Porosité, épaisseur, élasticité… : Identifiez votre nature de boucle pour mieux cibler vos soins

La grande difficulté des cheveux bouclés et secs est souvent de trouver le/les bon(s) produits. Nous testons (et dépensons) souvent beaucoup avant de tomber enfin, un peu au hasard, sur le produit miracle (quand on a la chance de le dégotter !). A tel point que certaines têtes bouclées se qualifient de « products junkie » ! En réalité, il est possible de dépenser et d’acheter peu de produits pour bien entretenir et soigner ses cheveux. A condition de savoir choisir ce qui correspond à sa nature capillaire. En effet, les cheveux bouclés présentent des caractéristiques et structures diverses qui réagissent différemment aux produits appliqués. Ce qui fonctionnera pour l’une pourra être désastreux sur une autre. Différents critères sont donc à prendre en compte :

Il existe une multitude d’ingrédients et d’actifs visant à hydrater les cheveux mais tous ne sont pas adaptés à nos cheveux. D’autre part, il faut aussi prendre en compte la texture (ce que l’on appelle en langage scientifique, la « forme galénique »), plus ou moins riche, plus ou moins fluide, plus ou moins pénétrante, de votre soin (en fonction notamment de son excipient) : baume, crème, lait, gel, lotion, mousse, sérum, cire…

Trois critères capillaires sont plus particulièrement à identifier pour déterminer les actifs et textures adaptés au soin de votre chevelure :

– Tout d’abord l’épaisseur de votre cheveu (également dénommée « texture » en anglais).
A ne pas confondre avec la densité : la densité désigne le nombre de cheveux sur un pouce carré (2,5 cm2) du cuir chevelu.
On distingue les densités clairsemée, moyenne et abondante.
L’épaisseur correspond, elle, au diamètre d’un cheveu (tige capillaire).
On distingue les cheveux fins, moyens et épais. Sur une même tête, plusieurs épaisseurs de cheveux peuvent cohabiter.

> Voir article : Fin, moyen ou épais : Comment évaluer l’épaisseur de vos cheveux ?

L’élasticité
C’est le ratio entre une boucle étirée et le retour à sa frisure initiale.
Les cheveux en très bonne santé se détendent beaucoup mieux que les cheveux secs et abimés. Selon l’élasticité de vos cheveux, vous déduisez s’ils sont en manque de protéines et/ou d’hydratation. On distingue une élasticité faible, normale et haute.
Un cheveu de petit diamètre n’aura pas la même force qu’un cheveu de diamètre plus épais.
En effet, le stress d’un cheveu correspond à la force appliquée par zone, ce qui veut dire que pour une même force, un cheveu plus fin souffrira d’un stress plus important. Conséquence : les cheveux plus fins peinent à conserver la forme de leurs boucles et à maintenir un style, ils sont aussi davantage sujet aux frisottis et à la casse. C’est la raison pour laquelle le gel (sans alcool) est souvent conseillé au coiffage de ce type de cheveux.
Voir aussi l’article sur le type de frisure : Boucles « Anglaise », « Boticelli », Ondulation « Vague » ou Crêpue : Déterminez votre type de boucle pour mieux la sculpter

– La porosité
On appelle porosité la plus ou moins grande capacité d’un cheveu à laisser passer l’eau dans sa fibre.
Tous les cheveux sont poreux mais les cheveux bouclés sont naturellement plus poreux qu’un cheveu lisse (non coloré). Connaître votre degré de porosité vous permettra de comprendre comment vos cheveux absorbent les substances hydratantes et lubrifiantes (conditionneurs) des différents produits de soin :

> Voir article : Comment évaluer la porosité de vos cheveux (et les traitements appropriés) ?

——–
[ Bons plans ]
Pour identifier la nature de vos cheveux, vous pouvez aussi obtenir un diagnostic capillaire, en général gratuit, dans divers Instituts (qui vous proposent ensuite d’acheter leurs produits mais rien ne vous y oblige !) :
– L’Institut Leonor Grey
– Le Capilloscope de l’Institut René Furterer
– L’Institut Jean François Lazartigue (Numeric Hair Analyser: à l’aide d’un microscope grossissant jusqu’à 160 fois la racine et le bulbe du cheveu, placé près de la racine, il analyse l’état du cuir chevelu, ses éventuelles carences, le type pilaire et la grosseur du bulbe pour déterminer le soin approprié).
– Le Centre Clauderer
– L’Academy des cheveux frisés d’Aubry International (friseométrie)

A lire aussi :

One Response

  1. Bonsoir,

    Je viens de découvrir que mes cheveux sont fins, souples et à faible porosité (ils flottent dans le verre ^^).

    Du coup ma routine capillaire (1 massage du cuir chevelu et des longueurs à l’huile suivi d’1 shampoing lavera sensitive – et ce tous les 4 jours) est à changer car mes cheveux sont ternes, attirent la poussière et j’ai des pellicules. Je crois maintenant que mes cheveux sont trop nourris et pas assez hydratés, c’est bien ça?

    Je pense maintenant faire mon shampoing puis un AS puis une fois sec qq gouttes d’huile sèche (kukui par ex) pour sceller l’hydratation.

    Que penses tu ?

    De plus
    – est-ce qu’un yaourt mélangé à du miel pourrait suffire comme AS pour un cheveux faiblement poreux? ou bien serait-ce meilleur en ajoutant de la glycérine ou de l’aloé vera ?
    – j’ai du silicone végétal je ne sais pas quoi en faire : est-ce adapté à un cheveux faiblement poreux?
    -est ce que un oeuf comme shampoing est également adapté à un cheveux faiblement poreux?

    Enfin y a t’il un intérêt à faire un soin avant shampoing?

    Merci de tes conseils,

    Stefany

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *