Hydrater, oui mais pas graisser !

L’hydratation de nos boucles est essentielle, on ne le répétera jamais assez.
Si l’hydratation passe avant tout par l’apport de lipides, cela ne signifie pas pour autant graisser à outrance et avec n’importe quoi ! Sachez que la plupart des éléments trop gras empêchent le cuir chevelu de respirer en obstruant les pores de la peau. Conséquences ? Cela peut créer une réaction en chaîne dans laquelle apparaissent pellicules, irritations et parfois même une asphyxie des racines (donc de la repousse…).

Ce sont les graisses animales ou minérales qui sont à bannir plus particulièrement :

– La vaseline : ce dérivé de pétrole alourdit le cheveu et attire la poussière. Sans le nourrir, elle surgraisse et empêche le cuir chevelu de respirer.

– La lanoline : dérivée du cholestérol, elle provoque les irritations, ainsi que la sécrétion de l’hormone (DHT). Elle est aussi jugée responsable des chutes de cheveux d’origine hormonale.

– La glycérine : Utilisée pure ou trop concentrée, cet humectant a comme particularité d’absorber pour son propre fonctionnement l’humidité et en prive alors les cheveux (de par sa propriété hygroscopique c’est à dire absorbant l’eau de son environnement). Elle apporte à la cuticule une hydratation immédiate mais de courte durée. En fait elle peut priver l’eau dont le cheveu a besoin et le déshydrate à terme.
Néanmoins ce bon humectant reste très utilisé comme agent hydratant, dilué dans les bonnes proportions ou mélangé à d’autres actifs (il ne faut pas que sa présence excède 2 à 5 % du contenu total), aussi bien pour les cheveux que pour les peaux sèches. Attention elle est efficace en climat tempéré, à humidité modérée ; en climat tropical elle absorbera trop d’humidité de l’air ambiant ce qui fera gonfler le cheveu, soulèvera sa cuticule et perturbera la forme de la boucle (frisottis…) ; en climat trop sec, la glycérine puisera l’humidité dans vos cheveux ce qui les assèchera et risque de les abîmer ou de les casser. Des précautions particulières sont également à prendre pour les cheveux fraîchement colorés -la glycérine étant un solvant- ou lors de l’utilisation d’appareils chauffants -la glycérine étant un conducteur thermique-.

En 2005 est aussi venue des Etats-Unis, une nouvelle tendance de soin pour les cheveux secs consistant à bannir les huiles, en particulier pour les cheveux qui ne les supportent pas (aspect graisseux et terne). Baptisée « No oil, cette technique consiste à n’utiliser aucune huile pour les soins des cheveux mais uniquement de l’eau avec certains émollients et humectants (glycérine végétale, aloé vera, miel…), afin de conserver une hydratation naturelle. L’huile de jojoba serait néanmoins admise car elle est en fait une cire. Les composants utilisés sont notamment : Glycerin, Panthenol, Tocopheryl Acetate, Propylene Glycol and Silk Amino Acids.

Mais le secret d’une bonne hydratation est surtout de choisir la formulation et la texture (du gel au sérum jusqu’au lait ou crème capillaire…) adaptées à vos cheveux : en fonction de votre type de frisure, de la porosité et de l’épaisseur de votre cheveu. Les compositions des cosmétiques capillaires sont en effet plus ou moins riches (émulsion huile dans eau ou eau dans huile notamment). Ces critères doivent être pris en compte avant d’utiliser un produit d’hydratation afin de ne pas surcharger votre cheveu.

A lire aussi :
« Hydrater » ou « nourrir » ses boucles ? Bien choisir sa texture cosmétique pour de beaux cheveux
Pour comprendre les différents types d’actifs hydratants (humectant, émollient…) :
Humectant, filmogène ou émollient… : comment fonctionnent les cosmétiques qui hydratent nos cheveux ?

A lire aussi :

13 Responses

  1. Bonjour,
    Merci pour les informations sur la glycérine et le climat tropical. Moi qui aie acheté un gros flacon de glycérine végétale, que vais-je en faire. Pour la peau en climat tropical, ça ne doit pas être bon non plus ?

    • Les infos sur la glycérine sont génériques. Le mieux étant de tester sur vous et voir comment vos cheveux/peau réagissent.
      Je sais que sur moi, son usage en été lorsque le climat est chaud et sec, ne m’a pas réussi du tout !

  2. Merci beaucoup pour cette réponse. C’est peut-être pour cela que je n’arrive pas à faire passer mes frisottis : dans la salle ou je travaille il faisait chaud et humide et j’ai tout le temps des frisottis quoique je fasse ! Pour palier à tout ça j’ai fai tun lissage au botox books k hairs mais, la coiffeuse à domicile m’a lissé les cheveux alors qu’ils n’étaient pas encore secs :hors il parraît que cela casse les cheveux que d’utiliser le fer sur cheveux secs que me conseillez-vous s’il vous plaît ? Je n’ai jamais vu de blog aussi exceptionnel que le vôter je connaissais déjà cheveuxbouclés.org, mais, pas celuilà, mes cheveux son tplutôt du type Européen même si je suis réunionnaise…
    Merci pou rtout

    • Hello Nathalie,
      Nouvelle précision, la glycérine en climat chaud ET humide serait appréciée par certain cheveux, en particulier, ceux qui souffrent d’un déficit d’eau car elle aspire l’humidité de l’air pour l’attirer dans les cheveux.
      Toutefois si vos cheveux ne manquent pas particulièrement d’eau, cela peut conduire effectivement à l’effet inverse que vous décrivez : des frisottis car votre fibre capillaire va alors se mettre à gonfler sous l’afflux d’humidité, ce qui peut aussi aggraver la porosité donc sécheresse et frisottis de plus belle.
      Voir aticle : http://beautiful-boucles.com/dou-viennent-les-frisottis-et-comment-les-eviter/

      Conclusion : la glycérine est à manier avec précaution…
      Dans votre cas, mieux vaut la laisser tomber je crois.

  3. vous utilisez quoi vous comme produit hydratant svp ?

  4. Et ben voilà, c’est exactement ce que je reprochais à pas mal de produits afro (même si ce ne sont pas les seuls, l’effet est encore pire sur les cheveux pour lesquels ils sont destinés, à savoir très secs) : si on scrute les compo, une bonne partie (à commencer par les marques les plus réputées, un comble) contient du « paraffinum liquidum », qui est déjà pas du tout un bon plan pour le cheveu bien sec, mais combiné à la glycérine qu’il y a souvent dans ce type de produit (et parfois en bonne dose, vu la position sur la liste), c’est une cata ! Et parfois, y a l’alcool en plus, la totale !

    • en tant que tel le paraffinum liquidum, pas ecolo du tout toutefois, n’est pas forcement nefaste pour les cheveux malgre tout, c’est pas ce qu’il y a de mieux mais c’est un bon filmogene ca peut aider a « calmer » les frisottis.
      Il est souvent utilise car bon marche.
      Mais c’est vrai que la glycerine peut alterer ses proprietes si le climat n’est pas adapte…

      • Là, je parle en dehors de la considération écolo (qui me préoccupe aussi), je regarde surtout autour de moi et surtout le parcours de ma mère qui en avait fait usage. Je me suis peut-être mal exprimé, je vais essayer de développer.

        Si tu en as déjà utilisé par le passé, peut-être que ça t’a moins marqué parce que tu as les cheveux moins secs que ceux de ma mère (qui a les cheveux crépus, 4b, donc très secs de nature) et des autres personnes qui en ont bcp utilisé.

        Au début, les propriétés filmogènes des huiles minérales donnent cette illusion, mais le revers que les utilisatrices constatent au bout d’un moment, c’est au fil du temps, quand elles essayent de rafraîchir leurs cheveux (le 2nd ou 3e jour) : ces huiles minérales finissen par empêcher la formation des liaisons hydrogènes… et résultat, ben au bout de plusieurs semaines d’utilisation, perte de tonicité des frisettes, quoi. Et dès qu’elles se mises à utiliser des produits n’en contenant pas mais qui avaient des corps gras (végétaux) avec des propriétés filmogènes mais pas occlusives, leurs cheveux allaient mieux.

        En fait, ça vient surtout du fait que les huiles minérales ont un film trop occlusif ; donc, à choisir, opter pour des corps gras qui ont des propriétés filmogènes sans film ultra occlusif comme l’huile minérale.

        • en fait je n’ai jamais vraiment utilise ce produit mais j’ai vu certaines personnes ayant de beaux cheveux utiliser ce type de creme a trois francs six sous (uniquement sur les longueurs).
          effectivement utilises en trop gde quantite il peut sans doute y avoir sans doute un effet d’accumulation pouvant nuire a l’elasticite du cheveu par application d’eau.

          • Moi, j’avais testé 1 fois dans le passé (passé très lointain), mais mes cheveux n’ont pas supporté : je n’en avais pas mis bcp, mais ça me faisait un toucher poisseux (ça ne se voyait pas, mais ça se sentait au toucher), mais je précise que j’ai les cheveux fins… mais bon, à l’époque, je ne captais rien aux compositions, mais ça, c’était avant 😉

            Et pour que je trouve un produit qui me fasse un toucher gras, faut y aller ! Car je me confectionne des crèmes riches adaptées aux besoins de mes cheveux mais je tiens compte qu’ils sont fins : donc, je mets 8% d’émulsifiants mais la phase grasse (beurre de karité, huile de coco et dattier du désert) je la réduis et la combine avec du caprylis et du coco silicone car j’ai remarqué qu’il ne me fallait pas une phase grasse à un dosage important, mais une part d’émulsifiants plus importante pour l’effet filmogène et le gainage sans toucher gras sur mes cheveux et sans les alourdir.

            Ma mère et des copines qui ont les cheveux crépus, cheveux donc plus secs et plus « gourmands », ça leur convenait les 1ères semaines, mais après mauvais effet, leurs cheveux avaient perdu en souplesse.

            Après, je ne sais pas si les personnes dont tu parles avaient les cheveux secs et crépus ou secs et fins, ça doit dépendre des cheveux, je pense.

          • oui en effet c’est gras, comme pas mal de produits special cheveux afros…

  5. Bonsoir,
    Je tiens à vous féliciter dans un premier temps pour votre magnifique blog j’en apprends de plus en plus avec vous merci !
    J’ai un problème j’ai les cheveux frisés fins et à je fais des tresses tout les soirs en mettant du leave in et un peu d’huile de coco par exemple et le lendemain des que je les défais mes cheveux sont tous asséchés poisseux et sec ? Je ne comprends pas pourquoi sachant que je les ai hydrates la veille merci
    Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *