Test produits : Après-shampooing Lissant et Sérum lacté anti-frise 48H Yves Rocher

En septembre dernier, Yves Rocher lançait deux nouveaux programmes experts estampillés « soin végétal capillaire » pour le lissage et les boucles. Ils comprennent tous deux une gamme de shampooing, après-shampooing et soin sans rinçage (sérum), soit 6 nouveaux produits au total. Parmi leur argument mis en avant, la marque cite notamment : « Des bases lavantes d’origine 100% végétale, sans silicone, sans parabène, ni colorant. »
Test soins capillaires Yves Rocher J’aime bien vous présenter ici des marques françaises en particulier lorsque celles-ci ont des prix abordables, cherchent à améliorer leur formulation en tenant compte de l’environnement, le respect des animaux, et sont à l’écoute de leurs clientes. J’ai donc été intriguée par ces nouveaux produits et ai souhaité les tester, en particulier l’après-shampooing lissant 48h et son sérum lacté antifrise. Je vous donne mon avis et les résultats obtenus avec ces deux produits :

Le choix des produits :
Tout d’abord, je vous explique pourquoi j’ai décidé de tester les produits de la gamme « lissante » et non pas pour les boucles. En fait, mon problème n°1 c’est le volume, j’ai des cheveux qui sont très propices au « gonflement » intempestif et ça ne me va vraiment pas, donc les produits lissants (voir article) permettent de réduire un peu ce souci en aidant la boucle à se détendre et donc à prendre « moins de place » 🙂
Mais bien évidemment, il ne s’agit pas d’obtenir des baguettes ! Ces produits sont gainants et vous donnent des boucles bien définies. Cela peut aussi préparer au lissage pour celles qui utilisent les plaques ou font des brushings.
Toutefois, je doute que cela ait un effet protecteur guère efficace… Mais c’est une autre histoire !

Les ingrédients :
Ah le sujet qui fâche en général ! 🙂
Yves Rocher a toujours beaucoup communiqué sur une image « naturelle » et cette gamme met encore une fois l’accent sur le végétal, en particulier les graines de gombo (que je ne connaissais pas). D’après le dossier de presse, « ce fruit antioxydant et riche en vitamines provient le plus souvent d’Afrique, où il est surtout connu pour ses applications culinaires. Cependant, il a aussi démontré des propriétés cosmétiques efficaces sur les cheveux avec un pouvoir lissant de la fibre capillaire. »

gombo actif lissant soin capillaire yves rocher

Le spray sculptant boucles (que je n’ai pas testé) est lui formulé à base d’un extrait de feuilles de baobab « qui riche en polysaccharides fixateurs, est reconnu pour sa propriété de tenue des boucles », toujours selon le dossier de presse.

Ca c’est pour le discours marketing, maintenant si on regarde les étiquettes de ces deux produits que trouve-t-on réellement ?

« L’Après-shampooing lissant 48H – Soin végétal capillaire Lissage »

Ingrédients : Eau, Stearyl Alcohol, Cetyl Alcohol, Behentrimonium Chloride, Polyquaternium-70, Hydrolized hibiscus esculentu extract, Simmondsia chinensis (jojoba seed oil), Isopropyl alcohol, Parfum, Dippropylene glycol, Sodium Benzoate, Panthenol, Guar hydroxypropyltrimonium chloride, Citric Acid, Phenoxyethanol.

Dans les 5 premiers ingrédients de la formulation, qui sont les plus importants en proportion, point de trace de notre fameux gombo…
Les deux premiers actifs (hormis l’eau qui n’est pas un actif mais un solvant et un excipient) sont tout simplement deux alcools gras basiques (deux « bons alcools » à longue chaîne grasse), suivi de deux classiques quats. Des conditionneurs réputés efficaces et très usités mais rien de naturel ou de végétal.
C’est à la 6e et 7e position que l’on trouve deux plantes : notre fameux gombo (hibiscus esculentu) et des graines d’huile de jojoba.
En fin de liste, le Guar hydroxypropyltrimonium chloride est un agent antistatique
qui réduit l’électricité statique et filmogène, ce qui aide à lisser d’autant plus la surface de la cuticule et limite les frisottis par effet barrière à l’humidité entrante de l’air.

L’application :
Elle est aisée. Présenté dans un tube pratique au joli packaging qui se pose bien à la verticale et permet donc de rendre le contenu accessible jusqu’à sa dernière goutte, sa texture crème ni trop fluide ni trop épaisse s’étale bien et ne graisse pas. Le parfum (synthétique) est léger et frais. Etrangement cela me fait penser au muguet !

Résultat :
Rien de révolutionnaire mais honnête, les cheveux sont gainés avec une bonne tenue (peut-être un poil figé) en particulier si l’on effectue pas de shampooing en prime. Avec un shampooing, cela peut être un peu « léger » dans le sens où le gonflement peut se faire sentir et nécessiter donc d’appliquer un peu de sérum en supplément (le juste dosage est nécessaire pour éviter un effet « gras »). Petit bémol : un manque de brillance des cheveux qui sont un peu ternes à mon goût, mais c’est un peu le lot de tous les AS nourrissants qui alourdissent toujours un peu je crois…
Côté tenue, effectivement, on peut tenir sans ressembler à un épouvantail le lendemain, deux jours avec.

Prix indicatif : 6.30 € (peut être obtenu à moitié prix si vous avez la carte Yves Rocher)
Contenance : 150 ml

Test soins capillaires Yves Rocher

Le Sérum lacté anti-frise 24H

Les ingrédients :
Eau, Simmondsia chinensis (jojoba seed oil), Hydrolized Hibiscus Esculentu Extract, Behenyl Alcohol, Helianthus annus (sunflower) seed oil, Sodium Acrylates copolymer, Hydrogenated Polyisobutene, Polyquaternium-70, Panthenol, Polyglyceril-4 Caprate, Polyglyceril-10 Stearate, Phospholipids, Parfum, Dipropylene Glycol, Citric Acid, Salicyclic Acid, Phenoxyethanol.

La concentration en actifs végétaux est ici beaucoup plus forte puisque les extraits de plantes et notamment de gombo se retrouvent en tête de liste. Ils sont couplés à des quats et polymères qui renforcent les actions de conditionneur capillaire.

L’application :
Un flacom pompe encore une fois simple et très pratique. Le produit est facile à presser à étaler grâce à sa texture crème onctueuse.

Résultat :
Si vous avez des cheveux de diamètre fin ou moyen, mieux vaut avoir la main légère car la formulation, riche en huiles végétales, peut vite alourdir voire cartonner légèrement. Je préfère pour ma part l’application sur cheveux secs après l’AS qui permet de cibler les frisottis ou les mèches plus sèches. Je l’utilise aussi plutôt les jours où je ne fais pas d’après-shampooing, dans ce cas sur cheveux humidifiés.
A réserver aux cheveux non abîmés par la chaleur ou traitements chimiques.

Prix indicatif : 12.60 €
Contenance : 100 ml

Résultat final vu de dos (désolée la qualité de la lumière n'est pas terrible et ma coupe non plus !)

Résultat final vu de dos (désolée la qualité de la lumière n’est pas terrible et ma coupe non plus !)

A lire aussi :

5 Responses

  1. Intéressant car j’ai acheté l’ AS et je semble avoir le même degré de frisure que vous.J’ai trouvé l’odeur sublime mais à l’appli même sensation d’inconfort, gras et en même temps astringent ( l’alcool ), bref, je ne l’ai pas fini. En matière de boucles et après des années de recherches, d’essais, j’en suis venue à la conclusion que chaque type de cheveu est différent et que chacune d’entre nous devons trouver ce qui nous convient, en dehors de toute pub et promesses des fabricants.

    • merci de ton retour d experience par contre ce produit ne contient pas d’alcool astringent ou assechant, c’est un alcool gras, voir mon article sur les bons et mauvais alcools.
      j’ai trouve des rendus differents comme un peu avec tous les produits selon les jours, je pense que le climat joue aussi…

  2. Coucou et merci pour cet article !
    Aucun rapport mais j ai entendu beaucoup de bien des seche cheveux ioniques (avec en bonus ceramique et tourmaline), qu en penses-tu ? C est sensé abîmer beaucoup moins le cheveux et le laisser brillant. Je n utilise jamais de seche cheveux en général mais maintenant j en ai envie pour donner un aspect plus « coiffé » à mes cheveux.

  3. C’est vrai qu’on peut trouver du combo sur les marchés ou en boite au supermarché. Ma grand-mère en faisait une sauce très gélatineuse.
    Cela pourrait parfaitement convenir pour un après-shampoing !
    A essayer en tambouille maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *