Pour avoir de beaux cheveux bouclés, il suffit de peu : less is more !

Toutes les têtes bouclées le savent : face à des cheveux secs et rebelles ou des boucles informes, le premier réflexe est bien souvent de se jeter sur tous les produits estampillés « belles boucles » qui nous promettent monts et merveilles. Du shampooing au sérum en passant par les masques à tout et n’importe quoi, sprays, mousses, crèmes, laits, gels… : certaines salles de bain finissent par ressembler à des linéaires de supermarché !
Je suis aussi passée par là… jusqu’à ce que je décide enfin d’essayer de comprendre vraiment comment « ça marche » un cheveu bouclé.
Et finalement ce n’est pas si compliqué ! Aujourd’hui ma routine capillaire s’est réduite à 3 produits indispensables : mes boucles n’ont jamais été aussi belles (et mon porte-monnaie beaucoup moins fauché) :

Ce trio d’indispensables, shampooing doux, après-shampooing riche et leave-in hydratant, n’a rien de révolutionnaire, il suit les principes de bases d’une chevelure bouclée en bonne santé :

Moins d’agression capillaire = moins de produits à utiliser
Tout d’abord >un shampooing doux non détergent, sans sulfates, qui respecte la fibre capillaire et ne l’assèche pas.
J’utilise le shampooing Melvita « lavages fréquents » au miel et à l’arnica avec les meilleurs tensio-actifs du marché (dérivés du sucre). Auparavant j’utilisais le Nodé non détergent de Bioderma mais sa formule était plus chimique (présence de parabens et de quaternium).

Cette vérité simple commence à être de plus en plus connue et les grandes marques s’y mettent aussi (dernier exemple en date : Timotei avec sa gamme « Délice Bio »).
En effet, avec un shampooing avec sulfates, décapant, vous aggravez le problème de sécheresse (et donc sa cohorte de soucis capillaires : frisottis, cheveux qui moussent, qui gonflent disgracieusement, etc), vous avez donc logiquement besoin de plus de produits hydratants et gainants pour rétablir la cuticule du cheveu agressée.
En utilisant un shampooing doux, on préserve mieux le film hydro-lipidique naturel protégeant et lustrant le cheveu, l’une des conditions de la beauté de nos boucles : résultat on recourt à moins de produits hydratants ensuite. CQFD…

Le principe est le même avec tout ce qui peut agresser la fibre et donc l’abîmer : outre les traitements chimiques ((dé)coloration, défrisage, lissage en tout genre…) les brushings, plaques lissantes, sèche-cheveu, démêlage brutal, serviette éponge frottée trop vigoureusement…
Plus vous ferez subir l’une ou l’autre de ces pratiques à vos cheveux, plus ils nécessiteront de soins.
A l’inverse, en les évitant, vos cheveux seront plus sains et auront donc besoin de peu pour se refaire une beauté !

Moins de produits coiffants = moins de shampooings
Je n’applique le shampooing qu’au niveau du cuir-chevelu préservant d’autant mieux l’hydratation de mes longueurs.
Je ressens aussi moins le besoin de laver mes cheveux qui restent beaux plus longtemps qu’avec un shampooing classique : environ 1 fois tous les 3 jours (2 fois par semaine). De plus, le fait d’utiliser peu de produits coiffants et donc de limiter les résidus, permet aussi de limiter le nombre de shampooings.

En second lieu (je pratique le condition-wash-condition), j’ajoute sur les longueurs uniquement un supplément d’hydratation gainante avec un simple après-shampooing riche en huiles végétales et beurre de karité, toujours chez Melvita : le baume démêlant pour cheveux secs. Je l’ai choisi car il est totalement exempt de silicones et de quats.
Outre le fait que j’aime appliquer sur ma tête un produit qui ne soit ni nocif pour la santé ni pour l’environnement, j’apprécie le côté à la fois gainant, léger et frais de ce produit qui fait plutôt bien son boulot (même si le démêlage « glisse » un peu moins bien qu’avec un produit chimique mais il suffit d’utiliser ses doigts dans la douche pour pré-démêler et ça passe très bien : ceci dit je n’ai pas les cheveux très longs donc pour moi cela reste adapté).

Je rince bien (à l’eau fraîche si possible) puis j’absorbe l’eau avec une serviette microfibre (sans frotter), avant de laisser sécher mes cheveux à l’air libre, maintenus dans la position voulue à l’aide de pinces plates. Parfois je les attache en queue de cheval en plus avec plusieurs élastiques lorsque je veux détendre un peu les boucles et limiter encore davantage leur gonflement (j’avoue ne pas être une adepte du « maxi-volume »… simple goût personnel :-). Je n’ajoute aucun autre produit leave-in et je n’y touche PLUS !

Avec ces deux simples étapes à prix raisonnables, j’obtiens de très bons résultats, à tel point qu’on me demande souvent si j’ai usé du fer à boucler pour former mes boucles !

Deuxième (et troisième…) jour, post – Shampooing
Enfin, les 2 ou 3 jours qui suivent mon shampooing et AS, je me contente d’humidifier (eau froide) légèrement mes cheveux pour les démêler (avec mes doigts mouillés) complété ensuite du peigne (mouillé également) pour affiner le démêlage. Puis j’applique une noisette de crème hydratante Phyto 7 ou 9 pour les gainer et redonner de la tenue aux boucles. Cette crème a le grand avantage d’être naturelle (même si non bio) et non grasse. Mes cheveux conservent ainsi leur brillance et légèreté, sans aucun effet compact. Je n’ai besoin de faire aucune retouche dans la journée.

Les pinces : mes meilleures alliées pour discipliner mes cheveux
Ensuite, je pose des pinces plates sur mes mèches devants (souvent plus rebelles) pour qu’ils prennent le bon pli en séchant et ne gonflent pas (j’aime bien que mes mèches de bordure soient plus lissées sur le dessus avec des longueurs bouclées) : je les retire (ou pas, selon l’humeur !) une fois secs. Et c’est fini !
Je laisse toujours mes cheveux sécher à l’air libre, je n’utilise jamais de sèche-cheveux quitte à sortir avec les cheveux pas encore tout à fait secs (à condition qu’il ne fasse pas trop froid).

Trop d’hydratation tue l’hydratation
La principale erreur que j’ai apprise à ne plus commettre : « l’over-conditioning » (la surcharge de produits hydratants/conditionneurs).
Auparavant, j’étais persuadée d’avoir des cheveux archi-secs parce qu’ils avaient tendance à « mousser » sans boucles définies.
J’usais et abusais donc de corps tous plus gras les uns que les autres (bains d’huiles végétales, beurre de karité, silicones…) : résultat mes cheveux étaient gras, alourdis et ternes… et toujours aussi moches ! Même les masques ont tendance à être trop riches pour mes cheveux, raison pour laquelle je n’en utilise plus et je n’en ressens pas le besoin.

Conclusion : inutile de saturer ses cheveux de produits hydratants ou nourrissants, ce n’est pas forcément la solution à vos boucles dévitalisées. Appliquez la juste dose (et la bonne texture) qui est souvent finalement assez réduite (et limitez les agressions !).

Pour terminer et finir de vous convaincre, je vous invite à regarder cette vidéo d’un célèbre coiffeur (Fred) qui démontre qu’il suffit de peu pour de belles boucles : les bons produits (il utilise ici le lait lavant -sans parabens, sans colorants, sans SLS et sans silicone- et démêlant conditionneur Christophe Robin -un peu chers toutefois- et la crème pour cheveux secs et frisés Garnier en leave-in) et les bons gestes (démêlage en aérant la chevelure, un peu de scrunching et une finition au diffuseur tête en bas et sur les côtés si vous aimez le volume).

De boucles raplaplas et brouillonnes à une frisure rebondie et joliment spiralée : l’avant-après est spectaculaire !

.

A lire aussi :

39 Responses

  1. Coucou,

    je viens de decouvrir ton site et j’adore tes explications, pour une fois que quelquun explique avant de condamner des produits,

    Moi j’essaye de ne pas utiliser de silicone mais je n’y arrive pas, neanmoins, j’utilise des produits lavants et hydratants sans silicone mais je dois en mettre apres pour me lisser les cheveux et j’arrive à m’en sortir plus en mois en faisant es pause du lissage et du silicone en lessant mes cheveux respirer quelques mois…

    Je viens de voir la vidéo, une petite remarque, la creme pour cheveux secs qu’il a mis sur les cheveux de la jeune fille contient du silicone :s…

    Merci encore pour tes explications pour bien prendre soin de ses cheveux,

    Yasmine :)…

    • Merci de ton message et oui effectivement les produits conseillés par le coiffeur
      de la vidéo contiennent des silicones.
      Pour ma part j’essaie de ne pas en utiliser ou le moins possible pour des questions d’environnement et de santé.
      Mais je ne suis pas radicalement « anti-silicones », d’autant que certains sont solubles dans l’eau, chacun est libre d’agir selon sa conscience et responsabilités.

  2. Tes boucles sont justes magnifiques j’avais moi aussi des anglaises sur la fin des cheveux lorsque j’étais petite.

  3. En utilisant seulement les 2 shampoings et non la crème tes cheveux sont correctement bouclé?

    • Oui j’arrivais à avoir de bons résultats avec seulement le shampooing et l’APRES-shampooing.
      Pour mes cheveux non traités chimiquement et jamais brushés ou lissés (donc non endommagés) c’était suffisant.

  4. d’accord merci beaucoup je pars en acheter ce tanto!!

  5. mais avec qu’un seul produit sois shampoings ou après shampoings cela ne marche plus?

    • Non il faut vraiment au minimum le shampooing et l’après-shampooing.
      Il faut aussi effectuer les bons gestes et ne pas avoir agressé ses cheveux par ailleurs.
      N’oublie pas que les produits ne font pas tout, c’est toute ta routine qu’il faut prendre en compte.

  6. Tout d’abord j’adore ton site Miss Boucles, il est bien fait et on y trouve un tas de trucs intéressants ! Merci à toi !
    Mais là j’ai du mal à être convaincue quand tu dis que pour atténuer la sécheresse il faut utiliser beaucoup moins de produits hydratants.
    J’utilise la crème pour cheveux crépus ultra doux, je n’ai pas des cheveux crépus mais ils sont longs, frisés et très secs (surtout d’un coté de ma tête où c’est n’importe quoi). Et quand je m’en met, mes cheveux sont soyeux 30 secondes puis c’est la paille à nouveau. Alors j’imagine même pas si j’en n’utilisais plus du tout…

    • Merci du compliment c’est gentil.
      Je précise un peu mes propos. Ce que je dis surtout c’est qu’il faut éviter d’agresser ses cheveux car c’est cela qui entraîne le besoin de toujours plus de produits pour colmater les dégâts.
      Maintenant il n’en reste pas moins qu’il est nécessaire d’utiliser 2 à 3 bons produits hydratants, en quantité suffisante selon la longueur des cheveux.
      Parfois, il faut aussi savoir couper quand le cheveu est trop endommagé.
      Mais démultiplier les produits n’est pas forcément une bonne stratégie et peut s’éverre très ruineux !

  7. 1000 mercis pour ce site que j’ai découvert hier et dans lequel je trouve plein d’astuces pour mes cheveux, qui ne ressemblent à rien pour le moment.
    Mais je vais suivre vos conseils et tenter de me réconcilier avec eux.
    Encore merci, et à bientôt

    PS : y a t’il une newsletter ?

    • merci c’est très sympathique 🙂
      la newsletter n’est pas encore active mais tu peux envoyer un mail avec « newsletter » en objet et je t’inscrirai.
      sinon le fil rss ou facebook

  8. Salut,
    J’en ai vu des sites ou blogs sur le cheveux, mais le tien est de loin le plus documenté, beau boulot et merci pour tes articles, j’en apprend bcp à chaque lecture, je précise que j’ai les cheveux crépus, mais tes conseils restent très utiles.Merci.

  9. Cc ,
    Ton site est genial vraiment . J ai rarement vu un site aussi complet et aussi sympa à lire .En plus cela concerne tout les differents types de cheveux bouclés (de la vague à l’afro) Franchement ton site et ses conseil valent dix fois mieux que ceux de certains magazines people .
    Je vais essayer de suivre les conseils qu ‘il y a vraiment ^^

    • merci c’est adorable et encourageant !
      j’espère que ces conseils te seront profitables, bonnes boucles ! 🙂

  10. A mon tour de te remercier pour ton site. Comme beaucoup d entre nous j adore mes jolis cheveux frisés mais quel boulot.. Parfois désespérée, je coupe tout puis je regrette presqu immédiatement.
    Mon chéri me demande d aller me « toiletter » à cause de l effet caniche que peuvent parfois prendre mes cheveux. Mais je fais de la résistance pour les garder longs. Avec tous les bons conseils de ton site, je pense pouvoir relever le défis. Merci encore.

    • merci bp c’est très sympa ! dur quand même l’expression de ton chéri…, mais bon c’est vrai que les boucles demandent des gestes spécifiques et qu’il faut parfois du temps pour les apprivoiser et qu’elles donnent le meilleur d’elles-mêmes 🙂

  11. Tu les as acheter ou ton shampoing, as et crème ? stp

  12. Bravo pour ton site qui est une vrai mine d’or! Grâce à tes bons conseils j’ai appris à prendre soin de mes cheveux et aujourd’hui j’aime mes boucles
    Au plaisir 😉

  13. Article intéressant. Mais ce qui me choque dans la vidéo, c’est le brossage à la brosse à picots. Personnellement je trouve qu’il n’y a rien de pire. Ce n’est pas mieux un peigne à larges dents ?

    • Idem, j’utilise un peigne en corne et je pense que c’est bien mieux ou les doigts encore mieux pour limiter la casse des cheveux fins/sensibles ! si on le peut…

  14. Bonjour,

    Merci pour la vidéo ça marche super
    Par contre pour l’entretien quotidien(le lendemain) sans les laver tu fais comment?
    Cordialement
    Valérie

  15. bonjour,
    cette creme est 0 sulfates et 0 parabens???

  16. Miss boucles, les fabricants et certains salons de coiffure (je précise certains, car y en a qui sont consciencieux tout de même) vont te détester lol

    Et oui, dès le début de l’article, tu donnes le ton et je ne peux m’empêcher de te donner raison car au fil des années, c’est trop abusé ce qu’ils nous inventent : sérum anti-frizz, sérum pour cela, crème ou lait pour ceci, concentré spécial pointes, huile miraculeuse par là, lotion spray spécial « boucles » pour du ressort (que tu peux faire avec les mains), baume pour cuir chevelu sensible, produit de finition et de maintien (gel, mousse, laque…)… rien que tous ces produits sans rinçage, si tu les superposes et que tu supportes sans aucun désagrément, je dis chapeau mdr

    Alors, si avant tu as utilisé un masque bien lourd sur la tête, bonjour lol

    Les masques nourrissants ne sont pas forcément les plus lourds selon la compo : il y a des masques qui sont fluides tout en étant riches et qui sont légers à l’application et d’autres, une fois appliqués, ils sont tellement lourds, que tu as l’impression de porter une perruque ! La différence que j’ai constaté entre les 1ers et les 2nds, c’est le dosage de conditionneurs dans la formule : si y a un peu de conditionneur mais combiné avec d’autres émulsifiants, ça passe bien, mais quand le conditionneur est le principal émulsifiant, au secours ! Le dernier que j’ai testé avant de me mettre à confectionner mes propres soins, j’ai dû le rincer au bout de 2 minutes, car il était tellement lourd sur ma tête, que j’avais l’impression de porter une perruque et ça me faisait presque mal à la tête.

    Pourtant, j’ai le cheveu sec de nature, donc je me confectionne des soins riches mais le conditionneur végétal, je le dose à 3% maxi dans un produit et le reste d’émulsifiants, ça sera de l’alcool cétéarylique et de la cire émulsifiante n°3 (je l’adore, elle est légère) et dans le cas d’un masque, je mets un peu d’alcool cétylique pour un peu plus de consistance.

    Après, y a des huiles végétales qui peuvent faire le cheveu raplapla même si pas trop dosée : j’ai remarqué que l’huile de brocoli me faisait les cheveux carrément raplapla en petite dose et l’huile de coco au-delà de 2% dans ma phase huileuse (qui ne contient pas que la coco), pareil, cheveux tout raplapla.

    Comme précisé dans ton article, oui, faut vraiment opter pour une texture et une formule (légère ou riche selon les besoins du cheveu) qui conviennent à chacun : ce que tu mettras toi ne me conviendra pas (ça sera pas assez nourrissant pour mes cheveux) et ce que je mettrai moi, sera déjà trop riche pour toi.

  17. Je fais une parenthèse sur la vidéo : Fred (de CutbyFred), je le mets au défi de faire le même dosage sur une chevelure bien frisée et plus sèche de nature, le résultat sera loin d’être le même. J’avais looké son site pour voir s’il s’était déjà occupée d’une tête frisée (histoire de voir quel dosage il employait), ben je n’ai pas eu ce plaisir : ce sont dans l’ensemble des cheveux ondulés ou à boucles très larges qui sont coiffées.

    Après, concernant le choix du produit : à moins que la compo ait changé depuis, mais hormis le soin sans rinçage au tiaré (qui est léger), tous les autres crèmes sans rinçage de Garnier Ultra doux ont parmi les 5 1ers ingrédients le paraffinum liquidum dans la compo… et le karité ou truc végétal, il est vers la fin de la liste, donc en petite quantité à côté de l’huile minérale… je déconseille ce type de produits aux cheveux assez secs de nature.

  18. Pour la brosse à picots dont vous parlez, ça ne me choque pas qu’elle soit à picots, c’est surtout qu’elle soit en plastique avec des boules au bout (qui peuvent accrocher les cheveux) et surtout qu’il lui démêle les cheveux avec avant d’avoir appliqué le produit.

    ça va peut être vous surprendre, mais une brosse à picots sans boules au bout et en bois comme celle-ci http://www.mondebio.com/article.php?articleID=20339&mb=gain&mb=gain , sur ma chevelure humide (après avoir appliqué ma crème capillaire), ben une fois secs, mes cheveux ont des boucles plus larges que lorsque j’utilise le peigne ou les doigts… jusqu’ici, je me disais que j’étais peut-être une alien, mais je vois que non…

    Quand je veux des boucles plus serrées (des frisettes 3b), c’est peigne ou doigts ou un mélange des 2, et quand je veux un style boucle plus larges (mais bien rebondies quand même), j’utilise ma brosse à picots en bois sans boules au bout et c’est nickel et encore plus rapide qu’avec le peigne ou les doigts quand on a les cheveux très longs comme les miens : secs, ils sont quasiment à la taille – et encore, j’ai coupé 5 bons cm il y a 1 mois car ça faisait 6 mois que je n’avais pas coupé les pointes (en général, je coupe 1 à 2 cm tous les 3-4 mois mais là, j’avais oublié) car sinon ils étaient carrément à la taille.

    Et c’est aussi mon outil démélage quand je vais à la plage : je ne m’embarrasse pas d’un peigne sur des cheveux humides salés, je vaporise un peu de lait solaire, je malaxe pour bien répartir, un coup de brosse à picots en bois sans boules, c’est démêlé en 5 min maxi

  19. Bonjour!

    Peux tu me dire quelle est la marque du boucleur utilisée dans la vidéo?

    Merci!!!

    • Salut Elodie, aucun fer à boucler n’est utilisé dans la vidéo, uniquement un seche cheveux avec diffuseur pour le volume, mais je sais pas marque, désolée !

  20. Hello Miss boucles !

    Merci de tout tes conseils capillaires ! Je t’avoue que je suis au bout du rouleau en ce qui concerne mes cheveux : une sorte de masse de poils longs avec de jolies boucles anglaises derrière la tête et sous les cheveux, et tout le reste complétement plat…
    Que faire ? Raser 😉 ?

    Je veux des bouclettes plein la tête !!

    Tu aurais une piste à me conseiller ? Je déprime du poil de tête…

  21. Bonjour
    c’est décidé maintenant que je viens de couper es longs cheveux je n’utilise plus que des bons produits bio
    impossible de trouver les 2 produits melvita
    ont ils cessé de les produire?? lesquels pourraient les remplacer??

    merci

    • j’ai fait une liste de shampooings (sélection shampooings).
      je suis en train de faire celle des AS
      tu as des idées produits dans la marge de droite du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *