Zoom sur… le vinaigre et le citron en rinçage, sources de brillance des cheveux

Un bon rinçage est important pour la beauté de nos cheveux afin d’éviter que des résidus -en particulier de calcaire- ne les ternissent. Dans ce cadre, plusieurs ingrédients naturels peuvent booster ses effets de brillance tout en aidant à discipliner les frisottis et au démêlage : le vinaigre et le citron notamment.
A tel point que plusieurs marques (Yves Rocher, Klorane, René Furterer…) se sont engouffrés sur le créneau et proposent leur propre vinaigre de rinçage (contenant souvent du silicone et des quats malheureusement…).
Comment agissent ces « remèdes de grand-mère » et quelles sont les précautions à prendre pour ne pas agresser les boucles ?

Parmi les deux ingrédients phare de la brillance, on trouve d’une part le vinaigre (de cidre en général) et d’autre part le citron, particulièrement efficaces sur les cheveux trop poreux (écailles hérissées).

Le vinaigre de cidre, tout comme les autres vinaigres (de vin, de maïs, de riz, de sucre, blanc…) est issu d’un processus de fermentation acétique à partir du cidre de pomme.
C’est la concentration en acide acétique et dans une moindre mesure en acides citrique et tartarique (variant selon les types de vinaigres naturels) qui rendra le ph du vinaigre plus ou moins acide : de 2.5 à 3.5 en moyenne.
Vous pouvez utiliser le vinaigre de votre choix pour votre rinçage, en fonction de l’odeur de votre préférence, la performance devrait être la même.

Les bienfaits du vinaigre sur les cheveux :
Une eau de rinçage au vinaigre possède plusieurs vertus :
> L’acide acétique est un agent dissolvant doux qui élimine les résidus de calcaire et autres impuretés que l’eau et l’air peuvent déposer sur nos cheveux.
Il clarifie aussi les éventuels résidus laissés par vos produits coiffants (en particulier si vous utilisés des gels ou cires…) ainsi que l’accumulation de sébum.

> D’autre part le vinaigre est aussi un bon ajusteur de pH lorsqu’il est utilisé en rinçage, dilué dans une solution aqueuse. En effet le pH de nos cheveux joue un rôle dans leur apparence (raison pour laquelle les shampooings et après-shampooings contiennent en général des agents ajusteurs de ph dans leur formulation).
Explications : La kératine, protéine majeure des cheveux a la propriété de se charger en électricité négative ou positive selon la température.
A une certaine température, sa molécule est complètement déchargée c’est-à-dire neutre (point isoélectrique). Cela correspond à un pH compris entre 4 et 4.5. Lorsque cet équilibre est atteint, la structure de la cuticule est parfaitement scellée avec des écailles bien serrées.
Lorsque le pH des cheveux est trop élevé (comme lors de l’utilisation de bicarbonate de soude très alcalin par exemple), la kératine est alors chargée négativement et présente une surface gonflée et poreuse causant des frisottis, une texture rêche et emmêlée propice à la casse.
L’acidité du vinaigre permet alors de corriger ce pH trop élevé et de le rétablir à son point isoélectrique ou légèrement en dessous (ce qui va resserrer et lisser les écailles du cheveu).
Un cheveu avec des écailles bien lissées présente une surface régulière qui reflètera alors bien la lumière et sera donc brillant. Il sera aussi plus facilement coiffable et ses boucles mieux définies.

> Le vinaigre possède aussi des qualités antiseptiques et astringentes qui lui permettent de se substituer dans certains cas au shampooing pour nettoyer le cuir-chevelu.

> Enfin, le vinaigre dispose de propriétés antistatiques, c’est à dire qu’il évite « les cheveux électriques ».

————-
Comment utiliser le vinaigre en eau de rinçage ?
Précautions d’usage

Le vinaigre est un produit acide: il est donc à manier avec précaution pour nos boucles fragiles !
Ne le versez pas directement sur vos cheveux sous peine d’agresser les écailles et de vous retrouver avec des cheveux desséchés (l’acide acétique qu’il contient, dissout les précieuses (!) lipides du cheveu).
Il est donc très important de bien le diluer avant toute application.
Utilisez de préférence de l’eau filtrée ou au pire l’eau du robinet dans les proportions suffisantes (l’acide du vinaigre devrait permettre de neutraliser son calcaire (l’acide acétique réagit avec le calcaire pour donner d’une part des ions acétates (qui resserrent les écailles) et d’autre par des ions carbonates et calcium qui ne forment pas de résidus sur les cheveux).

La naturopathe Annie Casamayou conseille dans son livre de « Soins naturels pour les cheveux » un dosage d’une cuillère à soupe dans 1 litre d’eau de source.

Vous pouvez ensuite déverser la bouteille sur vos cheveux directement mais le plus simple est de l’utiliser sous forme de spray et de vaporiser ensuite généreusement pour une meilleure répartition.
Utilisez de préférence du vinaigre de cidre bio non filtré. Vous pouvez aussi le mélanger à une eau florale (hydrolat).
Pour les cheveux secs, il est recommander d’ajouter des actifs hydratants : infusions ou macérâts de plantes (camomille ou guimauve bien adaptées aux cheveux secs) ou encore d’incorporer quelques gouttes d’huiles végétales ou huiles essentielles, ou encore 2 cuillères à soupe de flocons d’avoine. Objectif : éviter que l’acide acétique du vinaigre n’assèche vos cheveux (nb : le vinaigre ne contient plus d’alcool par l’oxydation de l’éthanol en acide acétique soit schématiquement la transformation de l’alcool en acide)
le degres indiqué sur une bouteille de vinaigre t’indique le %volumique d’acide acetique .

Recette vinaigre de rinçage au tilleul :
Ingrédients :
30 ml de vinaigre de cidre bio (pour les blondes)/ vinaigre de vin (pour les brunes)
20 ml d’hydrolat de tilleul
1 branche de romarin frais

Disposez tous les ingrédients en flacon.
Laissez macérer 4 jours.
Utilisez au moment du dernier rinçage.

Recette vinaigre de rinçage à la lavande
– Dans un flacon en verre, verser 10g de fleurs de lavande et les recouvrir de 50 cl de vinaigre de cidre.
– Laissez macérer le mélange durant deux semaines.
– Après 15 jours, filtrez le mélange.
– Verser 5cl du vinaigre de lavande dans 50cl d’eau et utiliser cette préparation pour effectuer le dernier rinçage.

Recette vinaigre de rinçage aux plantes pour les brunes (réhausseur de couleur des cheveux foncés) :

– 1 cuiller à soupe de vinaigre de cidre bio
– 2 cuillers à soupe de fleurs de romarin séché
– 2 cuillers à soupe de sauge séchée
– 2 cuillers à soupe de lavande séchée
– 50 cl d’eau

Portez à ébullition les plantes et l’eau dans une casserole couverte. Coupez le feu et laissez infuser jusqu’à refroidissement. Filtrez et versez dans un récipient puis ajoutez le vinaigre de cidre bio. Bien secouer. Verser 12,5 cl de ce vinaigre sur vos cheveux après le shampooing.

Recette vinaigre de rinçage aux plantes pour les blondes :
25 cl de vinaigre de cidre bio
2 cuillères à soupe de fleurs de camomille séchées (matricaire)

Faites macérer la camomille matricaire et le vinaigre dans un bocal fermé pendant 2 semaines. Filtrez dans une une passoire et versez dans un flacon propre. Ajoutez une cuillère à soupe de ce mélange dans 25 cl d’eau que vous verserez sur vos cheveux après votre shampooing (et éventuellement votre après-shampooing) en rinçage final.
N.B. : utilisez de la camomille matricaire (et non la camomille romaine) car c’est elle qui ravive les cheveux blonds.

Temps de conservation : Les lotions de vinaigre de rinçage (à base d’eau) se gardent en moyenne de 10 à 14 jours au réfrigérateur.
La simple macération de plantes dans du vinaigre ne pose pas de problème de conservation en revanche.

Quand l’utiliser ?
Il s’emploie en dernier eau de rinçage après un shampooing en général.
Une fois appliqué, ne rincez pas à l’eau une nouvelle fois : procédez à vos éventuels soins et laissez sécher (l’odeur s’évaporera naturellement).
A éviter néanmoins si vous avez les cheveux sensibilisés, par une coloration par exemple, car l’acidité du vinaigre peut les fragiliser davantage.


Les lotions de rinçage au citron

Autre allié naturel de la brillance capillaire : le citron.
Egalement antiseptique, astringent, tonifiant et cicatrisant, cet agrume est recommandé au même titre que le vinaigre pour le rinçage des cheveux.
Les alpha-hydroxy-acides (AHA), comme l’acide citrique, contenus dans le citron sont des molécules au pouvoir exfoliant et purifiant.
Il élimine aussi les résidus de calcaire, par dissolution, et resserre également les écailles du cheveu par son pH acide.
Avantage : son odeur plus agréable que le vinaigre mais comme lui il est susceptible de dissoudre les lipides (donc peut aussi potentiellement assécher le cheveu si non dosé correctement).

Comment utiliser le citron en eau de rinçage ?
Précautions d’usage

La méthode de base consiste à à presser un demi-jus de citron que vous filtrerez au travers d’une passoire fine (il ne doit absolument pas rester de petits morceaux de pulpe) et ajoutez-le à 1 litre d’eau tiède ou fraîche que vous utiliserez comme dernière eau de rinçage.
On peut remplacer le jus de citron par 5 gouttes d’Huiles Essentielle de Citron, mais veillez à bien disperser l’HE dans l’eau avant de verser la préparation sur vos cheveux. Attention L’HE de Citron est photo-sensibilisante.
Choisissez des citrons non traités et BIO de préférence.

Pour atténuer son effet qui peut-être asséchant pour certains cheveux, vous pouvez le mélanger à des actifs hydratants.
La coiffeuse américaine, Lorraine Massey, spécialiste des cheveux bouclés, préconise notamment de mélanger le jus de citron avec son conditionneur (vérifiez néanmoins au préalable la présence ou nom d’acide citrique dans votre produit).
Vous pouvez aussi le mixer avec un yaourt aux propriétés humectantes.

A lire aussi :

8 Responses

  1. Bonjour, j’aimerais savoir pourquoi la lotion d’eau et vinaigre ne se conserve pas indéfiniment ? vous indiquez : Temps de conservation : Les lotions de vinaigre de rinçage (à base d’eau) se gardent en moyenne de 10 à 14 jours au réfrigérateur.
    Je voudrais comprendre pourquoi…SVP merci bcp

    • du fait de la présence d’eau justement qui peut occasionner le développement de germes sauf erreur de ma part…

  2. Après avoir testé le vinaigre de cidre, que mes cheveux n’ont pas vraiment apprécié, je me suis mise au jus de citron dilué dans 1,5L d’eau fraîche (cheveux très longs oblige) et ça me réussit mieux 😉

  3. Après avoir essayé le vinaigre de cidre qui n’a rien changé à mes cheveux, j’ai utilisé le vulgaire vinaigre blanc dont les résultats sont immédiats !

    Toutes les recettes données ici semblent vraiment excellentes.

    J’en fabrique déjà 2 qui fonctionnent bien – avec du vinaigre blanc.

    A recommander sans restriction – avec du vinaigre blanc, bien sûr.

  4. Bonjour,
    Mes cheveux sont naturellement bruns avec des reflets dorés (j’espère que c’est la bonne description). J’ai utilisé en eau de rinçage une infusion d’un mélange de plusieurs plantes avec du vinaigre de cidre à l’ail dans le but de limiter la perte de cheveux durant presque un an. Mes reflets sont devenus cuivrés et je veux retrouver mes reflets naturels le plus vite possible.
    Je pense réutiliser malheureusement un shampoing aux sulfates avec un rinçage à l’eau citronnée.
    Que pensez vous ? Avez vous un conseil?
    Merci.

    • Tu as modifié la couleur de tes cheveux, en modifiant leur pigment intérieur (mélanine) donc c’est irréversible à moins de recolorer naturellement si possible pr éviter d’endommager davantage ou de couper pr qu’ils repoussent de leur couleur naturelle.
      Le shampooing aux sulfates ne va rien y faire. L’eau citronnée peut éclaircir mais tu ne sais pas quel sera le résultat sur une base cuivrée.

  5. Merci pour la réponse
    La modification de la couleur s’est produite suite au rinçage avec les infusions des plantes pas avec une coloration chimique.
    J’ai pensé que c’est juste extérieur et n’affecte pas l’intérieur du cheveux et le shampoing sulfaté va éliminer cette « couche » extérieure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *