Zoom sur les peignes en corne pour un démêlage parfait !

Les chevelures abondantes, bouclées et frisées craignent plus que tout l’étape du démêlage souvent douloureuse voire agressive pour les cheveux ! Un bon peigne et de la douceur sont les bases pour se coiffer sans heurts. Le peigne en corne est idéal car sa nature s’accorde à celle de nos cheveux. Une nouvelle boutique artisanale basée en Ariège-Pyrénées, Liorac, vient d’ouvrir sur le web, et nous explique tous ses bienfaits :

Pourquoi utiliser un peigne en corne ?
C’est son affinité avec la kératine, la protéine qui constitue majoritairement nos cheveux qui le rend particulièrement bénéfique. Au lieu d’accrocher le cheveu lors de son passage et d’abîmer sa cuticule (la gaine d’écailles qui entoure et protège le cheveu), il glisse, au contraire, facilement et referme bien ses écailles.

Bénéfices du peigne en corne pour les cheveux bouclés, frisés ou crépus

:
Les cheveux se démêlent facilement, s’emmêlent moins entre eux et sont plus brillants.
Il ne les casse pas, ne les arrache pas, se contentant d’éliminer les cheveux tombés naturellement.
Le cuir chevelu est respecté. Il est très adapté également aux cheveux ayant pratiqué un lissage brésilien (injection de kératine).

Autre bienfait de la corne : Contrairement au plastique, elle ne piège pas les charges électriques. L’électricité statique est en effet provoquée par le frottement de certaines matières entre elles. En particulier par les matières isolantes, qui ne conduisent pas l’électricité statique. En cas de déséquilibre, les cheveux, chargés positivement se repoussent entre eux : ils cherchent dans l’air les électrons qui leur manquent et deviennent hérissés.. Passer le peigne en corne dans la chevelure contribue à rééquilibrer les charges électriques des cheveux.

Le peigne encorne : un peigne écolo !

La corne, constituée de kératine et d’azote, est biodégradable. Sa production ne produit pas de déchets.
Les chutes de la fabrication des peignes servent pour faire des boutons ou des petits objets. Tous les rebuts et poussières sont broyés en copeaux et sont utilisés comme engrais biologique. Il est très apprécié des maraîchers car il agit longtemps dans le sol.

Comment choisir son peigne en corne ?

Pour démêler, optez pour un peigne aux dents suffisamment écartées pour éviter toute douleur : un écartement large (de 8 à 10 mm de type « fourche ») pour une chevelure abondante et frisée, de 3mm pour une chevelure raide, souple ou peu frisée, ou pour des cheveux courts.
Si la chevelure est très emmêlée, commencez par les pointes des cheveux pour remonter progressivement.
On peut ensuite procéder à un lissage, avec un peigne en corne aux dents fines, 1.5 mm par exemple, selon l’effet souhaité pour sa coiffure.

Veillez à la qualité de ses finitions (sans irrégularités).

Peigne en corne testé et approuvé !

Comment entretenir un peigne en corne ?

Il nécessite un entretien simple : le laver si nécessaire avec un savon doux ou un linge simplement humide. Ne pas utiliser de détergent (shampooing, gel douche) ni de produits acides.
Il craint les températures excessives : ne pas le poser sur un radiateur. Évitez de le laisser dans un endroit trop humide (bord d’un lavabo) : préférez une étagère.
Pour le garder longtemps et conserver sa solidité aux chocs, huilez-le légèrement une à deux fois par an avec un coton humecté (huile d’amande douce, d’abricotier, de chanvre, de germe de blé ou même d’olive ou de tournesol).

A lire aussi :
Comment bien démêler ses cheveux bouclés : le choix de son peigne/brosse (1)
Comment bien démêler ses cheveux bouclés : Mode d’emploi par étapes (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.