Recettes brillance des cheveux : les eaux de rinçages et lotions pour lustrer nos boucles !

Quels sont les astuces et recettes pour donner un coup d’éclat et de la brillance à nos cheveux ? Nous rêvons toutes de cheveux étincelants qui renvoient parfaitement la lumière telle une publicité L’Oréal ! Oui mais… le cheveu bouclé n’est pas forcément « conçu » pour briller (et ce n’est pas un défaut!). Récapitulatif sur les mécanismes de brillance capillaire et tour d’horizon des eaux/vinaigres de rinçage et lotions pour faire briller les cheveux. Pour quels cheveux, comment et pourquoi ?

Quels sont les facteurs de brillance des cheveux ?

La brillance des cheveux dépend tout d’abord de la surface du cheveu (i.e les écailles du cheveu constitutives de son enveloppe externe nommée cuticule) et de la façon dont celle-ci renvoie la lumière. Lorsque les écailles sont bien alignées à plat, et bien scellées elles jouent alors au maximum leur effet miroir pour une brillance maximale. Sur une surface régulière, la lumière arrive et s’y réfléchit toujours dans la même direction d’où brillance. Si au contraire les écailles du cheveu « rebiquent » parce qu’elle ont été désolidarisées suite à des agressions chimiques, mécaniques, un manque de soins, ou tout simplement trop d’humidité alors les cheveux paraissent ternes car la lumière est fragmentée dans de multiples directions différentes. Cela signifie donc que moins les cheveux sont poreux, plus ils brilleront.
2e facteur de brillance capillaire : plus un cheveu contient de pigment, plus il brillera, raison pour laquelle les chevelures foncées brillent plus qu’une chevelure blonde par exemple.
Et enfin la forme du cheveu joue aussi un rôle : un cheveu droit brillera plus qu’un cheveu bouclé/frisé, toujours selon le même principe de réflexion de la lumière dans une seule même direction vs. toutes les directions.

Quelles sont les autres causes affectant la brillance des cheveux ?

1. Les effets du calcaire (eau dure) sur la brillance des cheveux

Un autre facteur à prendre en compte pouvant nuire à la brillance des cheveux est l’accumulation du calcaire et autres minéraux de l’eau (dure) du robinet sur la fibre. Une eau dure est une eau qui comporte une forte teneur en minéraux notamment les ions de calcium (calcaire), magnésium et fer, raison pour laquelle on conseille de se laver, autant que possible avec une eau déminéralisée (ou distillée), dite eau douce. Cela vaut aussi pour la peau.
Plus les cheveux sont abîmés et poreux (le cas des cheveux bouclés/frisés), plus ils attirent ces dépôts qui vont se nicher dans leurs interstices/accrocs. Leur charge positive étant attirée par la charge négative des cheveux. Ces cristaux de calcaire vont perturber et rigidifier ses écailles et les rendre rêches et secs (augmente la porosité) et cercle vicieux ils vont aussi gêner l’action des soins hydratants et nourrissants qui enroberont plus difficilement la fibre. Autres nuisances créées par les dépôts de calcaire : pellicules, la poussière et les saletés et fragiliser les cheveux abîmés entraînant leur casse. Enfin, le savon et dans une moindre mesure certains shampooings (à base de sulfate anionique) sont aussi moins bien dissous et éliminés car leur charge négative réagit avec les minéraux et peut laisser un film de résidus.

Dépôts de calcaire accumulés dans les fibres capillaires et sur le cuir-chevelu.

Comment retirer les dépôts de calcaire sur les cheveux pour plus de brillance ?

Le meilleur moyen est de s’équiper d’un adoucisseur d’eau mais si vous n’avez pas les moyens de filtrer votre eau, les professionnels conseillent d’utiliser un shampooing chélateur dit « clarifiant » contenant des agents chélateurs comme les molécules d’EDTA (Ethylamine Diamine Tetraacetic Acid) ou de Tetrasodium EDTA à hauteur de 0.5% à 1%, d’acide acétique, citrique, glycolique ou salicyclique, sans actifs conditionneurs, ou l’un des rinçages proposés ci-dessous, en particulier celui au vinaigre de cidre ou au citron. Vérifier la mention du shampooing qui doit clairement indiquer sa fonction chélatrice ou clarifiante en plus de la composition. Attention ces traitements étant particulièrement décapants, il est recommandé de les faire occasionnellement uniquement et de les faire suivre d’un bon soin après-shampooing plus ou moins nourrissant selon les besoins de vos cheveux (attention à ne pas re-graisser ce qui ternirait encore vos cheveux et donc contraire au but recherché!). Les shampooings avec des sulfates détergents de type SLS, SLES ou ALS sont efficaces pour éliminer les accumulations de résidus de corps gras/huileux mais pas forcément de calcaire en tant que tels.
De plus comme vu ci dessus ces sulfates anioniques peuvent augmenter les résidus, une raison de plus pour les éviter donc. Les shampooings avec des sulfates non ioniques comme le Decyl glucoside ou le Lauryl glucoside) ne favorisent pas ces dépôts. Les sulfates amphotères comme les Cocamidopropyl Betaine, Disodium Lauroamphodiacetate, Sodium Cocoamphoacetate (cad Disodium Cocoamphodiacetate) n’interagissent pas avec les minéraux dans l’eau non plus (voir liste des sulfates et bases lavantes douces dans les shampooings). Les sulfates cationiques également mais sont très détergents et irritants.
Solutions plus naturelles et faites maison: les eaux/vinaigres de rinçage à pH acide qui vont clarifier la chevelure de façon plus naturelle, sans additif chimique (voir recettes ci-dessous).

Peut-on utiliser le bicarbonate de soude pour clarifier les résidus de calcaire ou de produits coiffants (silicones) dans les cheveux?

Je déconseille l’usage du bicarbonate de soude car son pH est très alcalin (supérieur à 7) et donc inadapté au pH acide du cheveu (inférieur à 5). Il est particulièrement nuisible aux écailles du cheveu qu’il fait gonfler et soulève, exactement l’inverse de ce que l’on veut pour la brillance !
De plus le bicarbonate de soude n’est pas efficace pour retirer le calcaire même s’il peut par contre bien clarifier les dépôts de corps gras ou huileux (voir article : Le bicarbonate de soude est-il un bon « shampooing » pour se laver les cheveux ?)

2. L’excès de produits coiffants, de soins hydratants et nourrissants (résidus)

Une autre cause nuisant à la brillance des cheveux se situe dans l’éventuelle accumulation des résidus de produits coiffants de type soin sans rinçage (leave-in) ou des shampooings, après-shampooings et masques hydratants et nourrissants. Si vous appliquez beaucoup de produits (contenant notamment des silicones non solubles ou riches en corps gras/huileux) régulièrement sur vos cheveux, et que de surcroît vous faites peu de shampooings voire pas du tout, vous risquez de ne pas bien les éliminer et donc de les voir stagner sur vos longueurs voire sur votre cuir-chevelu (ce qui pourra causer divers désordres comme des pellicules ou des démangeaisons). Résultat: vos cheveux s’alourdissent, prennent un aspect terne voire gras, vos boucles manquent d’élasticité et de rebond et de façon générale votre chevelure est « raplapla » sans volume.

Comment retirer les résidus et autres dépôts laissés par les produits coiffants et les soins siliconés et autres ?

Comme pour enlever les résidus de calcaire, on pourra utiliser un shampooing clarifiant occasionnellement ou une eau/vinaigre de rinçage à pH acide (voir recettes ci-dessous).

Comment faire briller des cheveux bouclés, frisés ou crépus ?

Comme dit ci-dessus le cheveu bouclé, de par sa forme spiralée irrégulière, tend à ne pas bien réfléchir naturellement la lumière (encore une fois pas un défaut!). Pour l’aider, il faut déjà s’assurer que sa cuticule est bien lubrifiée de sorte à lisser et aligner ses écailles au maximum. Cela passe par les soins hydratants voire nourrissants si besoin qui vont jouer le rôle du sébum qui ne s’écoule pas bien sur les cheveux bouclés. Et bien sûr éviter tout ce qui peut assécher ou soulever les écailles du cheveu ! Donc si vos cheveux sont secs et mousseux, c’est par là que vous devez commencer pour récupérer de la brillance capillaire ! (voir la liste des 10 conseils pour de belles boucles)

Eaux/Vinaigres de rinçage ou lotion brillance : pour quels cheveux et quelles problématiques ?

En revanche, si vous pensez pâtir d’un excès de produits et de résidus (par leur accumulation) de produits coiffants et/ou de calcaire, et que vos cheveux apparaissent comme gras, lourds et sans volume, éventuellement cassants, appliquer une lotion ou un rinçage brillance peut être intéressant. De façon générale, un bon rinçage simple (si possible avec une eau déminéralisée ou eau de source) est conseillé, visant à éliminer justement tout résidu alourdissant. Il peut aussi s’effectuer après un bain d’huile pour alléger les cheveux de l’excès huileux. Je le déconseillerai toutefois à des cheveux secs, mousseux et abîmés qui sont en manque de lipides, cela pourrait aggraver leur porosité et donc leur manque de brillance…
On comprend aussi que la difficulté est de bien diagnostiquer la cause de non brillance des cheveux: sécheresse ou résidus ? Sachant que les deux peuvent parfois se combiner. Les eaux/vinaigres de rinçage et lotions « brillance » à visée clarifiante sont donc à utiliser avec précaution, occasionnellement. A faire suivre potentiellement d’un soin hydratant léger pour pallier à leurs éventuels effets désséchants.
Cela peut être très efficace dans certains cas ou au contraire faire empirer le problème…

Que valent les vinaigres de rinçage tout prêts du commerce?

En général ce sont surtout des cocktails siliconés, donc si vous cherchez surtout à vous débarrasser des résidus de corps gras/silicones ou de calcaire cela ne va pas vous aider… Vérifiez la composition (liste INCI au dos du produit) et notamment les 5 premiers ingrédients.

Comment agissent les eaux/vinaigres de rinçage et lotions brillance capillaire ?

Vous l’aurez compris ils ont souvent une action astringente qui va venir débarrasser les cheveux de tout excès huileux ou résidus qui l’alourdissent et le rendent ternes. Ils ont aussi une action anti-calcaire en aidant à dissoudre les éventuels dépôts qui se seraient formés si votre eau du robinet est dure. Enfin leur pH acide va aider à refermer les écailles de la cuticule pour mieux refléter la lumière. Ils ne gainent pas le cheveu en revanche ni ne comblent ses éventuelles fissures (au contraire). Son action va donc rendre le cheveu plus léger, plus volumineux et plus brillant, sa couleur pourra aussi s’en trouver éclaircie dans le cas où l’excès de corps gras/silicones tendait à l’assombrir. Attention, je répète si vos cheveux sont ternes parce qu’ils sont trop secs (manque de lipides) alors cela ne vous conviendra pas (action asséchante potentielle).

Le rinçage au vinaigre est-il adapté pour faire briller les cheveux bouclés, frisés ou crépus ?

Le rinçage au vinaigre de cidre ou vinaigre d’alcool blanc est souvent recommandé comme une recette maison efficace pour donner un coup de brillance à la chevelure. Ses 3 acides (acide citrique comme dans le citron, acide acétique et acide tartrique) vont en effet dissoudre les dépôts de résidus divers tout en rétablissant le pH acide du cheveu et donc lisser les cuticules de la fibre capillaire pour améliorer leur luminosité en les rendant plus soyeuses. Problème : son pH très acide peut aussi assécher en dissolvant les lipides (sébum et les substances hydratantes des soins) qui lustrent la fibre capillaire (et assurent donc, entre autres, sa brillance). A tester avec précaution et parcimonie et faire suivre si besoin d’un soin hydratant sans rinçage.
N’hésitez pas à diluer davantage si vous avez un doute sur la réaction de vos cheveux, quitte à tester par la suite une formulation plus concentrée.


Le rinçage au citron et à l’acide citrique pour faire briller les cheveux

Le citron contient de l’acide citrique qui est donc un agent chélateur comme expliqué ci-dessus et s’avère donc efficace pour dissoudre les résidus aussi bien de calcaire que des produits coiffants. Le citron vert est un peu plus acide que le jaune et aura donc un pouvoir de dissolution plus fort. Le choisir bio pour que ses acides soient bien préservés. On dilue son jus dans environ 4 fois son volume d’eau déminéralisée/distillée ou eau de source.
En bonus le citron a aussi une action bactéricide et fongicide ce qui permet de clarifier les champignons ou autres microbes qui auraient élu domicile sur votre cuir chevelu générateurs de mauvaises odeurs, de pellicules ou de micro-inflammations. A noter que l’eau de rinçage citronnée peut avoir un léger effet éclaircissant, renforcé par l’exposition au soleil (attention à l’oxydation). On peut aussi utiliser directement une dilution d’acide citrique en poudre ou en cristaux (0,3 ml d’acide citrique dilué dans une ou deux tasses d’eau distillée par exemple). Le pH de cette solution étant très bas, il peut être utile de tester sur 1 ou 2 mèches de cheveux avant de faire toute la chevelure.

Hormis ces deux classiques déjà présentés (voir article: Zoom sur… le vinaigre et le citron en rinçage, sources de brillance des cheveux) d’autres eaux/lotions de rinçage pour la brillance des cheveux peuvent être réalisés. L’avantage est qu’ils sont un peu plus doux et moins décapants.
Toutefois je vous conseille aussi de tester ces recettes avec parcimonie et précaution de sorte à voir comment vos cheveux réagissent. La fréquence ne doit pas dépasser 1 à 2 fois par mois. Ils s’utilisent tous sur cheveux mouillés, habituellement après votre shampooing. Vous pouvez aussi tester de le faire après votre après-shampooing ou après un masque et aviser en fonction des résultats obtenus.

Le rinçage à l’ortie pour des cheveux légers, brillants et volumineux

Une première plante à tester est l’ortie.

Les propriétés de l’ortie utiles aux cheveux

Riche en protéines complètes (acides aminés essentiels et soufrés), en vitamine C et B (qui aide à la croissance du cheveu), et en minéraux, notamment en fer (qui agit comme anti-chute capillaire), l’ortie est souvent préconisée contre l’anémie. En outre, elle renferme de la méthionine et de la cystéine, composantes de la kératine capillaire, lui conférant force et élasticité. Enfin, elle affiche une haute teneur zinc qui va réguler les sécrétions de sébum. C’est cette dernière propriété qui est notamment revendiquée pour la brillance des cheveux alourdis, gras et/ou manquant de volume. Elle possède enfin des vertus antiseptiques et anti-inflammatoires qui peuvent apaiser les cuir-chevelus irrités.

Recette de rinçage aux orties pour la brillance des cheveux

(d’après J.Fairley, attention elle contient aussi du  vinaigre de cidre)

Ingrédients :
– 50g d’orties piquantes à hacher finement ou 25g d’orties séchées
– 125 ml de vinaigre de cidre
– 125 ml d’eau (déminéralisée/distillée ou eau de source)
Facultatif :
– 6 gouttes d’huile essentielle de rose ou de lavande (pour parfumer le mélange, la rose possèderait aussi des propriétés hydratantes du cheveu)
– Certaines recettes préconisent d’ajouter une cuillère à soupe d’huile de noix de coco ou d’olive pour les cheveux secs.

Préparation :
– Faites chauffer les orties au bain-marie avec le vinaigre et l’eau.
– Couvrez et laissez mijoter 1 heure (veillez à ne pas laisser s’évaporer toute l’eau du bain marie).
– Laisser refroidir puis versez dans un récipient en filtrant
– Ajoutez l’huile essentielle, goutte à goutte et éventuellement l’huile végétale.

Recette infusion de poudre d’ortie pour la brillance des cheveux (+ anti chute)

Ingrédients :
Quantité totale souhaitée d’infusion : 100 ml/1 L
Eau : 90 ml/900 ml
Poudre d’Ortie : 10g/100 g
(prévoyez une marge pour compenser les pertes liées à la filtration)

Préparation :
1/ Faites bouillir la quantité d’eau nécessaire
2/ Versez l’eau bouillante sur la poudre d’ortie
4/ Laissez infuser 10-15 minutes
5/ Après infusion, filtrer à l’aide d’un filtre à café ou d’un tissu propre adapté.
6/ Récolter le filtrat et laisser refroidir

Conservation :
Sans conservateur, cet extrait est très sensible aux pollutions microbiennes. A utiliser rapidement et à conserver au réfrigérateur sous quelques jours. Pour une plus longue conservation, vous devrez y ajouter un conservateur comme l’extrait de pépins de pamplemousse ou le cosgard à raison de 20 gouttes pour 100 ml de macérât.

Recette de tonique à l’ortie et au romarin pour eau de rinçage brillance des cheveux

Ingrédients :
– Une généreuse poignée d’orties (à l’aide de gants !), ou 5 cuillères à soupe de poudre d’ortie,
– 3 brins de romarin,
– Vinaigre de cidre ou vinaigre blanc,
– Huile essentielle d’ylang ylang (qui tonifie les cheveux et leurs apporte force et brillance)

Préparation : 
– Placez les feuilles d’ortie et de romarin dans une casserole,
– Faire bouillir 2 litres d’eau et verser sur les plantes,
– Couvrez la casserole et laissez infuser pendant 4 heures,
– Filtrer et rajouter 2 cuillères à soupe de vinaigre et 10 gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang.

Conservation:
Jusqu’à 6 mois au réfrigirateur.

Recette d’eau de rinçage au gingembre pour la brillance des cheveux

Cette recette a été mise au point par Lorraine Massey, coiffeuse américaine spécialiste des cheveux bouclés et auteur du livre « Curl power ». Elle vise à lustrer les cheveux et à leur apporter de la brillance, tout en ravivant les boucles.

Ingrédients :
– l’équivalent de deux tasses d’eau
– 2 cuillères à soupe bien remplies de gingembre frais râpé
– 1 cuillère à thé de glycérine végétale

Préparation :
– Faire bouillir l’eau froide dans une casserole de taille moyenne
– Ajouter le gingembre et la glycérine végétale, et laissez bouillir pendant 1 mn.
– Couvrez la casserole, éteignez le feu et laissez le mélange macérer jusqu’à ce qu’il refroidisse.
– Égouttez le mélange pour retirer les petits morceaux de gingembre
– Versez ce tonique au gingembre dans une bouteille.

Mode d’emploi : Lorraine Massey recommande de l’appliquer comme soin de pré-rinçage avant le shampooing

Conservation :
Peut se garder au frigo jusqu’à 1 semaine maximum.

Recette d’eau de rinçage à la glycérine et huiles essentielles pour la brillance des cheveux

Une autre recette conseillée par Lorraine Massey pour donner de la brillance et de l’élasticité aux boucles quand elles sont fatiguées et ternes.

Ingrédients :
– 34 cl (12 onces) d’eau déminéralisée/distillée
– 3 gouttes de votre huile essentielle
– 1 cuillère à soupe de glycérine végétale

Préparation :
– Remplissez un vaporisateur avec l’eau distillée
– Ajouter l’huile essentielle et la glycérine végétale dans l’eau. Secouez vigoureusement.

– Vous pouvez le brumiser sur toute la tête ou cibler certaines mèches avec vos doigts.
Une mixture puissante selon Lorraine Massey qui nécessite de doser l’application et la quantité en fonction du rendu obtenu et souhaité.

Conservation :
A conserver au frais. La préparation peut durer jusqu’à 6 mois.

Recette eau de rinçage au persil et romarin pour la brillance des cheveux

Riche en vitamine K, qui assure la repousse des cheveux, le persil tonifie le cuir chevelu.

Ingrédients:
– 2 cuillères à soupe de persil haché
– 1 demi tasse de romarin coupé
– De l’eau fraîche (de préférence déminéralisée ou eau de source)

Préparation:
– Mélangez le persil haché et le romarin coupé dans une demi tasse
– Portez à ébullition une demi-casserole d’eau
– Ajoutez les herbes de persil et romarin dans l’eau bouillante
– Laissez macérer pendant une vingtaine de minutes
– Attendez que le mélange refroidisse puis filtrer

Le rinçage à la bière pour des cheveux éclatants et brillants !

Riche en vitamine B et en malt, la levure de bière serait aussi un ingrédient phare pour apporter volume, éclat aux cheveux tout en luttant contre leur chute. Pour éviter une odeur désagréable, on choisit une IPA (India Pale Ale) aux houblons aromatiques, qui apportent des parfums d’agrumes ou de fruits exotiques.

Le rinçage à l’eau de cuisson (riz, pâtes, etc.) pour des cheveux nourris et brillants

Original et inattendu, l’eau de cuisson de nos féculents tels que les pâtes ou le riz, riches en nutriments et en amidon, seraient aussi un excellent boosteur de brillance et d’éclat pour nos cheveux, un secret de beauté venu tout droit du Japon ! Ces effets bénéfiques sur les cheveux ont été scientifiquement étudiés par le Journal of Cosmetic Chemists en 2010 (Volume 44, No. 1).
Il s’agit donc de récupérer l’eau dans laquelle on a fait cuire son riz (long et complet, car plus riche en nutriments et bio de préférence) notamment. Le riz fermenté (qui est devenu légèrement « moisi » lorsqu’il a baigné dans l’eau) est encore plus riche et nous fait en plus profiter d’un pH plus acide et donc plus adapté aux cheveux. Son principal atout pour les cheveux est sa richesse en amidon, en antioxydants, vitamine E, B et acides gras essentiels ainsi que l’inositol, un hydrate de carbone qui protège les cheveux contre les dommages et va « réparer » les cheveux abîmés en comblant ses microfissures.
Ces substances dynamisent l’élasticité des cheveux et vont le gainer pour un maximum de brillance, douceur et de souplesse tel un après-shampooing voire un soin profond naturel. On lui approprie aussi la faculté de détendre les boucles (si c’est ce que vous recherchez).

Préparation:
Il existe plusieurs manières de préparer une eau de rinçage au riz:

– Si vous voulez utiliser du riz fermenté, laisser tremper votre riz dans un bol d’eau pendant 1 à 2 jours jusqu’à ce que l’eau devienne laiteuse et légèrement odorante. Vous pouvez agiter un peu le liquide pour que les vitamines et minéraux imprègnent bien l’eau. Plus la température est élevée, plus le processus de fermentation sera rapide.
Vous pourrez ensuite choisir de faire bouillir ce riz fermenté ou d’utiliser l’eau du riz fermenté directement (qu’il vaut mieux ne pas conserver ensuite).
L’eau de riz fermenté étant très riche, elle est à réserver aux cheveux les plus secs (ou à doser en fonction).
Proportions: l’équivalent de 480 ml d’eau pour 62.5 grammes de riz.

– Vous pouvez réduire ce temps de trempage à 15 à 30 minutes puis égoutter pour avoir une simple eau de riz non fermenté.

– Enfin, vous pouvez préparer votre riz (non fermenté) en le faisant bouillir comme d’habitude.
Proportions: 80 cl d’eau pour pour l’équivalent de 62.5 grammes de riz.
Plus le riz sera cuit, plus l’eau sera riche en nutriments (et pourra donc éventuellement être diluée dans une eau distillée selon les besoins de vos cheveux, à hauteur de 2 à 3 cuillerées à soupe dans l’équivalent d’une tasse d’eau).
Conservation : Une fois égouttée, vous pourrez conserver cette eau de riz au réfrigérateur dans un récipient fermé jusqu’à 1 semaine.

Certaines personnes conseillent de l’utiliser en dernière eau de rinçage mais vous risquez de retrouver vos cheveux un peu poisseux donc mieux vaut re-rincer à l’eau claire déminéralisée ou eau de source de préférence.
Attention au risque de résidus en cas de rinçage à l’eau calcaire après plusieurs usages.

Si l’eau de riche est trop riche pour vos cheveux, essayer de l’appliquer en soin avant-shampooing. Particulièrement adapté aux chevelures épaisses qui ont tendance à « gonfler » et à « mousser ».

Lorraine Massey conseille d’ajouter au mélange une goutte d’eau de fleur d’oranger.

Le rinçage à l’eau froide fait-il briller les cheveux ? (mythe capillaire et science du cheveu)

Le rinçage à l’eau froide (environ 10°C) est une autre recette de grand-mère qu’on entend/lit souvent, mais dont les effets scientifiques ne sont pas prouvés. En effet l’eau froide n’aurait aucun pouvoir pour lisser/refermer les écailles des cheveux, la seule chose est qu’elle n’aggrave pas leur « hérissement » contrairement à de l’eau tiède ou chaude (environ 38°C). Voir article: Eau chaude ou froide : que choisir pour laver ses cheveux ?

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *