Comment bien masser son cuir chevelu pour stimuler la pousse et renforcer ses cheveux ? Bons gestes et erreurs à éviter

Tout savoir sur les bienfaits du massage du cuir chevelu pour favoriser et activer la pousse des cheveux mais aussi rendre ses cheveux plus forts et vigoureux (prévention anti-chute), les différentes techniques en images, les bons gestes et ce qu’il ne faut surtout pas faire :

Caractéristiques de la peau du cuir chevelu et le problème de l’induration

Tout comme le reste de notre corps, la peau du cuir chevelu comporte des muscles, ce que l’on ignore souvent ! Mais ces muscles différent quelque peu du reste de nos membres car ils visent uniquement à protéger les précieux os de notre boîte cranienne. Ils jouent donc un rôle passif de « tampon » ou « d’amortisseur » des chocs ou autres traumatismes que nous pourrions subir.
Problème de cette immobilité du cuir-chevelu : les nutriments assimilés par les muscles et rejetés sous forme de déchets peuvent ne pas bien s’évacuer comme ils ne sont pas drainés par le sang. En outre, l’accumulation de déchets va gêner d’autant la circulation sanguine épicranienne déjà plus lente du fait du manque d’activité musculaire et l’oxygène artériel sera insuffisante pour les brûler. Conséquence : le cuir chevelu ainsi intoxiqué peut dans un cas extrême devenir induré et compromettre alors la pousse des cheveux qui deviennent anémiés et atrophiés faute d’être irrigués et alimentés convenablement. Le cuir chevelu sec encourt tout particulièrement ce risque d’induration.

Comment reconnaître un cuir chevelu en bonne santé?

Il présente une souplesse moyenne qui se caractérise par une certaine mobilité lorsqu’on exerce une pression avec l’extrémité de ses doigts en bougeant légèrement, sur le sommet du craîne. Le cuir chevelu doit suivre le mouvement, sans résistance et sans bourrelet. Sa couleur est légèrement rosées, signe que sa circulation sanguine est normale.
Enfin, il n’est dans l’idéal ni gras (huileux) ni sec (rapeux ou rugueux) au toucher, sans pellicules.

Les bienfaits du massage du cuir chevelu

Le massage du cuir chevelu permet d’entretenir la souplesse du cuir chevelu et d’enrayer son induration si c’est le cas, en activant la circulation sanguine dans cette région pauvrement vascularisée. Selon le naturopathe Julien Kaibeck, il est important de masser régulièrement son cuir chevelu pour oxygéner les bulbes et leur donner une meilleure accroche. Il a par conséquence de favoriser la pousse des cheveux, tout en tonifiant la chevelure, l’aidant à se régénérer, et à lutter contre la chute de cheveux.

En bonus, il aére la chevelure (surtout si on les porte souvent attachés), soulage, dénoue les microtensions locales et optimise la pénétration des produits. Préconisé plus spécialement pour les cuir chevelus secs, il stimule les glandes sébacées et la production de sébum, huile protectrice et lubrifiante de la chevelure.

Ce qui ne gâche rien, il apporte un profond effet relaxant et décontractant de tout le corps !
A noter que le massage ayrvédique de la tête vise à réguler l’activité des centres subtils et points vitaux de la tête et influer la zone local et le corps.

Massage du cuir chevelu : les bons gestes pour stimuler la pousse des cheveux

Qui profite d’un massage du cuir chevelu : pour quels types de cheveux et de problèmes capillaires ?

Le massage du cuir chevelu est plus particulièrement indiqué pour les cuir chevelus secs indurés qui manquent de souplesse, et les personnes qui souffrent de cheveux anémiés, affaiblis, de chute de cheveux.
Pour vérifier la nature de votre cuir chevelu et savoir s’il est vraiment sec, lisez mon article : Cuir chevelu sec ou pellicules : comment faire la différence et comment les traiter ?

Bon à savoir : les premiers massages provoquent une petite chute de cheveux qui est normale et même saine. Il s’agit en effet de cheveux arrivés en fin de vie et qui se détachent donc naturellement. Ils pourront ainsi être remplacés par de nouveaux cheveux plus vigoureux. Pas d’inquiétude donc !

Les contre-indications du massage du cuir chevelu

Mieux vaut éviter l’automassage du cuir chevelu en cas de cheveux gras car on risque alors d’irriter les glandes sébacées et d’empirer la surproduction séborrhéique. Mieux vaut faire confiance à un professionnel dans ce cas là.
Les cuirs chevelus sensibles ou sensibilisés, qui démangent ou picotent seront aussi à faire examiner par un dermatologue au préalable avant toute (fausse) manipulation susceptible d’aggraver leur situation.
Voir aussi mon article : Est-il bon de masser son cuir chevelu avec une huile végétale ?

Faut-il utiliser des huiles pour masser son cuir chevelu ?

La coiffeuse Carole Mazzoni recommande en prévention contre la chute des cheveux d’utiliser des huiles essentielles adaptées à chaque nature de cheveux : apaisantes, désintoxicantes, drainantes ou vascularisantes (contre les pellicules et l’eczéma, pour soigner les cheveux atones…). Pour vitaliser les cheveux, elle conseille les huiles essentielles d’ylang-ylang, de romarin et de bigaradier (petit agrume). On évitera en revanche les huiles végétales grasses pour ne pas déséquilibrer le micrcosme du cuir chevelu et nourrir les pellicules éventuelles.

A ne pas faire : masser son cuir chevelu pendant le shampooing

A noter que le massage peut s’effectuer sur cheveux secs ou humides, mais à éviter pendant le shampooing contrairement à ce qu’on pourrait croire car ses agents lavants/détergents ou autres n’ont pas vocation à pénétrer le cuir chevelu.
Le massage pendant le shampooing est d’autant plus déconseillé qu’il risque de fragiliser les racines ou causer un excès de sébum, en excitant la glande sébacée.

Principes généraux du massage du cuir chevelu

Il consiste à exercer sur le cuir chevelu une action mécanique progressive qui va détacher et disperser les sérosités qui le « collent » aux os du crâne (manœuvre de décollement). Les docteurs A. Michel et A. Romanie expliquent que l’objectif est de mobiliser non pas les doigts sur le cuir chevelu, mais le cuir chevelu sur l’os du crâne.

Règle d’or : c’est la peau du cuir chevelu qui bouge pas les doigts (pas de friction ni de traction = tirer les cheveux). Les doigts ne doivent pas glisser mais rester bien en place où vous les avez posés.

Les différentes techniques de massage du cuir chevelu : les bons geste pour stimuler la pousse et oxygéner

Le massage va permettre d’assouplir le cuir chevelu, de stimuler ses muscles et décoller les racines.

– Le massage de base (dit de décollement ou de mobilisation) consiste en des gestes circulaires (rotations) et des pressions/pétrissages modérés en va-et-vient sur la tête, toujours du bout des doigts (pulpe) légèrement écartés ou à l’aide des paumes, de chaque côté du crâne (voir dessin de gauche ci-dessous).

– Pincer également le cuir chevelu en rapprochant ses doigts serrés avec les mains en parallèle favorisera aussi l’afflux de sang vers le cuir chevelu. La technique des mains dites « en ventouse » reprend le même principe de « pincement » du cuir chevelu. Il s’agit de placer ses mains l’une par dessus l’autre et de les presser ensemble en cadence pour relever légèrement le cuir chevelu (voir 1e dessin en haut ci-dessus et dessin de droite ci-dessous)

On déplace ensuite progressivement ses mains de part et d’autre de la tête pour traiter toute sa surface avec l’une ou l’autre technique, ou une combinaison.

Pour finir, on peut placer une main sur la région frontale et l’autre sur la région occipitale et répétez le mouvement de va et vient.

Le massage par raie : une autre méthode un peu plus complexe et chronophage peut se pratiquer en séparant la chevelure en de multiples raies puis à pétrir chaque portion du cuir chevelu ainsi découvert avec le pouce et l’index par une série de pincement glissé. A effectuer uniquement si votre cuir chevelu est relativement souple.

On pourra encore effectuer des mouvements de roulage de la nuque, de percussions latérales, de vibrations et de drainage. Certains massages s’inspirent du shiatsu et stimulent les points d’acupuncture le long des méridiens du crâne, ou encore l’ayurvédique avec un massage très segmenté selon 6 zones correspondant à des particularités, besoins et effets bien précis.

Comment placer ses mains pour masser le cuir chevelu?

Définissez un axe central et placez vos mains de chaque côté.
On débute le massage au niveau de la nuque pour remonter progressivement vers le sommet et le front, ou encore du haut des oreilles vers le sommet. Le sang irriguera plus rapidement le cuir chevelu en suivant ce sens qui est celui de la circulation sanguine. Vous devez sentir le sang circuler et la peau se réchauffer sous vos doigts. La pression exercée doit être ferme mais pas trop forte ; en appuyant trop fort, vous risquez de vous faire mal et d’irriter au passage le cuir chevelu.
A effectuer de préférence en position assise, coudes reposant sur une table, pour avoir une meilleure prise.

A ne pas faire :
– Ne frottez ni ne grattez votre cuir chevelu sous peine de cheveux cassants ou de pellicules
– évitez les mouvements trop vigoureux !
– ne tripotez pas non plus vos tempes car elles sont riches en terminaisons nerveuses.

Durée du massage du cuir chevelu

Il est recommandé une durée minimale d’1 minute jusqu’à 6 minutes.

A quelle fréquence se masser le cuir chevelu?

Une à deux fois par semaine
Certains experts conseillent de le faire quotidiennement en cas de cuir chevelu sec pour stimuler la secrétion de sébum (voir si votre cuir chevelu le supporte et que cela ne provoque pas de réactions indésirables).

Et si vous êtes fainéante et que vous voulez un supplément de bien-être et de détente, vous pouvez toujours vous procurer l’un de ces accessoires de massage de tête (attention à choisir une bonne qualité d’embouts pour ne pas irriter le cuir chevelu, évitez les premiers prix !)

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *