Comment nourrir ses cheveux secs avec un bain d’huile capillaire ?

Le bain d’huile capillaire compte parmi les soins maison particulièrement prisés des cheveux secs, bouclés et frisés,. Il consiste tout simplement à appliquer et masser ses cheveux (longueurs et pointes) avec une huile ou un mélange d’huiles végétales adaptées.

Ses vertus ? Nourrir, adoucir et revigorer les cheveux desséchés, rêches ou abîmés/fourchus, lutter contre les frisottis, mais aussi dans certains cas le cuir-chevelu (sous certaines précautions). Comment choisir son huile végétale, comment l’appliquer et dans quel(s) cas utiliser ce type de soin ? Mode d’emploi pour effectuer un bain d’huile revitalisant et lustrant pour vos cheveux !

Comment choisir son (ou ses) huile(s) végétales pour un soin capillaire bain d’huile ?

Pour profiter des propriétés bénéfiques de l’huile, elle devra être non raffinée, de première pression à froid, produites avec des graines arrivées à maturité et cultivées par des méthodes biologiques. Repérez ces trois indications sur son flacon :
1) Huile vierge : Vierge signifie que l’huile a été obtenue par des procédés mécaniques, sans raffinage industriel, sans ajouts chimiques.

2) « De première pression à froid » : Ceci indique que les résidus (environ 30 %) n’ont pas été réchauffés pour obtenir davantage d’huile.

3) Le label bio : Ce label garantit qu’il n’y a eu ni engrais, ni herbicides ou pesticides chimiques, dans l’environnement de la culture. Ces éléments étant solubles dans les corps gras, ils se retrouvent dans le produit brut. Seul le raffinage industriel permet alors de s’en débarrasser.

En ce qui concerne la nature de votre huile capillaire, les plus utilisées sont l’huile de coco ou d’olive, toutes deux capables de pénétrer la cuticule, de ricin, d’avocat, de germe de blé ou encore huile d’argan…
L’huile de jojoba est aussi populaire : plus fluide, elle est donc adaptée aux cheveux (plus fins) qui ont tendance à graisser ou à s’alourdir facilement. C’est aussi le cas de l’huile de camélia prisée des asiatiques ou de macadomia.
Pour plus d’infos sur les vertus de ces huiles : lire l’article sur les huiles végétales
Certaines y rajoutent quelques gouttes d’huiles essentielles pour des vertus supplémentaires, telles que l’Ylang-Ylang, Lavande Vraie, Absolu de Jasmin, Santal Albal (environ 30 gouttes d’Huiles essentielles pour 100 ml d’Huile Végétale ou encore laisser macérer une branche de romarin

———–

Comment le bain d’huile hydrate et nourrit les cheveux ?

La beauté de notre cheveu tient avant tout à sa bonne lubrification par l’huile naturellement produite par le cuir chevelu : le fameux sébum* (le film hydro-lipidique).
Cette huile protège le cheveu des agressions externes en y faisant barrage et aide à maintenir le taux d’hydratation interne du cheveu. Enfin, elle permet aux écailles du cheveu d’être lissées et bien assemblées, donc de briller. Lorsque le sébum vient à manquer, pour diverses raisons, la fibre s’assèche, perd de sa souplesse et se fragilise. Les huiles végétales constituent donc un bon remède pour y pallier en gainant sa surface et en la protégeant (action filmogène).
Certaines huiles plus pénétrantes pourraient aussi combler ses fissures plus profondes.
Sachez également que vous pouvez utiliser des beurres Végétaux comme le Karité, le beurre de Mangue ou d’avocat (à faire fondre au préalable au bain-marie).

Un bain d’huile pour remplacer son après-shampooing ?
Certaines personnes utilisent aussi le bain d’huile avant leur shampooing tel un conditionneur.
L’huile de coco est par exemple adaptée à cet usage puisqu’elle est l’une des rares huiles à pouvoir pénétrer à l’intérieur du cuticule, limite la perte de protéines et facilite le démêlage. Si vos cheveux ne sont pas trop secs, ce traitement peut donc suffir.
Utilisez ensuite un shampooing à base lavante douce pour éviter tout décapage de la fibre (voir ci-dessous)

Comment appliquer un bain d’huile sur ses cheveux ? Mode d’emploi étape par étape :

A quel moment effectuer un bain d’huile sur ses cheveux ?

Un bain d’huile se réalise de préférence avant le shampoing (soin pre-poo qui limite aussi la fatigue hygrale).

Faut-il appliquer l’huile sur cheveux secs ou mouillés ?

Grande question qui fait débat !
Certains professionnels recommandent d’humecter ses cheveux au préalable à l’aide d’un brumisateur d’eau par exemple afin d’ouvrir les écailles, et favoriser ainsi la pénétration et l’application de l’huile. Toutefois, d’autres coiffeurs conseillent de le faire sur cheveux secs (il est vrai que l’eau repoussant l’huile, 2 liquides non miscibles, cela paraît plus logique, mais je laisse les deux méthodes et à chacune de faire son choix).
Les cheveux plus épais et très secs peuvent se permettre d’appliquer l’huile après, en guise de sérum sur les pointes uniquement.

Quelle dose d’huile appliquer ?

Selon la longueur et épaisseur de vos cheveux, cela peut varier d’une à trois cuillères à soupe d’huile.
Astuce : Avant d’appliquer l’huile, mélangez dans un bol la quantité dont vous avez besoin pour une application, avec un peu de jaune d’œuf. Les lécithines, molécules dites tensioactives, dont le jaune est fait, permettent à un corps gras de se mélanger intimement à l’eau. Vous obtiendrez ainsi une émulsion beaucoup plus hydratante pour vos cheveux.
NB: Il est aussi préconisé d’associer l’huile végétale à des agents humectants (glycérine, miel, aloe vera) pour une meilleure hydratation.

A quelle température faut il appliquer l’huile sur ses cheveux ?

On peut l’utiliser à température ambiante mais certaines personnes apprécient de la réchauffer afin d’effectuer ce que l’on appelle des « bains d’huile » (« hot oil » en anglais). Il s’agit de tiédir l’huile au bain marie ou encore d’utiliser un séchoir tiède (un fois les cheveux enveloppés dans une serviette chaude également). L’objectif est de diminuer la viscosité de l’huile pour faciliter sa pénétration dans le cheveu (à condition d’utiliser une huile capable de pénétrer le cheveu, cf tableau), tout en réduisant la quantité appliquée.
Attention néanmoins à la chaleur (pas plus de 35°) qui peut aussi être un facteur d’endommagement du cheveu…, et risque aussi de faire disparaître certains actifs (acides gras, vitamines…)
(A lire aussi : L’art du masque capillaire)

Comment appliquer son bain d’huile sur ses cheveux ?

Vous en prélèverez ensuite du bout des doigts afin d’enduire prioritairement les pointes et si besoin la longueur.
Divisez votre chevelure en 5 sections et démêlez soigneusement chaque mèche.
Travaillez mèche par mèche en allongeant et lissant les longueurs.
Vous pouvez aussi les entortillant et les dé-entortiller doucement ou les presser.
Ne saturez pas vos cheveux d’huile : la chevelure doit être entièrement recouverte et imbibée mais sans dégouliner ! L’huile doit être en grande partie absorbée à la fin du soinau risque de ne pas réussir à la rincer !
Le plus important est de bien repartir l’Huile sur les cheveux en petite quantité.
Insistez sur les zones les plus abîmées.
Veillez à ne pas vous approcher trop près de la racine au risque de vous retrouver avec un cuir-chevelu gras et des racines raplaplas.

Faut-il appliquer l’huile sur le cuir-chevelu ?

A noter que les personnes souffrant d’un cuir-chevelu sec peuvent, dans certains cas, appliquer de l’huile dessus. Toutefois mieux vaut demander au préalable l’avis d’un dermatologue en vue de ne pas étouffer le cuir-chevelu ou développer des pellicules ou autres… (voir article)
Du bout des doigts imbibez le cuir-chevelu en traçant des raies successives puis chauffez un peu d’huile dans vos paumes et posez vos mains dessus, de part et d’autre puis tournez la tête de gauche à droite et d’avant en arrière, de sorte à le masser doucement, activer la circulation sanguine, l’oxygéner et mieux faire pénétrer l’huile.

Laissez agir le bain d’huile

Enveloppez d’un foulard en satin, d’une serviette chaude, du film plastique étirable ou encore une charlotte afin d’accentuer encore la pénétration de l’huile (la chaleur ouvrant la cuticule).
Toutefois, cette méthode est parfois critiquée car ne laissant pas respirer le cuir-chevelu.

Combien de temps laisser agir son bain d’huile ?

En général 30 minutes suffisent car la plupart des huiles n’agissent qu’en surface.
Seules certaines huiles comme celle de coco peut pénétrer la cuticule, dans ce cas on recommande un temps de pose d’une nuit entière (8 heures) pour une meilleure réparation des dommages et une absorption totale ( Réf: Effect of mineral oil, sunflower oil, and coconut oil on prevention of hair damage, J. Cosmet. Sci.,54, 175-192 /March/April 2003 et J Cosmet Sci pp 169-184, 2001).
Si la longueur de vos cheveux vous le permet faites-vous une tresse.
Astuce : Pour réchauffer vos serviettes, humidifiez-les légèrement et placez-les 1 minute au micro-ondes.

Laver et rincer ses cheveux après un bain d’huile

Afin de conserver les vertus nourrissantes des huiles, on bannit les shampooings décapants, c’est à dire à base de sulfates trop détergents. Choisissez un shampooing neutre (sans silicones ou agents hydratants supplémentaires sous peine de saturation de vos cheveux) à base lavante douce (voir liste des bases lavantes à utiliser).
Si vous avez dosé correctement votre huile, vous ne devriez pas avoir besoin de frotter les longueurs.
Shampooinez uniquement votre cuir-chevelu et laissez ensuite l’eau savonneuse couler sur les longueurs au rinçage.

Cela devrait suffire à retirer l’excédent de corps gras et laisser vos cheveux doux et hydratées.
Le peu d’huile qui restera formera une gaine protectrice autour de vos cheveux jusqu’au prochain soin. Dans les jours qui suivront, cette couche de matière grasse sera progressivement absorbée par la tige capillaire.
Veillez surtout à ce que le cuir chevelu soit propre et qu’il puisse respirer.
Si besoin est, vous pouvez ensuite appliquer un après-shampooing hydratant sur les longueurs ou autre conditionneur de votre choix. Attention à ne pas surcharger vos cheveux : ne rajoutez que ce qui est nécessaire selon le résultat obtenu.

Que faire si l’huile est difficile à rincer ?

L’huile est hydrophobe, c’est-à-dire qu’elle ne se mélange pas dans l’eau. Il peut donc être difficile de rincer complétement l’huile en excédent. Voici une astuce pour vous y aider :
Commencez par un lavage quasiment à sec. Humidifiez votre chevelure avec un brumisateur et appliquez un mélange composé d’un peu d’eau et de shampoing doux (ou d’après-shampoing si vous êtes au No Poo).
Massez et faites mousser. Rincez lentement afin de laisser couler la mousse sur les longueurs.
Procédez ensuite à un lavage complet classique pour débarrasser la chevelure des derniers résidus de gras.

Pour rincer plus facilement un soin à base d’huiles, on peut aussi adjoindre un humectant comme le gel d’aloès qui va également tonifier, gainer et hydrater les cheveux :
– 1 à 3 cuillers à soupe de gel d’aloès stabilisé (magasins bio), selon la longueur des cheveux
– 1 à 3 cuillers à soupe d’huile végétale (pépins de raisin, olive, sésame, macadamia, ricin…)
– 3 à 9 gouttes d’huile essentielle de romarin à verbénone ou à cinéole (facultatif)

Recettes de cocktails d’huiles pour des bains capillaires hydratants et nourissants

Bain capillaire nourrissant multi-huiles (à mélanger dans un bol) :
1 cuillère à soupe d’Huile d’Amande douce
1 cuillère à soupe d’Huile de Palme
1 cuillère à soupe d’Huile d’Olive
1 cuillère à soupe d’Huile de Ricin

Bain capillaire à l’huile d’avocat
2 cuillers à soupe d’huile d’avocat
2 cuillers à soupe de yaourt nature
1 cuiller à café de jus de citron

Bain capillaire pour cheveux fourchus, mous et ternes
2 cuillers à soupe d’huile d’amande douce
2 cuillers à soupe d’huile de baobab
3 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang

Bain capillaire à l’huile d’amande douce réhydratante
2 cuillers à soupe d’huile d’amande douce
1 jaune d’oeuf
1 cuiller à soupe de miel
1 citron
Pressez le jus de citron. Faites chauffer légèrement le miel au bain-marie jusqu’à ce qu’il soit bien liquide.
Dans un bol, battez le jaune d’oeuf avec l’huile, ajoutez le miel et le jus de citron.
Appliquez sur les cheveux mouillés. Laissez poser 15 à 30 minutes avant de procéder au shampooing.

Bain capillaire nourrissant au germe de blé
2 cuillers à soupe d’huile de germe de blé
1 cuiller à soupe de crème fraîche
La crème fraîche est riche en acides gras qui nourrissent aussi la fibre capillaire.

Bain capillaire nourrissant à l’huile d’olive
2 jaunes d’oeuf
1/2 verre d’huile d’olive
5 cuillers à soupe de rhum

Battez les jaunes d’oeuf et incorporez les autres ingrédients.
Un classique conseillé pour les cheveux ternes et sans vie.

Bain capillaire pour cheveux cassants à l’huile de bourrache
2 cuillers à soupe d’huile de bourrache
2 cuillers à soupe d’huile d’amande douce
5 gouttes d’essence de citron

A lire aussi :

16 Responses

  1. Cherche remède efficace pour cheveux frisés

  2. As tu déjà testé/lu des articles sur l’utilisation de l’huile de noix (tout court, pas de coco) ? J’en ai utilisé une seule fois, mélangée avec du lait de coco et le résultat était brillant ! Mais je ne sais pas si je le dois au lait de coco ou à l’huile de noix..

  3. moi je mélange du beurre de karité et de l’huile d’olive que je laisse poser toute une nuit sur mes cheveux, le résultat est bon!

  4. hola j aimerai si vous pouvez me donner un conseil sur mes cheveux extra sec,

  5. Pour mes cheveux très abimés, secs, épais et bouclés, le mélange beurre de coco, huile de ricin, huile d’argan et huile d’olive est parfait ! j’utilise souvent l’huile d’argan en guise de sérum après le brushing pour qu’ils restent lisses et brillants

  6. Je voulais savoir je paye la levure de bierre power gro et sa pomade power gro l huile de ricin d argan et de coco pck ya une anne m cheveu n pousse presque pa o milieu c 4cm m o alentour c 1cm sui congolaise donc africaine g lu k c produit peuvent bcp aider kan g vu vos articles g rezolu k vs pouviez m aidez svp atendant vos reaction merci d avanca

  7. Merci

  8. bnj,

    après mes 2 accouchments chez perdu mes cheveux, sont devenus secs, sans brillance, abimés.
    prière une astuce pour les revivre

  9. Bonjour 🙂

    Peut-on mélanger l’huile de coco avec l’huile d’argan sans risque ?

    Merci.

  10. je tiens à réagir sur cet article… vous dites de mouiller les cheveux à l’aide d’un brumisateur avant d’appliquer son huile, or… l’eau repousse l’huile… donc aucune pénétration… du coup je ne lis même pas la suite :/

    • je pense que ce conseil souvent prodigué est dû au fait que l’eau va ouvrir les écailles du cheveu.

    • C’est au niveau du rinçage de commencer presque à sec c’est pour cela qu’il faut vaporiser avec un peu de shampoing

  11. Moi j’ai les cheveux crépus et très secs , j’utilise un bain d’huile – huile de ricin + huile de palme + beurre de karité + miel + 1 jaune d’oeuf que je chauffe après mélange au bain marie et je laisse agir pendant une nuit. Je peux vous dire que c’est vraiment efficace
    Je veux juste savoir comment avoir des cheveux longs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *