête.

    Article, comme toujours, très instructif qui me conforte dans l’idée qu’une pose au-delà de 30 minutes (pour un masque) est inutile, voire carrément néfaste pour les cheveux et de surcroît avec une charlotte (bonjour l’effet de macération là-dessous).

    J’adresserai le lien de cet article à des copines de mon ancienne région : elles vont comprendre pourquoi, sans même se lisser les cheveux, elles se retrouvent avec des cheveux trop détendus et qu’elles ont du mal à retrouver le ressort de leurs boucles… ben 2 heures là-dessous avec leur masque « hair mayonnaise », on comprend mieux, et ce, 1 fois par semaine… et 1 fois rincés, les cheveux sont littéralement « assoiffés », elles sont obligés d’abreuver encore plus leurs cheveux de produits, ce qui n’est pas normal, surtout après un masque nourrissant…

  8. je les laisser toute la nuit aucuns éffet!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *