Les shampooings bios et les bases lavantes naturelles (douces) abîment-ils les cheveux ? (non !)


La question peut paraître saugrenue mais elle m’a bien été posée par une lectrice suite à l’avis de sa coiffeuse : « J’ai adopté tes produits bio (cf : ma routine capillaire ici avec les produits Melvita que j’affectionne), j’en ai parlé à ma coiffeuse qui me dit que les bases lavantes naturelles qu’il mettent dans les shampoing bio abîment encore plus les cheveux que le sulfate contenu dans les shampoings classiques.. Qu’en penses tu ? » J’avoue que ces propos ici rapportés m’ont fait bondir. Je me suis demandée si cette coiffeuse avait vraiment toute sa tête quand elle a osé débiter une telle ineptie…

Au début donc je me suis vraiment demandée sur quoi pouvait bien s’appuyer cette coiffeuse pour énoncer une telle critique. J’ai donc d’abord répondu à cette lectrice que les coiffeurs sont en général pro-chimiques et anti-bios, quitte à ce que cela leur ruine la santé (cf : article sur les maladies professionnelles courantes des coiffeurs : http://beautiful-boucles.com/les-coiffeurs-victimes-de-la-cosmetique-petrochimique/)

Ensuite, après avoir un peu plus réfléchi sur l’origine de sa réflexion (j’aime bien comprendre le pourquoi du comment en général !), j’ai réalisé qu’en fait cette coiffeuse raisonnait en suivant le discours des grosses marques de cosmétiques qui consiste à faire croire qu’un shampooing est un soin, en le truffant d’agents conditionneurs synthétiques en général.
Or, si l’on réfléchit un peu et que l’on écoute ce que préconisent les dermatologues, qui sont à mon avis bien plus fiables…, un shampooing n’est normalement pas destiné à soigner les cheveux en leur apportant un effet cosmétique de beauté quelqu’il soit. Un shampooing ne devrait d’ailleurs pas être appliqué directement sur les longueurs.
Il doit être employé sur le cuir-chevelu en vue de le nettoyer, c’est à dire le débarrasser des résidus divers et l’assainir.

On utilise ensuite un après-shampooing ou un masque pour le soin à proprement parler et l’aspect esthétique.

Dés lors, en effet, si l’on se contente d’utiliser un shampooing bio (à base lavante douce) sans autre soin ensuite, les cheveux garderont leur aspect naturel, qui n’est en général pas très glorieux (les longueurs étant des tiges mortes d’un point de vue biologique). Un coup de pouce (de vernis) cosmétique est en général toujours nécessaire, surtout en cas de cheveux secs pour les gainer et leur donner de la brillance.

Toutefois, il est clairement abusif et faux de dire qu’une base lavante douce d’un shampooing bio « abîme » !
Il n’abîme rien, bien au contraire, il lave tout en douceur le cuir-chevelu qui n’est ainsi pas encombré ou obstrué par de quelconques agents graissants ou coiffants, sans aucun risque d’irritation et sans dessèchement puisque non détergent.
A vous ensuite de le compléter par le produit de votre choix pour mettre en beauté vos boucles.

A lire pour plus d’infos :
L’art du shampooing : comment laver ses boucles sans les agresser

Qu’est-ce qu’un shampooing vraiment doux pour les cheveux ? (liste sulfates)

A lire aussi :

17 Responses

  1. Merci Miss boucles pour ton blog. Tu m’a réconcilié avec mes cheveux frisés que je vais laisser pousser et soigner suivant tous les précieux conseils de ce super blog. Tu peux donc compter une nouvelle FAN !

  2. Bonjour!
    Cet article tombe à pic car j’ai justement un « problème » avec le bio et je voulais vous demander conseil. Avant tout, je tiens à préciser que c’est grâce à votre site que je suis passée au Bio, et y’a pas à dire, c’est vraiment autre chose !

    Bref ! A la base, je n’ai pas de pellicules, j’ai les cheveux longs et jusqu’à présent je les lavais tous les 2-3 jours grand maxi car ils regraissaient très vite. Parce que j’aimais bien le rendu (puisque je n’avais pas de pellicules), j’utilisais toujours du H&S, antipelliculaire donc.
    Quand je suis passée au bio (j’ai essayé Melvita et Timotei, excellents tous les deux : cheveux doux, vraiment souples, brillants, belle forme, pas vaporeux, etc.), j’ai eu la mauvaise surprise d’avoir de fortes démangeaisons sur le cuir chevelu dès le lendemain du lavage, et si je grattais, des espèces de grosses pellicules. Si j’arrivais à ne pas gratter (un supplice…) je pouvais tenir 5 jours avec les cheveux tout propres, ce qui était ce que je cherchais (marre de laver souvent des cheveux longs…). Mais c’est tellement difficile que c’est presque impossible.

    Ma question est : qu’en pensez-vous ? N’est-ce pas étrange que du bio me donne des pellicules ? Ca devrait être l’inverse… Je précise que j’ai déjà plein de fois et sur de longues périodes, même récemment, utilisé des shampoos non antipelliculaires, et que ça ne m’a jamais fait cet effet de démangeaisons et pellicules, ce qui est bien étrange.

    Du coup, aujourd’hui je lave mon cuir chevelu avec le H&S et les longueurs avec un de ces 2 shampoings bio, ce qui marche bien (pas de démangeaisons et mes cheveux sont propres 4-5 jours). Mais j’aimerais tellement n’avoir qu’un seul shampoing… le plus simple possible en fait.

    Merci pour votre éclairage, car je suis vraiment perplexe 🙂 Désolée si mon commentaire n’est pas au bon endroit.
    Amicalement !

    • Bonjour Lucie, ta question est intéressante.
      Il est difficile de répondre malgré tout sans connaître exactement tous les produits/accessoires que tu utilises et d’autre part tes antécédents/nature de cheveux. Et surtout très important : quel shampooing bio tu as utilisé (il y a plusieurs gammes chez la même marque)…
      Les pellicules peuvent avoir plusieurs origines.
      Voir article : http://beautiful-boucles.com/cuir-chevelu-sec-qui-picote-gratte-que-faire/
      Toutefois de par mon expérience personnelle, je peux dire que j’ai eu ce pb de grosses pellicules et de démangeaisons avec les shampooings destinés aux cheveux secs (bio ou non). C’est pourquoi je recommande plutôt d’utiliser un shampooing simple sans additif supplémentaire, la formulation la plus simple possible, juste avec une base lavante douce.
      En effet un shampooing « hydratant » (i.e. surchargé en actifs graissants) n’est souvent pas adapté au cuir-chevelu et peut provoquer des pellicules.
      Réserve ce type de produits (pour cheveux secs) aux soins sur les longueurs. Rappelles-toi qu’un shampooing n’est normalement pas destiné à te rendre les cheveux doux et brillants… Mais juste à laver ton cuir-chevelu.

      Autre facteur de pellicules que j’ai pu expérimenter : le port d’un bonnet l’hiver ! Depuis j’ai adopté le « cache-oreilles » avec succès et en plus ça ne décoiffe pas !

      • Bonsoir !
        Merci d’avoir pris le temps de me répondre.

        Alors quelques infos en plus : je n’utilise aucun autre produit que mon shampoing (ni AS, ni soin, rien du tout ! je suis très simple et je n’ai pas envie d’avoir plusieurs produits) ; ils sont je pense entre 2A et 2B et bruns ; j’alterne cheveux lâchés et cheveux attaqués en une espèce de banane avec une pince, je ne serre pas trop pour laisser respirer et laisser du mouvement ; je laisse toujours mes cheveux sécher à l’air libre ; enfin les 2 shampos bio dont je parle sont le Melvita lavages fréquents (donc pour cheveux normaux) et le Timotei Bio Délice cheveux secs (en effet !).

        Mais les 2 me font le même effet. J’ai lu le lien que tu as mis et en fait, je ne sais pas exactement comment mes cheveux sont, en réalité. J’imagine qu’ils sont normaux mais que je voudrais les hydrater davantage, ce qui me faisait pencher pour des shampos pour cheveux secs. Mais je vois que c’est aux cuir chevelus secs que cela est destiné en vrai : je vais donc essayer les pour cheveux normaux. Mais cela n’explique pas pourquoi le Melvita me fait cet effet alors. En fait, le lendemain ça démange et ce sont des pellicules sèches, et forcément je gratte, et ensuite tout devient vite très gras à cause de cela.

        J’ai cherché sur le site des exemples de shampoings doux les plus simples possibles et je ne trouve pas vraiment. N’existe-t-il pas des bases lavantes douces seules sans rien d’autre, dans le commerce ? Ca et un soin et hop, ce serait idéal !

        A court terme, pour suivre ton conseil, je vais essayer le Timotei Bio pour cheveux normaux et je reviendrai donner des nouvelles 🙂

        Encore merci pour ton aide, c’est très sympa, et très utile pour moi ! Bises.

        • merci de tes infos complémentaires, alors pr le timotei bio cheveux secs, oui c’est normal pr les pellicules, je ne le supporte pas non plus, n’ayant pas le cuir chevelu sec.
          pr le melvita lavages fréquents, en re-regardant la compo, je constate qu’il contient aussi en quantité de la glycérine, un hydratant humectant, étrangement je le supporte bien, mais j’ai les cheveux plus bouclés que toi (3A) donc je dois avoir le cuir chevelu un peu plus sec que toi je présume (mais c’est vrai que je peux avoir de petites pellicules à l’occasion, faiblement et ponctuellement, mais ça vaut peut être le coup que je teste un autre de la gamme aussi du coup !)
          en quantité moindre qques autres actifs possiblement hydratants comme « Rosa Canina Fruit Oil » (il y a le mot huile dedans, donc peut être que tu ne supportes pas non plus…).

          Dans ton cas, il faut en effet que tu vérifies que le shampooing ne contient rien de « graissant » même en petite quantité, les shampooings logona st très réputés aussi, teste peut être un pour cheveux gras du coup, il sera peut être plus adapté à ton cuir-chevelu, n’en mets pas sur tes longueurs par contre, même si tu ne sembles pas avoir de souci de sécheresse particulier !

          autre shampooing pouvant te convenir, le melvita pr cheveux gras sans sulfates et sans glycérine avec des actifs naturels purifiants : http://www.melvita.fr/shampooing-cheveux-gras-certifi%C3%A9-bio-sans-sulfate,2,2,5225,902.htm

          • En fait, tu te trompe je crois Miss Boucles, il semblerait qu’il y ait bel et bien de la glycérine dans le shampoing Melvita pour cheveux gras.

            Et d’ailleurs, je suis en plein questionnement à propos de ça.
            J’ai lu sur ton site que la glycérine pouvait potentiellement déshydrater le cheveu si elle ne trouvait pas d’autre source d’eau à l’extérieur de celui ci (auquel cas elle lui apporterait cette eau). Et je lis partout ailleurs qu’en petite quantité, c’est top. Je ne sais plus trop quoi penser… Y a-t-il des shampoings et des AS tout faits à base d’autres humectants (aloe vera, urée, algues…) ? Des bases lavantes toutes seules qui n’en contiennent pas ?

          • yep c’est effectivement ce que dit la littérature sur le sujet, je pense que ds la formule de melvita elle n’agit pas comme humectant mais je n’ai jamais réussi à avoir leur réponse sur le sujet pour en savoir plus sur la formulation, mais en tous les cas je n’avais pas noté de désséchement à mon niveau, juste qques pellicules (j’ai une tendance aux pellicules de base).
            depuis j’utilise leur shampooing pour cheveux gras qui ne contient pas de glycérine et qui fait bien son boulot, attention à n’utiliser que sur le cuir chevelu pas les longueurs.

  3. Pour réagir aux commentaires précédant je tiens à dire que moi aussi depuis que j’utilise des shampoing bios ou sans simplement sans sulfates j’ai des pellicules, à la différence que je n’ai aucunes démangeaisons et que ce sont plutot des croutes qui restent collées au cuir chevelu et quand je les gratte pour les enlever ça fait comme des pellicules.

    Quand j’utilisais des shampoings H&S là pas de problèmes mais dès que j’ai commencer à prendre un shampooing sans sulfates je me suis retrouvé avec ces pellicules. A mon avis c’est du au faite que le SLS est très détergeant et que donc il permet d’éliminer tous les résidus de peau qui desquame et qu’ainsi elles ne s’accumulent pas pour former des pellicules.

    Malgré tout je préfère avoir des pellicules que de me retrouver avec mes cheveux d’avant : très secs et très volumineux, trop de frisottis et abimés.

    Mes croutes sont dues à un cuir chevelu extrèmement sec (il ne fabrique pratiquement pas de sébum je pense).

    Pour les pellicules je me lave maintenant les cheveux 2 fois par semaine, au lieu d’une, ça a beaucoup amélioré depuis, et j’essaye d’arreter de gratter car ça empire. Le shampoing melvita antipelliculaire n’avait pas marché.

    J’avais tester à réutiliser un shampoing H&S et effectivement je n’avais plus rien mais je ne tiens pas à continuer avec ces shampoings détergeants.
    En tout cas ce n’est pas du à des shampoing trop hydratants car j’en ai testé plusieurs assez « neutres » (Melvita anti-pelliculaire et lavages fréquants, base lavante neutre AZ, Shikakai, Loreal Ever Liss)

    • Des croûtes c’est bizarre quand même… Tu n’utilises pas des produits irritants ou chimiques ?
      Depuis cet échange, pour ma part j’ai changé de shampooing Melvita, j’ai pris celui pour cheveux gras qui ne contient pas de glycérine et c’est mieux en effet pour moi même si je ne souffrais pas de pellicules très abondantes auparavant.
      J’ai posé la question à Melvita sur la présence de glycérine et sur les réactions observées par les unes et les autres, mais pas eu de réponse pour l’instant, je suis déçue ! enfin pr l’instant je reste satisfaite de la marque malgré tout…

  4. Oui des croutes ou plutot des pellicules collées a cuir chevelu car ça a le meme aspect qu’une pellicule quand je l’enlève mais en plut grand. je sais c’est bizarre mais je dois faire avec. Et quand je sort de la douche et que je me gratte le cuir chevelu,ça fait une « pate blanche » sous mes ongles, c’est plus ramolli et ça sort beaucoup plus facilement.

    Je pense que c’est rien de plus que des pellicules mais qui restent collés à cause du manque de sébum et qu’il n’y a pas trop à s’inquiéter mais au fond je n’en sais rien.

    • oui disons que sans être dermato, j’aurais tendance à penser qu’il s’agit en effet d’un symptôme de grande sécheresse voire d’irritation,
      Tu pratiques le défrisage ou la coloration peut-être ?
      Dans ton cas je me demande si un shampooing doux enrichi en corps gras/hydratants ne serait pas plus approprié.
      Si ça se trouve tu n’avais pas ce soucis avec les shampooings chimiques car ils sont souvent bourrés de silicones pour compenser leurs effets détergents ? Il faudrait l’avis d’un dermato, mais si j’étais toi, je le demanderai malgré tout, même si tu n’en souffres pas, mieux vaut prévenir que guérir, et tiens moi au courant stp, si tu le peux, ça m’intéresserait de savoir à quoi cela est dû.
      A noter qu’en général les dermatos sont plutôt pro-silicones (du moins pour les crèmes pour la peau !)…

      • Bonjour !
        Je repasse de temps en temps sur le site et j’ai découvert les commentaires de Sabrina, qui a exactement décrit ce que me font les shampoings bio que j’ai essayés et dont je parlais dans mes messages ci-dessus.

        Au final, j’ai trouvé la routine qui me convient le mieux :
        – Shampoing H&S Classique juste sur le crâne (pas les longueurs), je rince ; puis Après-shampooing Vitalité Nutrition – Délice Bio de Timotei sur les longueurs. Je rince puis je passe un coup d’eau froide quelques instants le temps de bien refroidir ma chevelure.
        C’est ce que j’ai trouvé de mieux pour l’instant. Ca tient 3 jours (j’aimerais plus mais c’est déjà pas mal et mieux qu’avant ^^). Et j’aime bien le résultat.

        Par contre, j’ai remarqué que mes cheveux regraissent vite dans 2 conditions :
        – ponctuellement si je suis stressée. Je n’y avais pas fait attention jusqu’à présent mais en fait, c’est flagrant chez moi ! Donc pas uniquement dû au shmpoo…
        – de façon générale, plus je les laisse pousser, plus je pense qu’ils sont lourds sous leur poids, donc plus proches du cuir chevelu, et je pense que ça les fait regraisser plus vite. C’est rageant parce que les longueurs, elles, n’ont pas besoin d’être lavées aussi souvent…

        Du coup, j’ai une question Miss Boucles : j’ai cherché et je n’ai pas trouvé sur ton site de test de shampoings solides naturels et/ou bio tels que ceux de la gamme Ma Provence (existe pour cheveux secs, normaux, gras, antipelliculaires) pour lesquels j’ai trouvé d’excellents avis sur internet (et le prix est chouette aussi) ; j’ai entendu parler de la marque Lush également. J’ai l’intention d’en essayer bientôt, et je me disais que ça pourrait t’intéresser d’en parler, d’analyser la composition, etc. Je suis preneuse de tout avis !

        Merci et bonne continuation 🙂

  5. Bonjour
    J’ai découvert votre site et j’avoue que j’y ai appris énormément de choses et je vous en remercie.
    J’ai une question, mes cheveux sont bouclés mais depuis quelques temps mes cheveux sont ni bouclés ni lisses et pas très beaux.
    J’utilisais toutes sortes de shampooings, soins et après avoir lu votre site j’ai compris que c’était peut-être ça le problème.
    Je vais donc remédier à cela. Par contre je suis incapable de ne pas mettre de mousse sur mes cheveux humides après shampooing pour essayer de discipliner les boucles. Cela pourrait aussi assécher le cheveux ? Que mettre en substitution ?
    Merci d’avance.
    cordialement

  6. Il faut toujours lire la composition des shampooing même estampillés bios.
    Il y a quelques mois, je vois en grande surface au milieu de l’Oréal et Pantene, une marque inconnue « Lovéa ». Shampoing pour cheveux secs, estampillé bio, pas cher, dispo en grande surface ; Autant dire que je me suis jetée dessus comme un chat errant affamé.

    Première utilisation.. qu’est-ce que j’entends? c’est mes cheveux qui crissent comme ça?!

    Après un rinçage express et une avalanche d’après shampoing, je me dis que je vais lire la compo, histoire de. Le Sodium Laureth Sulfate est remplacé par de l’Ammonium Laureth Sulfate. Il est accepté dans les compos bios, car il est moins agressif envers l’environnement. Envers l’environnement, peut-être. Envers mes cheveux, certainement pas. L’Ultra doux de Garnier avec SLS n’avait jamais fait hurler mes cheveux de la sorte.

    Je rejoins donc l’avis de cette coiffeuse sur la question des shampoing bios.
    Par exemple, le shampoing desert essence n’est pas estampillé bio, mais il est sans sulfate d’aucun genre! Et mille fois plus doux…

    • Il est vrai que les shampooings bio peuvent comporter des sulfates indésirables comme ceux que tu cites et effectivement comme je le dis toujours lire la composition et vérifier la base lavante est impératif (cf mon article sur les bases lavantes douces).
      Cette coiffeuse toutefois préconise des shampooings classiques donc qui contiennent en général de l’ALS ou pire du SLS donc non je ne rejoins absolument pas l’avis de cette coiffeuse, je maintiens.
      Les shampooings utilisés en salon sont quasiment toujours à base de SLS d’ailleurs… Et ils font 2 shampooings à la suite, un massacre !
      Par contre effectivement il faut veiller à ce que la base lavante soit bien douce (je le rajoute ds le titre) ce qui est le cas de certains shampooings bio comme ceux de Melvita que j’utilise.
      Le shampooing que tu cites a l’air pas mal en effet.
      Après le tout est de correctement l’utiliser, sur le cuir chevelu et pas sur les longueurs/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *