L’eau : amie ou ennemie des cheveux secs ?

Beaucoup de têtes bouclées ou frisées sont contraintes de mouiller (ou au minimum de brumiser) leur chevelure chaque matin afin de réussir à la « dompter » au saut du lit. Le cheveu humidifié est en effet plus élastique que le cheveu sec et peut donc se modeler plus facilement. Pour autant, les effets de l’eau sur les cheveux peuvent être discutés.
Alors qu’on entend ou lit souvent sur Internet (notamment sur les blogs et forums) que le fait de mouiller ses cheveux secs les « hydrate », on réalise en creusant un peu le sujet que le processus est plus complexe. L’application d’eau, par voie directe, pourrait même endommager la fibre capillaire… Essayons donc de mieux comprendre l’action de l’eau sur nos cheveux fragiles :

Tout d’abord, petite leçon de physique : Les cheveux mouillés sont plus lourds que les cheveux secs. Ce constat simple illustre une caractéristique importante du cheveu : il est perméable. Malgré les écailles serrées de sa cuticule et le sébum qui l’enduit naturellement, un cheveu en bon état peut tout de même absorber plus de 30% de son propre poids en eau. Si le cheveu est abîmé, ce pourcentage peut même atteindre 45%. Sa longueur peut alors augmenter de 2% et son diamètre de 15% à 20% ! Cette absorption massive d’eau entraîne une élongation de la fibre capillaire et lui fait perdre force et élasticité (jusqu’à 50% de perte pour les cheveux très frisés mouillés, ce qui n’est pas négligeable…)

Techniquement, ce phénomène de pénétration est rendu possible par le soulèvement (décollement) des « écailles » constitutives de la surface (cuticule) du cheveu.
Néanmoins un cheveu sain (à écailles régulières) devrait limiter la pénétration de l’eau à l’intérieur du cheveu (cortex). Si cela se produit cela signifie que sa cuticule est endommagée c’est à dire trop poreuse. Par analogie avec le monde minéral (on dit qu’une roche -craie, pierre ponce…- est poreuse lorsqu’elle présente une infinité de petits pores qui la rende perméable à l’humidité), la porosité d’un cheveu correspond à un cheveu trop hydrophile venant donc d’une détérioration de sa cuticule qui ne joue plus son rôle de barrage naturel, devant le cortex (voir l’article « Morphologie et propriété du cheveu »). Plus la cuticule de la tige capillaire est altérée, voire détruite, plus la kératine du cortex « prend l’eau » facilement et perd de sa tenue et de son élasticité.

Conséquences : le cheveu est fragilisé, terne, cassant. Il sèche difficilement, se salit plus vite, « frisotte » et perd sa forme à la moindre humidité. Autre conséquence : il tient moins bien la coloration. Dans les cas extrêmes, lorsque la cuticule est totalement détruite, il devient même très difficile de le teindre.

Au microscope électronique, une tige pilaire en bon état présente une enveloppe d’écailles (la cuticule) lisse et serrée. C’est ce qui lui permet de réfléchir la lumière et de briller naturellement. En revanche, un cheveu terne présente des décollements marqués. L’irrégularité de surface empêche l’effet miroir de la lumière. Une chevelure terne est donc synonyme d’une cuticule endommagée.

Or les cheveux frisés (en particulier les cheveux crépus), secs pas nature, sont souvent poreux du fait du manque de sébum le long de leur tige capillaire (les mauvais traitements chimiques peuvent aussi la créer ou l’aggraver : permanentes, défrisages fréquents, décolorations abusives, brushing…)

Cheveu hydrophile = Cheveu trop poreux = Cheveux abîmé, rêche et terne

Le fait de les mouiller contribuerait donc à « aggraver » leur porosité puisque l’eau soulève et ouvre sa cuticule.
A noter que le pH (neutre) de l’eau équivaut à 7, ce qui est supérieur au pH du cheveu (légèrement acide) qui se situe aux alentours de 5 voire un peu moins encore.
Dés lors mouiller ses cheveux revient à les alcaniser donc à ouvrir leurs écailles.

Sous l’action de l’eau chaque mèche gonfle considérablement : l’augmentation du diamètre de la tige capillaire désolidarise alors l’enveloppe de sa cuticule.
Le même phénomène s’observe par temps humide : la cuticule ouverte des cheveux secs endommagés absorbe la vapeur d’eau de l’air (au lieu d’y faire barrage comme le ferait un cheveu sain) et se met donc à gonfler, hérissant d’autant plus ses écailles et créant les fameux « frisottis » désordonnés que nous n’aimons guère ! Par osmose, cette eau peut même attirer l’eau interne du cheveu et la faire s’évaporer ensuite, le privant ainsi de son hydratation naturelle (voir ci-dessous, ce phénomène observé sur la peau).
C’est la raison pour laquelle on conseille d’appliquer un composant filmogène de type huile végétale (en particulier de noix de coco au fort pouvoir pénétrant) ou acide gras (formant un film protecteur) sur sa chevelure avant un shampooing ou la natation, afin d’empêcher la pénétration de cette « vague » d’eau dans le cheveu, et protéger sa cuticule en renforçant son hydrophobie.

L’eau crée aussi un « stress » au niveau de la fibre capillaire par les déformations (gonflement lorsqu’il est saturé d’eau puis dégonflement lorsqu’il sèche) qu’elle induit : c’est ce que l’on appelle « la fatigue hygrale ».
Peigner ses cheveux mouillés constitue encore un autre traumatisme, augmentant le risque de casse (fragilisation de la kératine qui se trouve « amollie » lorsque le cheveu est mouillé).
Malgré tout, pour les cheveux bouclés,il est conseillé d’humidifier ses cheveux pour les démêler (pour limiter l’agression, on privilégie les doigts et la douceur !).

Outre le sébum, l’eau provoque aussi l’érosion des protéines (kératine) constitutives de la structure du cheveu (cortex): ce qui peut engendrer la casse ou la fourche des cheveux.
Effets de l'eau sur cheveux bouclés, secs - www.beautiful-boucles.com
Schéma d’après les résultats d’une étude publiée dans: Journal of the Society of Cosmetic Chemists p163-175,1993

A noter que l’eau chaude provoque plus particulièrement le soulèvement des écailles, raison pour laquelle on préconise d’utiliser une eau tiède voire fraîche (additionnée éventuellement de vinaigre de cidre, sous réserve que les cheveux le supportent, car il peut aussi être asséchant!) afin de resserrer les écailles.

L’eau de mer (particulièrement alcaline), chlorée ou calcaire (pouvant laisser un résidu sur la fibre) est encore plus néfaste pour le cheveu en accroissant davantage sa porosité. Elle amplifie largement les agressions multiples qu’il subit et accentue notamment les effets négatifs de la lumière solaire, l’autre grande ennemie du cheveu. La dégradation de la mélanine s’en trouve favorisée et la décoloration liée au soleil s’intensifie.

D’où vient l’eau qui hydrate naturellement nos cheveux ?
On lit souvent sur les blogs que mouiller ses cheveux permettrait de les « hydrater » et que l’eau serait donc « le meilleur hydratant » des cheveux.
Pourtant, à l’instar de la peau, le cheveu (sain), même perméable, est d’une nature plutôt hydrophobe (c’est à dire qu’il est censé repousser l’eau afin de protéger sa structure). C’est lorsque le cheveu est abîmé (trop poreux) qu’il devient plus hydrophile (donc plus rêche et terne). La cuticule est l’enveloppe qui doit permettre aux cheveux de repousser l’humidité justement.

C’est ainsi que l’hydratation « directe » par apport d’eau externe est très fugace, l’eau étant très rapidement éliminée par évaporation et n’atteint jamais les profondeurs. De plus, la teneur en eau du cheveu s’ajuste automatiquement avec celle de l’environnement (plus il est sec, plus le cheveu perdra de l’eau, plus il est humide, plus il en contiendra). A noter que l’absorption d’eau par le cheveu se fait surtout sous la forme de vapeur d’eau par capillarité. Par analogie avec l’épiderme (on peut penser que le cheveu réagit de la même façon ayant la même composition en kératine), à l’extrême, la pénétration d’eau est plus néfaste que favorable, car il se forme des microgouttes dans le ciment lipidique, ce qui altère sa fonction barrière.

La barrière cutanée de la peau hypersensible peut etre alterée par simple application d'eau et faire s'évaporer son eau interne. (source: Top Santé)

La barrière cutanée de la peau hypersensible peut etre alterée par simple application d’eau et
faire s’évaporer son eau interne et donc la dessécher. (source: Top Santé)

L'eau, seule, assèche en provoquant l'évaporation de l'eau cutanée. (Interview du Dr Laurence Abeille, spécialisée en dermatologie esthétique à Grenoble)

L’eau, seule, assèche en provoquant l’évaporation de l’eau cutanée. (Interview du Dr Laurence Abeille, spécialisée en dermatologie esthétique à Grenoble)

D’ailleurs mal essuyée, la peau se dessèche car son eau cellulaire est attirée par osmose vers l’humidité extérieure. Lors de son évaporation, l’eau emporte avec elle « tout sur son passage », y compris les NMF (les « Natural Moisturizing Factors » = facteurs naturels d’hydratation), des molécules humectantes naturelles de notre peau -provenant de la sueur et du sébum comme l’urée ou les acides aminés par exemple, ainsi que du processus de cornification, capables de fixer l’eau dans la couche cornée-. En effet, étant hydrosolubles, ils sont dissouts et retirés des cellules lors du contact répété avec l’eau. On peut donc penser que le même phénomène physiologique se produit avec le cheveu.

En fait l’hydratation (au sens de la teneur en eau) de la peau (et donc a priori du cheveu) vient essentiellement de l’intérieur, de l’humidité en provenance des profondeurs de nos tissus, véhiculée par le sang (au niveau des racines c’est à dire du cuir chevelu pour les cheveux).
Cette eau est plus précisément d’origine épidermique (eau transépidermique) ou issue des glandes sudoripares et sébacées (transpiration normale).

Elle remonte à la surface (couche cornée)/s’écoule le long de la fibre capillaire, et elle s’évaporerait instantanément si elle n’était pas retenue par la barrière formée par le sébum (film hydro-lipidique).

« La structure interne du cheveu dépend de fortes liaisons de soufres et de plus faibles liaisons hydrogènes. S’il n’y a pas suffisamment d’humidité, le nombre de liaisons hydrogènes pourrait diminuer. Hydrater les cheveux permet de rétablir les liaisons hydrogènes et d’améliorer le contrôle de l’humidité des cheveux endommagés en augmentant l’imperméabilité de la cuticule. » peut-on lire sur le site de la marque cosmétique Pantène.
L’eau est donc bien importante pour nos cheveux (qui en sont composés à hauteur de 14%) mais elle est puisée de façon privilégiée par voie interne, lors de sa création dans le follicule pileux, ou moléculaire (captée dans l’atmosphère). Le cheveu peut aussi retenir de l’humidité grâce à l’usage d’agents humectants aux propriétés hygroscopiques (voir ci-dessous).
A noter que la kératine (une protéine) est elle-même hygroscopique. L’humidité de l’air, qui pénètre en dosage limité, dans le cortex du cheveu augmente les liaisons hydrogène et accroît l’élasticité du cheveu (ressort des boucles). Attention, trop d’humidité transformera vos boucles en mousse informe… (voir article « Pourquoi l’humidité fait-elle boucler les cheveux ou… génère des frisottis ?!)

L’objectif de « l’hydratation externe » (via les cosmétiques et soins) est donc surtout d’aider à conserver l’eau interne plutôt que de la fournir. Trois grandes familles d’actifs hydratants, aux rôles complémentaires ou convergents, existent :

1/ Les agents filmogènes et/ou émollients réduisent les PIE (pertes insensibles en eau) en s’opposant à l’évaporation de l’eau.
Les premiers (d’origine naturelle tels que cires, collagène végétal, gel d’Aloes ou de synthèse…) forment une pellicule et renforcent ou restaurent le film hydrolipidique du cheveu afin de freiner efficacement l’évaporation de l’eau et de limiter l’entrée de l’humidité. Ils agissent comme une barrière imperméable supplémentaire.
Les agents émollients (encore appelés « conditionneurs » pour les cheveux) lissent et comblent les lésions de la fibre capillaire. Comme ils sont constitués de lipides naturels, ils sont susceptibles de la pénétrer plus profondément (sous les écailles) et d’y jouer un rôle actif. Il s’agit essentiellement des huiles et beurres végétaux riches en acide gras restructurants, mais également des graisses animales et des lipides libres (acides gras, alcools gras, esters d’acides gras, sphingolipides, céramides…).

2/ Les agents humectants (la glycérine végétale, les protéines et acides aminés, acide lactique, AHA, urée, sodium PCA, gel d’aloès, le miel, les algues, le yogourt…) agissent en profondeur : ils attirent et retiennent l’eau provenant du cuir-chevelu à l’intérieur de la tige capillaire (notamment le long des chaînes de protéine où se fixent les molécules d’eau).

Lorsque l’on parle « d’hydratation capillaire », on cherche à donner au cheveu un aspect souple, soyeux et brillant. Et ce n’est pas l’eau en tant que telle qui pourra le lui apporter.
Ce sont la résistance de la kératine et la présence des lipides qui donnent au cheveux brillance, protection et lubrification. Ces lipides sont de deux types: les lipides constitutives du cheveu synthétisés au niveau du bulbe pilaire et le sébum produit par la glande sébacée (voir article Zoom sur… les lipides : la source de beauté de nos cheveux).

Hydrater signifie donc avant tout apporter des lipides (ou des composants chimiques tels que l’huile minérale, les silicones au les polymères cationiques-Polyquaternium-7 et guar– qui, bien que controversés, agissent comme des barrières efficaces à l’évaporation d’eau) aux cheveux afin de lubrifier, lisser et gainer l’enveloppe externe de sa fibre (cuticule) voire colmater les fissures de sa structure interne que de l’inonder (qui produit les effets inverses, cf: plus haut)…

Protéines et lipides sont les actifs majeurs des soins capillaires pour l’hydratation et le traitement des cheveux secs abîmés : on les trouve à la fois au sein des membranes cellulaires et dans le ciment intercellulaire.
Des dermatologues se sont exprimés sur le sujet dans un article du site Plurielles: « Des cheveux en bonne santé sont des cheveux nourris et lubrifiés (par le flux de sébum qui les entoure et les protège), dont les écailles sont régulières et lisses« , a expliqué le Dr Joelle Cohen. « C’est ce qui fait qu’une chevelure est douce au toucher. » Et quand ce film lipidique disparaît ? « C’est comme si d’un coup les cheveux devenaient assoiffés et mal nourris. Du coup, le cheveu n’est plus protégé contre les agressions extérieures et il devient rêche et cassant. » a ajouté le Dr Cohen.

Absoption de l'eau par la peau par voie indirecte (emulsion) Source: Pierre Le Perchec Les molécules de la beauté, de l’hygiène et de la protection, CNRS Editions/Nathan

Absoption de l’eau par la peau par voie indirecte (émulsion)
Source: Pierre Le Perchec
Les molécules de la beauté, de l’hygiène et de la protection, CNRS Editions/Nathan

En conclusion, l’apport d’eau externe n’hydrate pas directement, en tant que telle, les cheveux (ni la peau). L’eau sert avant tout à se laver. L’eau est aussi utile pour faire pénétrer les actifs d’un masque ou d’un soin après-shampooing (elle sert de solvant et d’excipient qui permettent de véhiculer des principes actifs) : on conseille ainsi de les appliquer sur cheveux humidifiés. Les soins (crèmes, lait, sérum…) riches en eau (émulsion de type huile dans eau) sont plus légères et conviennent bien aux cheveux simplement déshydratés ou aux cheveux secs fins ou très poreux.

Enfin l’eau dynamise l’élasticité du cheveu (boucles plus rebondies) sous l’effet de la création de liens hydrogènes supplémentaires dans son cortex, toutefois à ne pas utiliser seule à moins d’aimer les frisottis mousseux (voir article « Pourquoi l’humidité fait-elle boucler les cheveux ou… génère des frisottis ?!). Toutefois le cheveu absorbe surtout l’eau sous la forme de vapeur d’eau par capillarité.

Utilisée seule, son action apparaît plutôt asséchante et dégradante pour la cuticule, d’autant plus si l’eau est calcaire car elle peut laisser des dépôts asséchant (privilégiez dés lors de l’eau déminéralisée encore appelee distillée ou purifiée ou de l’eau de source faiblement minéralisée).
Dans le choix de vos produits cosmétiques qui contiennent généralement de l’eau en grande quantiteé, il serait aussi plus judicieux et qualititatif tant pour la peau que pour les cheveux de favoriser dans la liste d’ingrédients (INCI), la mention « distillated water«  plutot que simplement « water » ou « aqua » (équivalent a l’eau dure calcaire).
En effet, l’eau dure emporte l’eau douce des cellules, alors que l’eau distillée ou l’eau très douce sont absorbées par la membrane cellulaire (les membranes entourant les cellules de la peau étant semi-perméables, l’eau peut y entrer et en sortir librement, contrairement aux minéraux qui restent sur la peau. Ces derniers attirent ensuite l’eau contenue dans notre peau comme un aimant, vers l’extérieur. C’est le principe de l’osmose). Pour la peau, l’eau thermale présente aussi des propriétés intéressantes.


Carte de l’eau calcaire en France par région

Pour contrebalancer ses effets néfastes (évaporation, écailles relevées), associez toujours un soin conditionneur, avant pendant ou après l’immersion/brumisation, qui lui va hydrater le cheveu en renforçant son film protecteur, sa structure et en lissant/scellant sa cuticule.

———————

Rappel sur quelques composants de la fibre capillaire :

La cuticule est composée de couches d’écailles superposées, reliées entre elle par des lipides spécifiques nommmées céramides. Celles-ci sont principalement constituées d’acides gras essentiels qui scellent entre elles les écailles de la cuticule, comme le ciment rassemble les briques d’un mur. Ainsi « maçonnée », les écailles offrent une surface lisse, qui permet au cheveu de se protéger contre les agressions extérieures et de refléter la lumière (effet de brillance).
Elles empêchent l’eau qui se trouve à l’intérieur du cheveu de s’échapper.

La kératine : Cette protéine fibreuse particulièrement riche en acides aminés soufrés est le composant essentiel du cheveu, depuis sa cuticule (constituée d’une épaisseur de quatre à cinq couches de cellules formées de kératine, compactes, et disposées comme les tuiles d’un toit encore appelées « écailles ») jusqu’au cortex (constitué de plusieurs couches de cellules kératinisée, riches en pigments, formant la majeure partie du cheveu et lui donnant sa couleur). C’est la kératine constitutive du cortex qui, par son élasticité, donne leur souplesse aux cheveux.

Le sébum : Produit par les glandes sébacées, accolé à chaque cheveu, le sébum est une autre source de lipides, dont la fonction est de déposer un film protecteur et lubrifiant, tout au long de la tige pilaire.

A lire aussi :

(79 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Merci de cet article instructif mais je me pose une question, j’ai l’habitude en effet de mouiller mes cheveux tous les jours sinon mes boucles ne se dessinent pas, est-ce vraiment si mauvais et comment se passer d’eau pour se coiffer ?

    1. Bonjour Maria,
      Je te rassure : tu peux continuer à utiliser l’eau pour t’aider à te coiffer !
      Il est d’ailleurs conseillé de toujours démêler ses boucles sur cheveux mouillés ou humidifiés au risque de les casser (http://beautiful-boucles.com/2011/09/10/comment-bien-demeler-ses-cheveux-boucles-le-choix-de-son-peignebrosse-1/)
      Seulement, contrairement à ce que pensent beaucoup, l’eau « n’hydrate » pas les cheveux (l’eau est considéré comme « un ingrédient mort » en cosmétique, en revanche elle aide à faire pénétrer les actifs).
      Et comme expliqué dans l’article elle peut aussi les assécher, en particulier si elle est utilisée seule.
      Il faut toujours lui ajouter un conditionneur. Le matin, je te conseille de simplement brumiser tes cheveux avec de l’eau (distillée si possible) pour les discipliner et d’ajouter ensuite un conditionneur « leave-in » (sans rinçage) avec les actifs adaptés à ta nature de cheveux. Je suis plus sceptique sur l’ajout d’une simple huile végétale sachant que l’eau et l’huile se repoussent, l’adhésion à la fibre me paraît compromise… Un effet gras peut aussi gêner certains cheveux (comme les miens !).

      Perso, ma méthode est la suivante : je mouille mes mains et je démêle aux doigts mes cheveux (secs) puis j’affine avec le peigne (que je mouille aussi) puis j’applique la crème Phyto 7 (qui a l’avantage d’être légère bien que riche en huiles végétales) et je laisse sécher en fixant généralement quelques mèches avec des pinces pour limiter le volume et que mes cheveux prennent le pli que je veux. Une fois secs, j’enlève les pinces.
      J’ajoute que sur les conseils de ma dermato (ayant une peau hyper-sensible sujette aux rougeurs notamment), j’ai également banni l’eau de mon visage, j’utilise désormais une eau dermo-nettoyante d’Uriage et ma peau s’en félicite !

      Le principe est essayer de limiter l’eau sur les cheveux (ne pas les rincer entièrement tous les jours notamment) sans pour autant la bannir car elle reste bien utile pour modeler ses cheveux, de façon naturelle.

      1. Phyto 7 contient du paraben ! Bien dommage

    2. Excellent article avec explications on ne peut plus claires et scientifiques. Lorsque l’esthétique ne va pas de paire avec la santé des cheveux, ça se complique effectivement.

    3. Bonjour
      tout d’abord merci beaucoup pour cette article à la suite du quel je me pose beaucoup de questions:

      tout les jours je me mouille les cheveux car je n’arrive pas à les coiffer.

      j’ai lue dans une de vos réponses de 2011 qu’on pouvait les humidifier simplement les passer au peigne mettre un produits et les laisser sécher.

      Mais pour moi c’est impossible:
      J’ai des boucles à l’anglaise et des que je les brosse au sec il prennent énormément de volumes tout comme quand je les lisse
      ils sont alors très difficiles à déméler et deviennent volumineux et perdent leur forment (leur boucles)

      comment faire pour ne pas les mouiller? Dois-je vraiment arrêter?

      merci

      1. Salut Zoe, oui le brossage a sec est a PROSCRIRE !
        Le mieux est d’humidifier avec tes doigts le matin puis de passer tes doigts entre tes boucles pour les demeler doucement.
        Tu peux humdifier autant que necessaire, cela va accroitre l’elasticite de la boucle (son ressort), puis tu ajoutes une creme ou lait hydratant dont tu enduis chaque meche en finition pour eviter le dessechement et les frisottis.
        Autre aide les vaporisateurs hydratants, apparemment celui a la lavande donne de tres bons resultats, voir lien

        http://beautiful-boucles.com/definiractiver-ses-boucles-les-vaporisateurs-magiques/

  2. Bonsoir j’ai découvert votre site récemment et il est vraiment trés instructif j’ai lu plusieurs article concernant la porosité des cheveux sec (notamment « l’eau amie ou ennemie du cheveux ») ce que j’ai compris c’est donc que le cheveux poreux absorbe trop d’eau sans la retenir et le fait gonfler ce qui a l’air d’etre mon cas.
    J’ai les cheveux bouclés et trés sec malgré les soins a répétition depuis de nombreuse années ils sont irrégulier au toucher se fourche tout le temps j’ai donc l’impression qu’ils sont comme ca a cause du trop d’eau comment faire pour les « dégonfler » ??

    Merci pour votre réponse.

    1. Bonjour Nessrine,
      Alors tout d’abord, tu ne me dis pas à quelle fréquence tu mouilles tes cheveux et les soins que tu appliques ensuite.
      Je rappelle que l’eau n’est pas un actif hydratant donc il ne sert à rien de mouiller tes cheveux en pensant que cela va les hydrater.
      L’eau ne va pas pénétrer la fibre pour « l’hydrater » : un cheveu sain étant à tendance hydrophobe par nature.
      C’est l’apport de lipides ou d’agents conditionneurs qui est plus important pour soigner tes cheveux, en particulier s’ils sont poreux.
      L’effet de gonflement dont tu parles est dû au fait que les écailles de tes cheveux sont hérissées. Il faut donc que tu parviennes à les lisser pour que tes boucles soient bien gainées donc définies avec un volume maîtrisé.
      L’eau peut aggraver leur porosité en effet (en ouvrant ses écailles) et par son effet alcalin (pH de 7) :
      http://beautiful-boucles.com/alcalin-acide-ou-neutre-surveillez-le-ph-de-vos-cosmetiques-pour-la-beaute-de-vos-cheveux/

      Il faut aussi t’interroger sur le shampooing que tu utilises : n’est il pas trop détergent ? (voir article : http://beautiful-boucles.com/quest-ce-quun-shampooing-vraiment-doux-pour-les-cheveux/)
      Enfin si tu utilises des produits chauffants, cela va aussi abîmer la cuticule tes cheveux et les rendre d’autant plus poreux.
      Si tes cheveux sont trop abîmés, inutile de te ruiner en produits, mieux vaut couper les parties trop endommagées et repartir sur des bases saines avec
      des pratiques qui ne les endommagent pas.
      N’hésite pas à me donner plus d’infos sur ta routine pour mieux te conseiller !
      en espérant que tu retrouves vite de belles boucles…,

  3. rebonjour
    merci beaucoup de m’avoir répondu je ne sais plus que faire cela fait 4 ans que j’ai fait un carré car trés abimé depuis ils ont bien grandit mais je me coupe les fourches moi-meme (il parait que c’est pas bien de les manipuler trop avec les doigts ) Je prend des vitamines réguliérement (omega,biotine…).
    je ne fait aucun brushing pas de plaque pas de gel ou de cire que des masque naturel (huile d’holive, coco j’ai aussi entendu que l’huile de nigelle répare bien le cheveux )
    pour les produit j’utilise :
    des shampooing sans SLS paraben ni silicone (celui de phyto keratine en ce moment).
    Mon conditionneur est également concu comme ca Giovanni Smooth As Silk
    par contre le masque c’est un Garnier Masque Huile d’Avocat et Beurre de Karité donc je pense qu’il ya toute ces cochenneries dedans mais j’ai pas encore trouvé de masque avec un bon rapport qualité prix : (
    je fait ensuite un rincage avec du vinaigre de cidre et de l’eau .

    Et enfin pour les sécher j’utilise un créme avec du silicone etc… , (je vais peut etre acheter celle de phyto 9 qui a l’air mieu) et une méthode traditionnelle qui consiste a brosser les cheveux humide et les entortiller dans un foulard la nuit pour tenter de les détendre un peu cette méthode me permet d’obtenir des cheveux plus souple et discipliné.Le nom c’est La Mexicaine je crois.
    Je les mouille seulement quand je les lave c’est a dire une fois par semaine aprés un masque profond.

    L’histoire du foulard me parait etre la cause du gonflement puisque je les « enferme » dans le foulard pour les sécher à moins que ca soit les produits ou les 2 ??
    Une question aussi concernant les huiles pour les masques j’ai lu sur votre site que l’huile d’avocat et de coco penetre mieu dans le cheveux
    si vous en savez d’avantage pour l’huile de nigelle et sur sa pénétration dans le cheveux laquelle serait la meilleure ??
    Voila merciii

    1. pffiou, tu as un sacré programme !
      Les vitamines ne pourront pas améliorer tes longueurs déssechées, le cheveu étant une matière biologiquement morte, il ne peut absorber aucun nutriment de l’intérieur et se régénérer. Les vitamines pourraient éventuellement améliorer la qualité des nouveaux cheveux qui poussent (à la racine) mais je ne me suis pas encore renseignée sur leurs effets véritables.
      La composition de ton shampooing a l’air pas mal, je ne connais pas ton AS mais s’il contient des conditionneurs, ça devrait être bon aussi.
      Idem pour ton masque capillaire Garnier et ta crème de soin : ce ne sont pas des produits « propres » mais il st normalement efficaces pour gainer les boucles.
      Le foulard, s’il est en satin de soie, ne devrait pas les assécher (n’utilise pas de foulard en coton ou autre matière susceptible d’absorber l’hydratation de tes cheveux ou de les rendre électriques). Attention à laisser respirer tes cheveux aussi.
      Pour les détendre pendant qu’ils sèchent, tu peux aussi les fixer avec de grosses pinces ou les attacher en grosses tresses souples.

      Les points noirs de ta routine pourraient être a priori :
      – l’usage de vinaigre de cidre : celui-ci est à manier avec précaution et son dosage doit vraiment être minime. peut-être que tes cheveux ne le supportent pas, sachant qu’il contient de l’alcool susceptible d’assécher. Perso, je m’en méfie et ne l’utilise pas même si certaines personnes (plutôt à cheveux gras) en sont contentes.

      – Le brossage de tes cheveux : évite de brosser tes cheveux, ça les fragilise, surtout lorsqu’ils sont mouillés.
      Démêle plutôt avec tes doigts ou un peigne à dents larges dans une matière antistatique (le mieux étant la corne). Ne touche plus à tes boucles, une fois sèches ou gare à l’effet mousseux et aux frisottis…

      Concernant les huiles, tu peux faire des bains d’huile avant shampooing si tu en ressens le besoin.
      Mais fais attention à ne pas trop surcharger tes cheveux de produits gras/silicones car tu risques de les ternir et de les alourdir, ce qui t’obligera
      à employer ensuite un shampooing plus détergent, cercle vicieux.

      N’hésite pas à m’envoyer une photo de tes cheveux car j’ai du mal à me rendre compte de ce que tu appelles « cheveux très secs »…
      bon courage !

  4. Article passionnant, je croyais avoir tout lu eh bien non, j’apprends encore des choses.
    Je ne bois pas suffisamment, jamais soif mais si ça peut aider mes cheveux, je suis prête à faire un gros effort !

    1. Merci 🙂 Oui c’est important de t’hydrater en fonction de tes besoins, mais sache que pour tes cheveux en tout cas rien ne sert de les asperger d’eau en croyant bien faire, cela les fragilise et les assèche plutôt !

    • HANSER Edith on 10/06/2012 at 11:01
    • Répondre

    Bonjour,
    Merci pour votre site très instructif. Suite à des colorations et brushing répétés, voilà un an que mon cheveux est devenu très poreux, a perdu en densité, en force. Il est devenu mousseux et difficile à coiffer ! je ne sais plus quoi tenter pour lui rendre vie …. merci de votre aide

    1. Bonjour Edith et merci du compliment 🙂
      Par contre, j’ai une mauvaise nouvelle… Tu as manifestement abusé de traitements chimiques et agressifs pour tes cheveux.
      Lorsque les cheveux sont trop abîmés, il n’est malheureusement pas possible de leur « redonner vie » de quelle que façon que ce soit car le cheveu n’est pas une matière vivante : il est biologiquement mort donc ne se régénére pas. Seule sa racine est vivante (au niveau du cuir chevelu).
      Les produits conditionneurs actuels ne font que colmater ses fissures ou l’enrober d’un vernis temporaire.
      Si tu veux vraiment retrouver des cheveux sains et repartir sur de bonnes bases, une seule solution : couper… !

  5. Excellent cet article, il induit une réelle remise en question de ma routine (adepte de vap’eau…tu vois le genre?!) Je faisais des recherches concernant le pH de mes Home Made et j’ai eu la chance de te lire…
    Je comprends maintenant pourquoi malgré mes soins quotidiens depuis Avril 2012, mes tifs tirent la gueule: je ne bois pas assez et vaporise trop ( c’est vrai quoi, ce sont des tifs, pas des plantes?! LOL)
    Je reviendrais vers toi quand j’aurais réorganisé ma routine, par contre, l’hydratation (je suis naturelle et utilise le keracare butter cream) à quelle fréquence la faire? 2 fois par jour ou une seule suffit? Au plaisir de te lire!!! 😉

    1. Tu peux vaporiser pour t’aider à démêler et coiffer mais garder à l’esprit de rajouter ensuite un conditionneur hydratant.
      je ne connais pas le produit dont tu parles. Concernant ta routine, tout dépend de ta nature de cheveux, pour ma part ayant un cheveu fin, je dois
      éviter les produits trop gras, un bon après-shampooing que j’alterne avec une crème hydratante me conviennent au quotidien.

  6. Bjr
    j’avoue que j’ai bcp aime votre article qui a lever le voile sur pleine d’idees recues.
    Moi je viens juste de me defriser les cheveux apres 12mois de nappy,g utilisé la gamme olive oil,le resultat est assez satisfaisant.
    Maintenant j’aimerai svp que vous me donniez kelk truc et astuce naturels si possible pour bien entretenir mes cheveux defrises.
    Merci encore une fois pour cet article pertinant.

    1. Bonjour Mamita,
      j’avoue que je ne connais pas très bien les cheveux défrisés car je n’ai jamais effectué ce traitement et je n’ai pas les cheveux crépus.
      Toutefois, je sais qu’un cheveu défrisé est particulièrement sensible et fragile donc il faut redoubler d’attention pour ne pas l’agresser (avec la chaleur ou autre traitement chimique) et l’hydrater avec des produits adaptés habituels (masque, après-shampooing, shampooing doux…).
      J’ai souvent lu/entendu qu’il fallait privilégier les « protéines » (mais cela reste à vérifier car étant donné que ce sont des humectants, des précautions sont à prendre en terme de climat sous peine de frisottis !).
      tu trouveras des articles sur tout cela sur le blog.
      Parmi les recettes naturelles, voici quelques liens :
      http://beautiful-boucles.com/masque-pre-shampooing-au-beurre-de-karite-et-qui-se-rince-facilement/
      http://beautiful-boucles.com/tag/recette-beaute-naturelle/ (récap général des différents articles contenant des recettes naturelles)
      Attention aussi à la chute de cheveux qui peut suivre car le défrisage est particulièrement violent pour les racines…
      J’essaierai de me renseigner sur les soins spécifiques à ce type de cheveux, ce sera l’occasion d’un prochain article !

  7. Ahhh, enfin je tombe sur l’article, que je cherchais, ayant des cheveux crépus, de type 4c, J’appliquais cette méthode, de vaporisation quotidienne, des cheveux, mais ils étaient toujours secs.

    J’ai donc décidé, pendant une semaine de ne pas vaporiser, et là, miracle, mes cheveux sont restés souples toute la semaine. Sans mouiller.

    Je fais des soins régulièrement, mais je remarquais que mes pointes s’enmèlaiennt etc, donc je pense qu’ayant une faible porosité, et le cheveu fin, mais dense, l’eau appliqué chaque joour abimait mes cheveuX.

    1. merci de ton témoignage Fatima, effectivement l’eau n’est pas toujours une amie pour les cheveux, mieux vaut la limiter à petites doses et privilégier son conditionneur 🙂

  8. Bonjour et merci pour ce blog qui m’a permis de comprendre beaucoup de choses sur mes cheveux.
    je m’interroge concernant un des point de ma routine , j’ai les cheveux fin avec une ondulation moyenne .
    Je vaporise tous les matin mes cheveux avec un mélénge d’hydrolat d’ylang ylang , céramides et squalane végétale qui est une huile séche.
    Cette composition peut elle assécher mes cheveux sachant que ce n’est pas de l’eau et que cette hydrolat a un ph de 5,5?
    Merci

    1. bonjour, non a priori il n’y a aucune raison que cela assèche et je pense que tu le verrais sur tes cheveux si tel était le cas.
      personnellement ça me paraît même un peu gras, tes cheveux pourraient être un peu ternes pour cette raison mais si tu en es contente, aucune raison de changer !

    • stéphanie on 26/03/2013 at 12:41
    • Répondre

    Merci beaucoup pour cette reponse aussi rapide.

  9. Message déplacé ici :
    http://beautiful-boucles.com/contactez-beautiful-boucles/#comment-1245

  10. Bonjour! J’ai découvert votre blog il y a quelques instants, et l’accueille comme un don du ciel!

    J’ai énormément de problèmes avec mes cheveux. Très secs, cassants, rêches. Quand je les attache en chignon (ou autre) toute la journée, je dois passer ma main cent fois dessus pour qu’ils perdent la forme qu’ils ont adopté dans le chignon (on dirait des fils de fer, au vu de comment ils restent « positionnés »!).
    Je les lave souvent juste à l’eau, et au shampoing 1 à 2 fois par semaine. Environ 3-4 fois par semaine j’applique un peu d’huile de coco sur mes cheveux humidifiés, afin qu’ils soient jolis pour la journée.

    Fais-je quelque chose de faux? Que pourrais-je changer dans ma routine pour les aider à s’hydrater, devenir plus souples, brillants, avec de plus belles boucles, moins de frisotis… Bref plus sain?

    Merci infiniment! 🙂

    1. Salut Rose et bienvenue !
      Pour tes questions de routine, je t’invite à « éplucher » les articles du blog.
      Et pour bien commencer peut-être lire plus particulièrement :
      http://beautiful-boucles.com/avez-vous-de-bonnes-habitudes-capillaires-cochez-la-liste-des-belles-boucles/
      http://beautiful-boucles.com/conseils-cheveux-boucles-secs-brillance/

      Bonne lecture !

  11. bonjour! excellent site, mes félicitations à toi! J’aimerai poser une question, vu que mes cheveux sont indomptable quand ils sont secs, j’aimerai savoir si c’est nocifs pour eux si je les mouille tous les matins avec de l’eau puis je verse en dernier de l’eau filtré ajouté d’un peu de vinaigre de cidre, et qu’ensuite j’applique un leave -in??? Ou si non, je les mouille avec l’eau du puits, ça va les abimés aussi? Merci d’avance pour ton aide.

    1. salut Honey, et merci de ton compliment.
      Comme je le disais dans un autre commentaire de mémoire, je pense que mouiller ses cheveux pour les coiffer est un acte normal et souvent nécessaire, en particulier pour le démêlage, il ne faut jamais démêler à sec.
      Le tout est de le faire en association avec un soin hydratant/corps plus ou moins gras pour bien gainer le cheveu et qu’il ne reste pas asséché par l’eau. Si tes cheveux supportent bien le vinaigre de cidre pourquoi pas si l’eau que tu utilises est très calcaire.
      Si tu peux aussi essayer de ne pas les « rincer » complètement mais juste de les humidifier avec un vaporisateur par exemple puis appliquer un soin sans rinçage. Essaie de minimiser la quantité d’eau en fonction de ce que tu as vraiment besoin pour les « discipliner ».
      Pense aussi aux coiffures protectrices la nuit qui te facilitent le réveil et limitent les besoins de recourir à l’eau systématiquement.

  12. bonjour j’ai lu l’article il est tres interessant en revanche je ne comprend ,l’huile minerale et quand même tres nocif pour le cheveux et ca le casse sur le long terme, se mettre du petrole dans les cheveux dit comme ca fait et en plus ca empeche justement l’hydration du cheveux,vaut mieux utiliser des hydratants plus sains et naturel

    1. L’huile minérale est nocive pour l’environnement c’est pour cela qu’elle est à déconseiller mais appliquée sur la fibre du cheveu elle le protège et ne l’agresse pas. Elle peut éventuellement l’alourdir si appliquée en trop grand quantité.
      A ne pas mettre sur le cuir chevelu en revanche !
      Je te recommande en effet d’utiliser des produits plus naturels qui respecteront mieux la planète.

  13. Bonjour!
    Article tres tres interessant. Merci
    Cela fait un moment que je suis tes publications
    Mm si parfois c est long tu explique bien.

    Merci 🙂

    1. Merci je t’en prie 🙂

  14. Bonjour! J’ai enfin lu un article qui explique vraiment l’hydratation des cheveux correctement et j’apprecie beaucoup votre travail. Je voudrais savoir comment traiter les cheveux de bébé, car a sa naissance elle avait des cheveux si lisses qu on me felicitait toujours mais maintenant je constate chaque jour que ces cheveus deviennent crépus et secs, je sais plus quoi faire. Bébé a dix mois. Merci Miss boucles.

    1. bonjour Tamie et merci de ton message. Le truc c’est que la nature d’un cheveu bouclé, frisé et encore plus crépu est d’être naturellement « sec ».
      De par sa forme vrillé, il est naturellement poreux et ne laisse pas le sébum s’écouler sur sa fibre d’où l’aspect que nous appelons « sec ». Ce n’est pas une maladie, ce n’est pas une difformité, c’est un style de cheveu.
      Ce que je veux quand même te dire ici c’est qu’il ne faut pas stresser parce que ton bébé développe des cheveux crépus, ce n’est pas une maladie encore une fois !
      Moi j’aurais envie de te dire de respecter cette nature et de ne pas trop les manipuler pour lutter contre cette nature surtout à l’âge de 10 mois !
      Pour que cela soit facile d’entretien, une coiffure courte est sans doute préférable. Je vois parfois des petites filles avec des coiffures très serrées et ça me fait mal au coeur quand on sait les dégâts (alopécie, casse) que cela peut causer sans parler de la tension crânienne qui peut aussi causer des maux de tête.
      A 10 mois, je pense qu’elle peut encore s’épargner trop de temps passé sur ses cheveux…
      Utilise des conditionneurs, suis les conseils du blog pour les lustrer naturellement et mieux définir leur frisure mais respecte leur nature avant tout et ne véhicule pas l’idée auprès de ta petite fille que les cheveux crépus c’est « un problème », surtout pas ! C’est tout ce que je peux te souhaiter. Désolée de ne pouvoir te donner de solution miracle mais ce sujet des enfants me tient à coeur…

  15. bonjour!!!
    Que de chose aprises!!!! merci
    Alors moi j’ai une question car je vois que mon cheveu se fragilise et donc je souhaite prendre de nouvelles résolution:
    Que pensez vous des champoings fait avec de la keratine?
    Les masques sont il vriament benefique pour le cheveux? si oui a quelle fréuqence?
    J’utilise une huile presque quotidienne pour dompter mes chveux es une bonne idée?

    1. salut Khadidja, peux tu stp poster tes questions à la rubrique contact pr te répondre car j’essaie de grouper les questions par thème et comme l’article ici porte sur les effets de l’eau… merci bp !

  16. Bonjour,

    Que pensez-vous des fameux hair steamer (casque à vapeur Huetiful par exemple) ? Ils disent que ça hydratent 5 fois plus qu’un soin seul. Si l’hydratation est plutôt interne qu’externe…le hair steamer est-il vraiment bénéfique ?

    Alexandra

    1. J’ai fait un article là-dessus, tu peux le rechercher avec le moteur de recherche.

  17. Quel honte ce article… Depuis quand les silicones et autres ingrédients chimiques sont ils bons pour le cheveu?? Non, ça l’étouffe et l’abîme plus que tout !!!

    1. bonjour, c’est bien d’insulter et de contredire sans apporter le moindre argument en répétant ce qui se dit partout, tel un mouton, sans essayer de comprendre plus que cela. je sais qu’il est dans le discours -psychose- ambiant(e) de répéter à tout va que les silicones « étouffent » et « abîment » les cheveux.
      mais scientifiquement cela est faux donc désolée mais je ne vais pas véhiculer de la désinformation.
      le cheveu (contrairement au cuir chevelu) est une matière biologiquement morte donc comment veux tu « l’étouffer » ? réfléchis 2 minutes…
      Les silicones sont des matières polluantes pour la planète, oui je suis d’accord là dessus mais sur le cheveu (pas le cuir chevelu), l’effet cosmétique est positif, sauf à en abuser bien sur (risque d’alourdissement en particulier sur cheveux fins, mais ds ts les cas le cheveu n’en « meurt » pas, il est déjà mort ! il suffit de qques bons shampooings pr lui redonner de la légèreté. cela ne va pas non plus l’endommager particulièrement contrairement à des traitements chimiques ou la chaleur qui altèrent sa cuticule par exemple, il est tout juste un peu trop « rembourré » ou gras).
      je ne fais pas particulièrement la promotion des silicones ou autres actifs chimiques mais par contre j’essaie de réfléchir, de ne pas dire trop de bêtises et me renseigner avant…

      j’ai fait pas mal de recherches et écris un article sur ce sujet : http://beautiful-boucles.com/les-silicones-sur-nos-cheveux-paranoia-ou-reel-danger/
      donc avant de crier au loup prends la peine de lire et de comprendre le travail que j’ai pris la peine d’effectuer, ce sera un minimum de respect me semble-t-il.

      Si tu dois contredire ou corriger qqc que j’ai écrit (je suis tout à fait ouverte à cela et je l’accueille même avec plaisir ne détenant pas la science infuse loin de là, qui la détient du reste ?!), merci d’argumenter et d’apporter des preuves scientifiques, biologiques ou physiologiques.

  18. Les moutons sont plutôt ceux qui consomment les produits des grandes marques sans se soucier de l’environnement, des animaux… Ils achètent ce que la société veut nous faire consommer ! Les silicones, parabènes et autres sulfates sont mauvais pour le cuir chevelu car très irritants et cancérigènes ! Ils pénètrent très facilement dans le corps, les parabenes interfèrent avec nos hormones, c’est très mauvais ! Les sulfates décapent notre cuir chevelu. Et les silicones ne font que cacher le cheveux en faisant croire qu’il est réparé, et étouffe le cuir chevelu, et obstrue les pores. En fait les silicones ne servent à rien sur le cheveu, a part l’alourdir et ainsi le cuir chevelu régraisse plus vite. Tout ces produits sont des dérivés petro chimiques à fuir tout simplement… De plus, les sulfates qu’ils contiennent agressent le cuir chevelu et retire complètement tout le sébum du cheveu, sébum qui est une protection naturelle !!
    Les cheveux bouclés ont besoin de beaucoup d’hydratation car ils sont secs.
    Je reste d’accord avec toi sur certains points tout de même

    1. – oui on est d’accord sur l’aspect nocif environnemental et potentiellement vis à vis du cuir chevelu, ce que j’ai toujours écrit dans TOUS mes articles et réponses en commentaires.
      – En ce qui concerne la réparation du cheveu (tige capillaire c’est à dire la longueur), aucun produit ne peut le réparer, qu’il soit naturel ou synthétique de toute façon. Les silicones, comme les produits naturels, servent à colmater et à lisser les écailles du cheveu temporairement, ce qui améliore son aspect (effet cosmétique).
      – ne pas confondre avec les sulfates, c’est un autre sujet.

  19. Bonsoir ,
    Je ne voudrais pas te déranger mais suite à ton article je me pose une question ; si on a abimer sa cuticule sur les longueurs cela peut il altérer la cuticule des racines ?

    1. la cuticule est abimee la ou tu l’as abime. si tu appliques un fer a lisser par exemple aux racines ce sera abime aussi la, si tu te limites au niveau inferieur, la racine ne sera pas endommagee mais attention car une longueur abimee a tendance a remonter, sa degradation peut contaminer toute la meche d’ou la necessite de couper les pointes abimees pr eviter cela.

  20. Bonjour et merci pour ce magnifique article très trees intéressant
    mais je juste je me suis demandé sur le lavage cheveux
    comment on fait pour que nos cheveux ne s’abime pas dans le lavage cheveux régulier de la semaine ?
    Et si me donner une idée sur ces conditionnaire hydrant
    Mrc

  21. Je laisse un petit commentaire pour dire que même si je n’ai pas encore bien digéré toutes les infos de cet article et que je ne sais pas encore comment l’appliquer à mon cas (déséspéré d’ailleurs), j’adore ton approche « scientifique » de la chose!! Je te félicite pour ton travail « d’investigation », tu essaies de comprendre le phénomène, tu cites des sources scientifiques nombreuses, et non pas ce que les autres copines blogueuses ont pu dire avant toi (cf par exemple cas des silicones d’origine non naturelle), c’est exactement ce que je cherche: comprendre le cheveu pour mieux l’aider!!

    1. merci de ton sympathique message. il faut que je modifie un peu cet article pour le rendre plus concis tout d’abord et surtout pour apporter une precision
      l’eau n’hydrate pas le cheveu au sens ou elle ne lisse pas ou ne gaine pas ses ecailles (cf action d’un conditionneur)
      elle peut creer des frisottis, des gonflements et assecher si utilisee seule.
      par contre en humidification legere ou avec un bon apres shampooing, elle contribue a l’elasticite de la boucle (creation de liaisons hydrogenes), info que je dois rajouter ds l’article
      en complement, voici un autre article utile tjs sur le theme de l’eau et des boucles: http://beautiful-boucles.com/pourquoi-lhumidite-fait-boucler-le-cheveu-ou-genere-des-frisottis/

  22. salut miss boucle c’est le meilleur site sur les cheveux.J’ai les cheveux trés sec et j’aimerai me faire un vapo que j’ai vu, 90 ml d eau 3 ml de glycerine végetal 4 ml de provitamine b5 et 3 ml de complexe d’hydratation intense.Est il bon? MERCI

    1. desolee je ne pourrais malheureusement pas te renseigner sur les proportions a utiliser car je ne suis ni une experte de la formulation maison ni cosmeticienne. Verifie la proportion de glycerine de sorte a ne pas avoir d’effet negatif (assechant) et le climat dans lequel tu vas l’utiliser.

  23. javai oublier je met 1ml de proteine de soie et que 3 ml de provitamine b5

  24. Bonjour ou Bonsoir 😉
    Mes cheveux sont metisser(pour les démêler c’est l’horreur: il y a beaucoup de noeuds et ils sont très fragile) et sont bouclés quand je les mouilles, mon problème c’est qu’ils s’emmêlent très vite et je ne sais si il faut les démêler avant,pendant ou après le shampoing .

    1. je conseille de les pre demeler aux doigts pendant que tu fais ton shampooing (voir technique tete en bas, voir ma video article position shampooing)
      puis d’affiner avec un peigne en corne ou tjs aux doigts apres toujours sur cheveux mouilles. veille a utiliser un apres shampooing hydratant qui agit aussi comme demelant. certains sprays demelants peuvent aider si on a pas le temps de passer par la case apres shampooing.
      jamais a sec par contre !!

  25. Merci pour ton article, je comprends mieux les choses maintenant ! je dois revoir toute ma routine 🙁
    j’ai le geste d’hydrater ma peau / mes cheveux avec de l’eau minérale et de passer un coup d’huile après !
    visiblement j’ai le même problème que toi j’ai des rougeurs ; la peau qui pèle et les cheveux très secs malgré mes soins quotidiens (soin à la kératine et huile pour sceller) (faut dire que je met tous les 2 jours du gel d’aloé vera sur cheveux et peau et je crois que ça assèche aussi) , et l’eau est la dernière chose dont j’aurais supposée créer ça ! j’ai limite plus envie de prendre de douche ! il ne me reste plus qu’à boire mes 2 L d’eau par jour !

    1. oui il faut bien comprendre l’action de l’eau sur la peau et les cheveux, ce qui n’est pas toujours evident.
      en ce qui concerne les boucles, l’eau peut dynamiser les boucles en accentuant leur elasticite comme je l’expliquais ci dessus, toutefois se limiter a de l’eau simplement serait une erreur, source de secheresse.
      Un conditionneur est toujours indispensable.
      Quant a l’eau, mieux vaut la choisir demineralisee, i.e purifiee, aussi bien pour la peau que les cheveux. Je vais modifier cela ds l’article d’ailleurs.

  26. bonjour miss boucle bonne année ET surtout une bonne santé a nos cheveux grace a tes articles. je voulais savoir si je vaporise(vapo contenant eau glycerine vegetale protéine de soie complexe hydratation intense) et je scelle a la main avec une huile le matin et si je vaporise le soir je scelle encore ou le l’huile du matin suffit?et ma deuxieme question c’était de savoir la protéine de soie et la provitamine b5 quels sont leur differences?quart je voulais les mettre tout deux dans le vapo ou c’est excessif?merci

    • dupont rachel on 18/06/2015 at 4:56
    • Répondre

    Bonjour j, ai une fille de 8 ans je lui lave ses cheveux 1 foit tout les 2 mois il ne graisse pas et ne garde rien ils ont un peut crépus il ne se mêle pas non plus .doije les laver plus merci elle a toijour des croûte be lait sur son cuire chevelu.

    1. Pour les croûtes de lait, il faut voir avec un dermato. Je ne pense pas que ce soit bon de les laisser…
      Apparemment leur apparition est liée à un excès de sébum donc c’est peut être qu’il faudrait laver son cuir chevelu plus souvent.
      Utilisez un shampooing doux
      http://beautiful-boucles.com/selection-des-meilleurs-shampoooings-pour-cheveux-boucles-frises-crepus-par-type-de-texture/

  27. Salut miss
    Super article ! Tres tres instructif .. Une question : conseille tu de se laver les cheveux avec de l’eau déminéraliser ou avec de l’eau minérale? Et que penses tu des masques a la mayonnaise avant de faire un shampooing ?
    Merci d’avance

    1. déminéralisée. je ne vois pas l’intérêt de la mayonnaise.

  28. Bonjour Miss Boucles,

    J’ai lu tout l’article (malgré les termes techniques pour moi…) et tout les commentaires.
    J’aime beaucoup ton site, c’est génial d’avoir tant d’information réunies au même endroit sur nos belles boucles!
    J’ai un souci, je mouille mes cheveux tous les matins puis je met un leave-in uniquement a l’avant de ma tete. car j’ai deux textures de cheveux: très sec a l’avant du crane et sans vraiment faire de boucles et de longues boucles plutot bien définies. Malgré ca, quand mes cheveux sechent ils gonflent et donne un masse mousseuse. Du coup je les attachent souvent.. Je les mouille pour pouvoir les ranger dans un chou ou une queue de cheval au final…
    Bref, j’ai l’impression que la vaporisation du matin n’aidera pas mon souci de cheveux secs a l’avant. As tu une solution?
    Deuxiement, que faut il comme produit pr obtenir des jolies boucles plus défini et bannir les frisottis?

    Merci merci pour ton aide!
    En attendant ta réponse je continu a me renseigner sur ton site! 🙂

    Lilo

    1. Salut Lilo,
      Tu peux poser une question dans les commentaires directement liée à l’article ci-dessus et je ferai mon max pr pv te répondre.
      Il ne m’est par contre pas possible de te faire un diagnostic personnalisé dans les commentaires, raison pour laquelle j’ai lancé le coaching « Souriez, vous êtes bouclée! » (voir rubrique contact).
      Tu trouveras sinon sur le blog des articles sur comment réduire le gonflement etc. Je t’invite à les consulter, cela devrait déjà t’aiguiller, bonne lecture !

  29. salut ,je suis contente d avoir trouver ce site ,j ai coupe plusieurs fois mes cheveux on esperant se debarasser de pointes secs mais pas sans amelioration , j ai arreter le broching ,j ai fait plusieur fois jus d oigon , ouef et le miel .peut etre il manque d hydratation ,comment je peut hydrater les cheveux ,j ai tout fait pour mes cheveux mais il se casse

  30. quel est le meilleur des cheveux qu on peut utiliser pour humidifier les cheveux ?

  31. Bonjour miss boucles,
    Tout d’abord un grand merci pour toutes les informations que tu nous apportes !
    J’aimerais connaitre ton avis sur la methode LOC (Liquid Oil Cream je crois) pour hydrater les cheveux bouclés/crépus, puisqu’elle consiste à vaporiser de l’eau, puis de la « sceller » a priori avec une huile vegetale qui elle même serait scellée avec un beurre type karité/mangue !
    Par avance merci beaucoup, bon courage pour la suite de ton blog !

    1. Salut Kmi, l’eau va aider à la formation des boucles, en créant des liaisons hydrogènes qui vont donc « courber » et donc spiraler les mèches, par contre ensuite il faut gainer, avec un hydratant pour lisser la cuticule et éviter les frisottis, l’huile est un gainant occlusif, mais je suis sceptique sur son effiucacité sur cheveux humides, puisque l’eau repousse l’huile donc personnellement je conseillerai une crème hydratante ou tout autre conditionneur sous forme d’émulsion pour une meilleure pénétration et tenue.

  32. Bonjour,
    Excellent article. A la base j’ai les racines grasses et pointes sèches. Depuis un mois, j’utilise un shampoing à l’eau de mer pour éclaircir mes cheveux châtains (ils étaient clairs au départ mais ils foncent depuis quelque mois). Au début adieu cheveux gras mais rebelote. En lisant l’article, j’ai compris que ce type de shampoing abimait les cheveux. Faut il hydrater au risque d’avoir les cheveux extrêmement gras ? Quel solution me proposes tu ?
    Par avance merci pour ta réponse.

    1. Il faut hydrater (= gainer) les longueurs sèches uniquement pas les racines grasses.
      Regarde ma vidéo pour faire le shampooing pour voir la gestuelle
      http://beautiful-boucles.com/quelle-est-la-meilleure-position-pour-laver-shampooing-et-apres-shampooing-ses-cheveux-sans-les-assecher/

  33. Bonjour je vois partout qu il faut mouillé ses cheveux avant de les hydrater et c est ce que je fais. Seulement j ai les cheveux crépus très poreux qui gonflent à la moindre humidité. Je fais la lco méthode. Qu en pensez vous?

    1. Comme expliqué ci-dessus l’humidification va favoriser l’élasticité, c’est à dire la formation de boucles, mais il faut gainer ensuite sinon pb de cheveux mousseux/pailleux possible…

  34. Bonjour,
    Tout d’abord merci pour tous ces précieux conseils et informations…
    Alors voilà, pour ma part, j’ai les cheveux longs (en bas du dos mouillés) et bouclés (entre 3b et 3c).
    Je me lave les cheveux tous les 2 ou 3 jours..(trop mais encore difficile d’espacer les shampoings), avec des produits naturels (sans sulfate, silicone, paraben etc etc..). Je découvre tout juste les bienfaits de l’AS!!!
    Généralement apres le shampoing je met une huile (coco ou autre).
    Mais le problème est l’entretien des boucles entre 2 shampoings…j’essaie de vaporiser avec de l’eau (l’eau seule rend mes cheveux dingues..secs et gonflés), et avec de l’aloes pareil! je ne sais pas quelle routine et produits utiliser car mes cheveux s’alourdissent vite avec l’huile et perdent tout leur volume…
    Pareil avec certains AS (avec peu d’huiles) difficile de gainer le cheveux, mes cheveux ressortent doux etc, mais les boucles ne se forment pas…
    Pour les shampoings, les trop riches graissent et saturent mon cuir chevelu, mais mes longueurs sont ok…
    Pourriez vous me donner quelques conseils, ou des produits adaptés?
    Merci

  35. Bonjour miss boucle,
    Merci pour la richesse de tes informations et l’ensemble de tes articles complémentaires et très documentés.
    Il n’ y a pas très longtemps que je me lance dans la cosmétique maison et naturelle: suite à des pbm de santé ma peau et mes chvx étaient devenus vilains. J’ai commencé avec miel, avocat, oeuf, yaourt (est-ce la même chose que « yogourt »? pour les protéines et l’hydratation?), vinaigre de cidre, H d’olive… etc C’est déjà mieux.
    J’aime comprendre « mes » besoins et pourquoi tel soin plutôt qu’un autre; et quelles sont les causes? comment réparer?… Beaucoup de blog se contentent de se réapproprier – ou même seulement recopier -quelques informations en citant – pas toujours – leurs sources. On a l’impression d’apprendre qq chose mais quand on veut appliquer on s’aperçoit qu’on a qu’une partie de l’information…
    Je suis déjà venu plusieurs fois sur ton site mais aujourd’hui je peux dire qu’il va devenir ma source d’inspiration principale pour ma prochaine routine contre  » cuir chevelu irrité sec sans desquamation et chute de chvx bouclés secs sur le dessus de la tête et pointes sèches ». Pour se faire: 1 pré-shampoing visant le cuir chevelu en profondeur + assainir + ouvrir les écailles des chvx; 1 shampoing pour laver le cuir chevelu ; 1 après- shampoing pour nourrir et hydrater sans rinçage (attention aux corps gras); finir par un gainage. Ces opérations 1xsemaine.
    Entre 2 shampoings: faire 1 pré-shampoing pour le cuir; puis rajouter si besoin à l’après-shampoing de quoi le rendre lavant très doux, rincer; gaîner.
    Au quotidien: 1 lotion « cuir et cheveux ».
    J’ai pris 1 cahier: j’ai noté ma dernière routine avec pourquoi tel produit cuisine, ce que j’en attends, résultats.
    Pour ma prochaine routine, je note les informations que je trouve, les composants possibles dans chacune des étapes, etc etc. C’est compliqué au départ, mais je ne veux pas 50 composants mais que chacun cible bien une problématique (ou plusieurs).
    Je pense que trop de composants même natures doit être aussi nocif que les produits chimiques. En plus, c’est plus facile de rectifier le tir si besoin…
    Avec les fiches Aroma Zone, je déterminerai mes choix et… y’aura plus qu’à…
    Cet article sur l’eau et l’hydratation est finalement un « essentiel »; autant que tes articles « cuir chevelu » et retenir que le cheveux étant naturellement une matière morte… C’est la base! non? Je comprends mieux (je crois…) comment agir.
    L’hydratation est l’axe directeur de ma routine, c’est pourquoi je me permets de te demander ici si je suis sur la bonne voie. Si tu veux bien, je te soumettrai, en coatching, cette routine aboutie.
    Merci encore.

  36. Wow super article ! Merci beaucoup pour toutes les informations que tu as rassemblé ici !! Cela fait des années que j’essaye de comprendre pourquoi mes cheveux sont aussi moches quand je les lave (gonfles, ternes, avec des frisottis…) et totalement différents après une nuit de sommeil (lisses, plus soyeux et brillants). Les gens pensent même que j’ai fait quelque chose entre temps’comme un brushing ou autre. À cause de ça, je suis obligée depuis mon adolescence de me laver les cheveux le soir pour qu’ils soient présentables le lendemain. En été, par contre, ils ont tendance à rester bizarres même le lendemain. Cela doit être lié à l’humidité dans l’air et l’osmose dont tu parles. Dans ce cas, je ne sais pas quoi faire. Je passe tout l’été avec des chignons en essayant de les cacher quand je ne finis pas par le couper très court. Mes cheveux au contraire de la plupart des commentaires est plutôt lisse et fin. Je me lave qu’avec des shampoings bio que je fabrique ou que j’achète en faisant très attention à la composition. Ensuite je les démêle avec un AS aussi bio. Une fois par semaine j’essaye de faire un masque pareil bio. Une chose qui m’aide un peu en hiver c’est le gel d’aloe vera en tant que leave in. Par contre en été même lui n’est pas suffisant. Aurais-tu des conseils à me donner ? C’est élément frustrant de tout faire correctement pour prendre soin de ses cheveux et avoir toujours des cheveux moches, entendre des commentaires comme quoi on devrait les couper et etc. Je te remercie énormément pour l’article et si tu peux m’accorder 5 minutes pour répondre à ce commentaire. Bonne journée !

    1. Salut Louise, merci de partager ton expérience 🙂
      La question a te poser concerne les besoins en nutrition et hydratation de tes cheveux, il faut revoir tes soins, AS et crème capillaire sans rinçage si tes cheveux ne sont pas assez gainés et lubrifiés. Appliques tu les bons gestes ? En été, dépendant ou tu te trouves le climat est humide ou sec donc a adapter aussi sa routine.
      Le shampooing asséche nécessairement… Regarde mon article sur les shampooings bio:
      http://beautiful-boucles.com/un-shampooing-bio-et-les-bases-lavantes-naturelles-abiment-t-ils-les-cheveux/

      Bon courage !

      1. Merci beaucoup de ta réponse Miss Boucles ! Depuis que j’ai lu ton article, j’essaye de changer un peu ma routine capillaire même si elle s’était déjà assez clean comme je disais. Je teste de nouveaux actifs capillaires comme la phitokeratine qui a l’air de marcher plutôt bien sur mes cheveux, mélangée au masque capillaire az et du hv coco ou alors dans un hydrolat. Je fais aussi plus souvent du henné. Mes cheveux sont un peu moins secs et rêches mais l’aspect gonflé et terne, principalement après un lavage, continue. Ils n’aiment vraiment pas l’eau :/ Je vais continuer comme ça jusqu’à la fin de l’été et si ça ne s’améliore pas je vais les couper. Ce n’est peut-être pas pour moi les cheveux longs.

    • Alice Tatiana Ngo Nkwaga on 26/06/2017 at 9:22
    • Répondre

    Merci pour ces conseils j’ai un souci il t’a de cela quatre mois je me suis fait couper les cheveux defrissees pour revenir au naturel mais la pousse n’est pas rapide que faire et quel produits utiliser svp aidez moi car je me marie dans un an. Merci

    1. Salut Alice, le sujet est ici les effets de l’eau sur les cheveux donc pose plutôt ta question sous un article relatif à la pousse des cheveux, j’en ai fait quelques uns notamment l’huile de ricin.
      merci de ta compréhension.

  37. Bonjour voila mon problème est que après avoir lavé mes cheveux et les scruncher toujours sur cheveux très mouillé sinon les bouclent ne se formes pas. J’ai de belles anglaises le problème c’est que une heure aprescquils ai séché les bouclent se detendent et je me retrouvent avec des crolles Par endroit et des cheveux légèrement ondulés pour le reste de le chevelure que puis je faire pour y remédier et faire tenir les boucle? Merci beaucoup. Stéphanie

    1. Bonsoir Stéphanie, il ne m’est pas possible malheureusement de te faire un diagnostic capillaire personnalisé dans les commentaires. Il y a un certain nombre de paramètres à prendre en compte pour la formation et la tenue des boucles c’est pourquoi je réserve ce type de service approfondi à une étude spécifique par e-mail qui est plus adaptée. Plus d’infos par ici : http://beautiful-boucles.com/belles-boucles-diagnostic-capillaire-coaching-conseils-personnalises/

      Merci de ta compréhension.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.