Les soins pour lisser, détendre ou assouplir ses cheveux bouclés/ frisés : ça marche ? (Everliss L’Oréal, Oléo-relax Kérastase, Frizz Ease John Frieda…)

On a beau aimer ses boucles, parfois on rêve d’avoir une tignasse un peu plus disciplinée, moins volumineuse, avec des boucles plus souples voire des ondulations. Si comme moi, vous ne souhaitez pas les abîmer avec un brushing ou autres fers à lisser ou encore recourir à des traitements chimiques agressifs, peut-être avez-vous déjà testé (ou été tentée) par l’un des nombreux cosmétiques du commerce qui nous promettent de lisser nos frisottis en une simple application ! J’ai eu envie d’en essayer, curieuse de connaître leurs réels effets :

Caractéristiques de mes cheveux : cheveux bouclés à frisés, environ 3A.
Cheveux épais en densité/quantité mais fins en diamètre donc ils graissent vite en cas d’application d’un produit (trop) gras. Mon problème : leur tendance à « gonfler » de façon désordonnée et disgracieuse…

Avant de me lancer et d’investir une somme non négligeable pour le « produit miracle », j’ai donc fait ma petite étude en lisant les compositions et les avis des utilisatrices sur Internet.

Le premier produit à avoir attiré mon attention est le masque Oléo-relax Slim de Kérastase (une marque de L’Oréal).
En effet, les avis sont très élogieux et diverses stars le citent comme Jennifer Aniston ou encore Sarah Jessica Parker, deux reines capillaires !

Son descriptif :
Une réduction de volume
Une matière cheveu nourrie et lisse
Une discipline et une protection anti-frizz/anti-gonflement 24h

Sa composition :
Water • Glycerin • Propylene Glycol • Cetearyl Alcohol • Sorbitol • Behentrimonium Chloride • PEG-180 • DimethiconeOlea Europaea (Olive) Fruit Oil • Coriandrum Sativum (Coriander) Fruit Oil • Cetyl Esters • Sodium PCA • PEG/PPG/Polybutylene Glycol-8/5/3 Glycerin • Citric Acid • Amodimethicone • Methylparaben • Hydroxyethylcellulose • Camelina Sativa Seed Oil • Prunus Armeniaca (Apricot) Kernel Oil • Pentaclethra Macroloba Seed Oil • Chlorhexidine Digluconate • Butylphenyl Methylpropional • BHT • 2-Oleamido-1,3-Octadecanediol • Limonene • CI 19140/Yellow 5 • CI 14700/Red 4 • Fragrance

Ce produit contient une forte proportion de glycérine (humectant : retient l’humidité dans les cheveux mais peut aussi faire l’inverse si trop dosé avec un climat sec et chaud), d’alcool gras, ainsi qu’un duo de silicones dimethicone surtout et un peu d’amodimethicone. Un agent antistatique le Behentrimonium Chloride.
Côté huile végétale, c’est l’huile d’olive qui domine.
Un cocktail qui est donc censé notamment enrober la fibre d’une gaine filmogène et lisser ses écailles.
Comme n’importe quel après-shampooing hydratant que l’on peut trouver à partir de 3 à 4€ en grande surface en somme…
La différence est que ce masque est plus riche donc « plus lourd » et donc les cheveux ainsi alourdis seraient donc moins volumineux d’où l’effet « slim » (mince en anglais) promis.

A noter que pour six fois moins cher, on trouve par exemple le « masque relaxant lissant » à l’huile de noix et feuille de pêcher, Ultra doux de Garnier, aux actifs principaux sensiblement similaires, avec une prédominance de Behentrimonium chloride. De plus, il est sans silicones.

Je n’ai pas voulu débourser près de 30€ pour ce produit sans m’assurer avant de son efficacité. J’ai donc pu le tester chez ma coiffeuse, Tchip, cela tombait bien ils offraient les soins cet été ! Résultat : mes cheveux étaient bien plus gonflés qu’à l’accoutumée lorsque je les lave avec mon shampooing doux et AS habituel et que je les laisse sécher, fixés avec des pinces.
Facteur aggravant chez le coiffeur : le double shampooing sulfaté avant le masque…
Mais bon, au vue du prix, on pourrait s’attendre à un minimum de résultats surtout chez le coiffeur !

En résumé : aucune perte de volume (cheveux plus volumineux qu’à l’ordinaire), effet « crinière de lionne » avec boucles brouillonnes (l’opposé de ce que je recherchais…). Cheveux légers, pas d’effet gras par contre et parfum -synthétique- agréable sur la chevelure.

Après ce premier test peu concluant, j’ai tout de même décidé de tester le Soin démêlant « Lissage et hydratation », Everliss de L’Oréal qui communique sur son « sans sulfates » :

Son descriptif :
« Préserve l’intégrité de la fibre et assure une action anti-frisottis sans alourdir. Everliss, pour lutter contre les cheveux frisottant agressés très souvent abîmés ou secs.
Son soin crème fortifiant, enrichi en huiles botaniques, répare et détend la fibre pour éliminer l’apparition de frisottis. Incroyablement lissés et assouplis, vos cheveux retrouvent une matière soyeuse et légère, un toucher exceptionnel.
 » (rien que ça !)

Côté composition : l’ingrédient actif dominant est l’alcool gras Cetearyl alcohol, un actif bon marché qui apporte des lipides aux cheveux desséchés, ensuite de l’huile de tournesol et l’agent antistatique Behentrimonium chloride, un classique et en cinquième position également la glycérine.
Deux autres actifs sont à noter : le Stearamidopropyl dimethylamine (de la même famille que le Behentrimonium chloride) qui est un bon conditionneur qui vient combler les brèches de la kératine du cheveu abîmé et le Quaternium-87 encore un conditionneur antistatique.
En quantité moindre, toute une ribambelle d’huiles végétales suivent.
Cela reste un produit chimique certes mais un effort a été effectué dans le choix des matières (plus naturelles, meilleure biodégradibilité) par rapport aux produits habituels de L’Oréal.
A noter qu’encore une fois les actifs majeurs sont généralement trouvés dans des AS hydratants, plus bas de gamme, chez Garnier par exemple, du même groupe.

Côté efficacité ? Hum…, c’est là que le bât blesse comme vous pourrez en juger sur les deux photos ci-dessous après lavage à l’eau froide et séchage avec pinces de fixation pour limiter le volume, je n’obtiens absolument pas des cheveux lissés mais de belles boucles bien définies. C’est à dire exactement pareil qu’avec un AS à 2 ou 3€ tandis qu’Everliss coûte plus du triple (environ 8€).
Autre point négatif : il est trop gras pour mes cheveux (en raison de ses huiles je pense), ce qui fait que je ne peux pas l’utiliser tous les jours et que je suis obligée de shampooiner plus souvent. Ce qui ne me convient pas du tout… Bref de l’argent gâché !
Côté volume, j’ai pu remarquer par contre une sensible diminution du « gonflement » liée à l’effet « cheveux gras » (plus lourds).

—————–

En conclusion : Ces produits, contrairement à leurs promesses, ne permettent pas à eux-seuls de détendre ou d’assouplir les boucles. D’après les divers témoignages que j’ai pu lire, ils permettraient en revanche de faciliter le lissage avec des plaques, brushing ou même pour certains, un simple passage du sèche-cheveux.
Donc ils se destinent plutôt à celles qui veulent appliquer de la chaleur sur leurs cheveux en prime, ce qui n’est pas mon cas. Par contre, ils ne constituent pas une protection thermique (ce qui veut dire qu’il faudrait rajouter en prime une autre couche de produit !).

De mon côté, je n’ai donc trouvé aucune plus-value dans leurs effets par rapport à un conditionneur classique, malgré leur prix significativement plus élevé.
Le plus efficace, en ce qui me concerne, reste pour l’instant les méthodes « mécaniques » pour détendre ou lisser les cheveux (les attacher lorsqu’ils sèchent après un lavage par ex ou la nuit, avec des pinces ou méthode du wrap).
Mais également laver mes cheveux à l’eau froide, bannir les shampooings trop fréquents et surtout les sulfates, bref tout ce qui est susceptible d’assécher. Cela reste le plus efficace mais aussi le moins cher et le plus écolo, comme quoi !

—————-
Dans la même famille, on trouve aussi le « Soin Après-shampooing Lisse Création – Frizz Ease » de John Frieda même si les composants sont un peu différents (présence du silicone Cyclopentasiloxane et du Polyquaternium-7). Celui se présente comme un facilitateur de lissage en « renforçant la matière du cheveu et en le démêlant ».
Composition INCI : Aqua, Cetearyl Alcohol, Behentrimonium Chloride, Glycerin, Cetyl Esters, Cyclopentasiloxane, Simmondsia Chinensis Seed Oil, Tocopheryl Acetate, Malic Acid, Dimethiconol, Polyquaternium-7, Benzyl Alcohol, Methylchloroisothiazolinone, Methylisothiazolinone, Sodium Citrate, Glycine, Parfum

A noter aussi les produits Elsève de la gamme Liss Intense, avec la belle Eva Longoria comme égérie.
Son masque disciplinant est aussi constitué des mêmes ingrédients phares des produits testés ci-dessus (cetearyl alcohol, behentrimonium chloride, glycerin, amodimethicone).

Autres produits bon marché en grande surface : la gamme « Asia Liss » de Schwarzkopf.
L’après-shampooing, ajoute aux incontournables cetearyl alcohol, behentrimonium chloride et le silicone dimethicone, deux autres actifs : le glycol distearate et le distearoylethyl hydroxyethylmonium methosulfate. Les avis sur ce produit sont plutôt mitigés…

Enfin, il existe aussi un autre produit assez intriguant : le phytodéfrisant chez Phyto , un peu plus cher, mais qui fait pas mal parler de lui. Il est censé gainer le cheveu et le détendre et fait la part belle aux actifs naturels !
Composition INCI : Althea Officinalis Extract (Botanical Origin), Sage Salvia officinalis) Extract (Botanical Origin), Matricaria (chamomilla recutita ) Extract (Botanical Origin), Horseradish (Cochlearia Armoracia) Extract (Botanical Origin), Ferula Assa Foetida Root Extract (Botanical Origin), Phenoxyethanol (Preservative), Parabens (Ethyl, butyl) (Preservative), Methylchloroisothiazolinone, Methylisothiazolinone

Il serait plutôt efficace selon les avis laissés sur le web. Par contre, il n’hydraterait pas les cheveux et peut laisser des résidus blancs (à peigner pour les enlever). Je me laisserai peut-être tenter à le tester un peu plus tard, appréciant et utilisant régulièrement la crème Phyto 7 de la même marque.

N’hésitez pas à partager vos expériences sur des produits similaires et si vous en avez été satisfaites !

A lire aussi :

11 Responses

  1. pour une fois que je tombe sur article qui « me colle au cheveux » !! je suis dans le même embara k toi 🙁 et justement je cherchai des avis crédibles par rapport au phytodéfrisant, prend ou prend pas ? . hate de savoir si c enfin la solution pour cette terrible équation capillaire. Maman débordée et désespérée de sa touffe !!! bisous frisés au passage ;-p .

    • eh non pas teste finalement, si jamais tu te le testes n’hesite pas a revenir faire un retour d’experience par ici! 😉

  2. Coucou Beautiful Boucles,

    Je ne me lasse pas de lire tes articles!
    Moi, je rêve d’ondulations!
    J’aimerai que mes boucles, bien rebondies et bien définies aussi ( avec les vilains frisottis par contre aussi ^^), soient plus allongées!
    Je reviens donc sur cet article pour savoir si tu as réussi à trouver une solution aux attentes que tu cites en début d’article?
    J’aimerai aussi avoir une chevelure plus disciplinée, et des boucles moins « bouclés » ^^, sans passer par lisseur et produits chimiques.
    Je me suis mise au naturel depuis un moment déjà, et je n’utilise que des soins capillaires naturels, alors les marques que tu cites plus haut ne me tente pas du tout, du tout.

    Merci à toi pour ton retour.

  3. Salut Beautiful Boucles !
    J’ai arrêté les silicones depuis 3 ans maintenant et mes cheveux s’en portent beaucoup mieux mais je me demande si ce n’est pas juste parce que je m’en occupe mieux qu’avant 🙂
    J’utilise EverLiss de l’Oreal mais je commence à m’en lasser (cheveux plus gras). J »ai envie de tester Frizz Ease que j’avais arrêté à cause des silicones mais je me demande si je peux « replonger » sans risque dans les silicones ? J’ai peur que ça abîme mes cheveux si j’arrête à nouveau de les utiliser ? Me fourvoie-je 🙂 ? Frizz Ease a de mauvais silicones ?

    • salut Boucletor, je conseille d’éviter franchement les silicones dans les shampooings, dans les soins type AS, etc ils ne sont pas néfastes aux cheveux mais mauvais pour la planète (polluants): voir mon article sur les silicones à ce sujet. j’ai aussi fait pls vidéos sur ma chaîne youtube.

  4. Merci pour ta réponse rapide ! 🙂
    J’ai lu ton article très complet sur les silicones (à ce sujet, je me demande si le revirement de certaines blogueuses n’aurait pas été « arrangé » pour réhabiliter le silicone…) et je vais regarder tes vidéos youtube.
    Bonne continuation !

  5. Coucou!Alors voilà j’ai des cheveux très court et les boucles sont très serré et du coup quand ça sèche ça fais très très moche,très mousseux et indomptable…

  6. Merci pour votre blog très utile ! J’ai de longs cheveux épais et bouclés, colorés en plus ! J’ai essayé des dizaines de produits après-shampoing (à rincer ou pas) sans trouver de solution idéale, ce qui fait que je change tout le temps. C’est vrai que les produits Garnier sont d’un bon rapport qualité-prix. Je suis d’accord avec vos conclusions sur les divers produits que j’ai testés. J’ajoute quand-même la formidable Crème aux Fleurs de LEONOR GREYL qui malheureusement est chère !
    Bonne continuation !

    • Merci bp Catherine de ce message, je note pour la crème aux fleurs de LG, le nom fait rêver en plus ! 🙂

  7. Bjr,

    J’ai trouvé la solution pour raidir mes cheveux légèrement bouclés (ça dépend où et quand :-)) en me basant sur une recette de masque pas du tout prévue à cet effet du blog de Mini.

    Elle est à base d’avoine bouillie mais qu’importe.
    L’important est de se faire un masque de ce qu’on veut ou ce qu’on possède en stock, en y ajoutant de L’HUILE DE LIN.

    L’huile de lin est une sorte de fixateur qui raidit, pour ma part, très sensiblement les cheveux.

    Composition de mon masque maison :
    – Qq cuillerées de flocons d’avoine nature à faire fondre et épaissir dans une petite casserole d’eau,
    – Filtrer la bouillie dans une passoire fine,
    – Ajouter 1 cuillerée à soupe de sucre blanc ou de sirop de canne,
    – Ajouter 1 cuillerée à soupe de beurre de karité ou autre beurre de cacao ou de noix de coco,
    – Ajouter 1 cuillerée à soupe (ou plus ?) d’huile de lin (chez moi, bio),
    – Mélanger le tout,
    – Verser l’ensemble dans une ancienne bouteille de shampoing ou AS de récupération.

    Appliquer le masque mèche par mèche.
    Laisser pauser des heures.
    Bien laver, rincer et finir le dernier rinçage avec un peu de vinaigre blanc dans son eau pour anéantir le calcaire de l’eau.

    Sécher les cheveux ou les laisser sécher et admirer le résultat.
    Cheveux raidis en grande partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *